opinion essay doing sport write my country essay best shows to watch while doing homework creative writing task romeo and juliet nyu creative writing mfa application how does homework help improve test scores write essay for me cheap creative writing oregon state university

Menteur, quel menteur !

Menteur, quel menteur ! est un roman, pour les jeunes lecteurs dès 10 ans, paru aux éditions Nathan, en mai 2019. Un ouvrage d’Hubert Ben Kemoun et Cécile Becq, qui traite le sujet du mensonge, avec justesse et sans pincette !

C’est à cause de ce grand salsifis d’Alexis Frioul que tout à commencer ! A cause de lui et de son père… Alvin savait bien qu’il aurait dû laisser couler, mais sur le moment, il ne voyait pas d’autres façons de s’en sortir. Il n’est pas facile d’être populaire à l’école, c’est même difficile, plus compliqué que les maths, les sciences et les rédactions. La popularité est l’une des choses les plus importantes à l’école et les copains et copines notent plus sévèrement que la maîtresse ! Dans la cour, certains l’appelle « mauviette ». Ils trouvent cela drôle, mais Alvin beaucoup moins. Ses amis l’appellent « Alvin » ou « Al », cela lui convient très bien…

menteur-quel-menteur-nathanAlvin est un garçon de dix ans qui veut être bien vu dans l’école. La popularité est quelque chose d’important à l’école et pour Alvin. Aussi, il va mentir quant à la profession de son père. Mais quand celui-ci est convié par la maîtresse pour parler de son travail devant toute la classe, rien ne va plus pour le jeune Alvin…

Le roman se lit facilement et assez rapidement, avec six chapitres,pour les jeunes lecteurs,  qui permettent de bien découper l’histoire. Le mensonge est le thème de ce récit juste, qui dévoile un mensonge qui va en entraîner d’autres, plein de fourberies, qui vont également blesser des personnages autour d’Alvin. Le regard des autres, la popularité tiennent une grande importance aux yeux des enfants, qui ne réalisent plus qu’ils peuvent parfois faire du mal à ceux qu’ils aiment, avec un simple mensonge. Le roman est également touchant, offrant aussi une morale, toujours juste, à la fin de l’histoire.

Menteur, quel menteur ! est un roman juste, réaliste et touchant, pour les jeunes lecteurs, sur les enfants et les mensonges, la fourberie et la popularité, les blessures et les conséquences de tels mesquineries, sur soi et sur les autres…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Manoir Halloween Festival 2021 – 4000 m2 pour se faire peuuuuur !

Manoir Halloween Festival 2021 – Une expérience inédite dans la Grande Halle de la Villette pour fêter …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com