Accueil / Culture / Littérature / BD / Ma première BD – Koko & Ti’Mû’

Ma première BD – Koko & Ti’Mû’

Koko & Ti’Mû’ vient compléter la collection des éditions Bamboo, Ma première BD. Une bande dessinée, d’Hélène Beney et Richard di Martino, parue en mai 2018, qui conte, à travers de simples cases, sans paroles, une histoire écologique, pour les jeunes lecteurs.

koko-et-ti-mu-ma-premiere-bd-bambooSur une île paradisiaque, une petite fille, Koko, demande à ses parents, qui vivent dans une hutte, en bord de mer, si elle peut aller jouer plus loin. Koko a l’autorisation de ses parents, alors elle s’en va, sur la plage… Jusqu’à ce qu’elle percute un gros caillou, une statue ! Tous deux se rentre dedans, se fait un peu mal et tombe à terre. Un peu étourdis, ils deviennent immédiatement copains et s’embrassent, avant d’aller jouer et s’amuser ensemble. Koko rencontre les parents de Ti’Mû’ qui leur interdisent de monter sur le volcan. Les deux jeunes héros sont peinés, mais ils décident malgré tout d’aller jouer sur le volcan… Les enfants désobéissent et escaladent le volcan. Sur leur chemin, ils voient une grosse araignée et sa grande toile. Koko a décidé de l’embêter, mais ils sont bientôt pourchassés par la terrible bête…

koko-et-ti-mu-ma-premiere-bd-bamboo-extraitC’est à travers des planches sans aucune parole, que les jeunes lecteurs vont découvrir, l’histoire de Koko et Ti’Mû’. Deux amis qui se rencontrent et vont s’amuser ensemble, tout en désobéissant et en embêtant les habitants de l’île. Mais ils vont aussi découvrir quelque chose qui se trame, la belle forêt disparaît et des hommes semblent vouloir bâtir. Les habitants de l’île, avec l’aide des deux amis, se mobilisent, pour implorer l’aide du volcan… A chaque planche, une nouvelle partie de l’histoire est à découvrir, ainsi bien découpée et dynamique pour les jeunes lecteurs, qui peuvent s’arrêter, lorsqu’ils le souhaitent. Le ton est léger, le récit simple, offrant un conte écologique, où les habitants différents d’une même île vivent en harmonie et combattent ensemble un envahisseur, qui vient détruire et bouleverser leur écosystème. A la fin de l’album, le récit écrit est à découvrir et à lire, avec les jeunes lecteurs. Le dessin est simple, rond, doux, expressif et coloré, offrant l’essentiel, afin que les jeunes lecteurs s’y retrouvent facilement et rapidement.

Koko & Ti’Mû’ est une bande dessinée dédiée aux jeunes lecteurs, sans aucune parole, elle arrive tout de même à transmettre des valeurs, pour la planète et l’écologie. Le récit met en avant le sacrifice et l’entraide, pour sauver une cause juste…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ogrest, le troisième tome

Ogrest revient avec un troisième tome, paru aux éditions Ankama, fin août 2018. Un manga ...