Accueil / Culture / Littérature / BD / L’obsolescence programmée de nos sentiments

L’obsolescence programmée de nos sentiments

L’obsolescence programmée de nos sentiments est une bande dessinée bouleversante, un roman graphique très beau, de Zidrou et Aimée de Jongh. Un bel ouvrage des éditions Dargaud, paru en juin 2018, qui raconte l’histoire tendre de deux sexagénaires.

l-obsolescence-programmee-de-nos-sentiments-dargaudIl aura fallu neuf mois à la Mort avant de se décider de prendre une vieille femme. Méditerranée, sexagénaire, vient de perdre sa mère. Elle pense que la Mort n’aime pas les vieillards. Ils ont une odeur âcre, une peau rêche, un regard usé… Le frère de Méditerranée arrive dans la chambre, il remercie sa sœur, la prend dans ses bras et suggère qu’après tout ce qu’elle a fait, il peut aujourd’hui lui venir en aide et s’occuper de tout le reste. Méditerranée à un sentiment étrange, elle a souhaité, pendant quelques mois la mort de sa mère,  pour ne plus la voir souffrir, ne plus l’entendre geindre, Mais mante Nantes tout lui manque… Dans la remorque de son camion, Ulysse plis les couvertures sur une palette, il range ses affaires, car il est à la retraite. Une sensation de vide le traverse, lorsqu’il regarde ce qui lui reste de sa vie active, de son travail…

l-obsolescence-programmee-de-nos-sentiments-dargaud-extraitLa bande dessinée présente deux personnages, une femme d’un certain âge, qui vient de perdre sa mère et se retrouve l’aînée de la famille. Une situation qui ne lui plaît pas et lui donne un coup au moral. De son côté, Ulysse, veuf, qui vit seul, se retrouve en retraite anticipée, car les déménagements se font de moins en moins par transporteurs. L’homme se retrouve seul, sans but précis dans sa nouvelle vie qu’il a du mal à accepter. Les deux personnages vont se rencontrer, se découvrir, flirter et s’aimer. C’est une belle romance à découvrir et à lire. Le récit est découpé en plusieurs chapitres, aux titres percutants. Le ton est très juste, doux et parfois plus brutal, mais restant très réaliste. Très poétique et par moment drôle,  la bande dessinée révèle un joli couple de sexagénaires qui veulent vivre leur vie, même si parfois il semble que c’est trop tard… Le dessin est également touchant, avec un trait rond, doux et réaliste, offrant un cadrage travaillé et de belles planches.

L’obsolescence programmée de nos sentiments est un roman graphique fabuleux, une bande dessinée réaliste, touchante, poétique et même drôle, qui dévoile une romance, entre solitude, vieillesse et envie de vivre.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Simon Boccanegra Opéra Bastille

Simon Boccanegra Opéra Bastille Jusqu’au 13 décembre 2018

Dans un décor de vaisseau fantôme Calixto Bieito, le plus shakespearien des metteurs en scène ...

Lire les articles précédents :
Ernest et Célestine – L’anniversaire

L'anniversaire est un nouvel album de la collection issue de la série animée d'Ernest et ...

Le monde selon Zach, un joli conte moderne

Le monde selon Zach est une bande dessinée de Jean Rousselot, Stéphane Massard et Djet, ...

Youssou N’Dour au Marseille Jazz des Cinq Continents

La tradition veut que le Marseille Jazz des Cinq Continents à Marseille ouvre sa programmation ...

Fermer