Accueil / Culture / « On va s’aimer un peu beaucoup » est de retour sur France 2

« On va s’aimer un peu beaucoup » est de retour sur France 2

Depuis le 2 janvier, « On va s’aimer un peu beaucoup » est de retour sur France 2 pour une seconde saison de huit épisodes. Cette série portée notamment par le duo d’avocates mère-fille (Catherine Marchal et Ophélia Kolb) ravit les téléspectateurs de France 2 tous les mercredis soirs, plongés de nouveau dans l’ambiance dès le premier épisode de cette nouvelle saison.  En effet, alors qu’à la fin de la saison 1, on avait laissé Audrey enceinte, on l’a retrouvée en train d’accoucher dès les premières minutes de la saison 2. Quant à Astrid (Catherine Marchal), sa mère, elle se retrouve confrontée à des changements qu’elle n’avait pas prévus puisque Rotivel (Joseph Malerba), son amant,  a décidé de divorcer et qu’elle va devoir collaborer avec un nouvel associé…

Lors du dernier Festival de Télévision de Monte-Carlo, nous avions pu rencontrer Catherine Marchal et Joseph Malerba, qui nous avaient parlé de la série et de leurs personnages.

Laurent Olmedo, Catherine Marchal et Joseph Malerba

Catherine Marchal nous avait confié que son personnage n’allait pas voir d’un si bon œil le divorce de son amant. Elle est attachée à son indépendance. « Le fait qu’il devienne libre va devenir un problème » avait-elle souligné, laissant entendre que de nombreux rebondissements allaient attendre  les téléspectateurs durant cette saison. Sa vie privée va s’emballer et des événements et personnages du passé vont ressurgir, comme le père de sa fille. Alors qu’elle était jusqu’à présent plutôt habituée à des rôles graves ou autoritaires, Catherine Marchal va montrer plus de fantaisie dans cette nouvelle saison, apportant une touche de comédie au personnage d’Astrid.

Dans cette saison, qu’elle juge « très réussie, avec des épisodes bien au-dessus des premiers », des thèmes qui lui tiennent à cœur sont abordés, tels que le mariage homosexuel, la reconnaissance de paternité ou l’autisme.  Bien évidemment, tous les personnages réguliers seront là mais on verra aussi des « guests » surtout féminins avec notamment Elsa Lunghini, Julie Debazac ou Carole Richert.

Quand on demande à Catherine Marchal et Joseph Malerba les raisons du succès de la série, les deux comédiens s’accordent à dire qu’ « On va s’aimer un peu beaucoup » parvient à allier le drame à la comédie. Les personnages vivent des situations « qui arrivent aux vraies gens dans la vraie vie ». Et puis, c’est une série qui fait la part belle aux femmes !

« On va s’aimer un peu beaucoup » est diffusée tous les mercredis soirs sur France 2.

A propos laurence ray

A lire aussi

harden-bd-le-lombard

Harden, un polar graphique des éditions Le Lombard

Harden est une bande dessinée de Joaquim Diaz, parue aux éditions Le Lombard, en octobre 2019. ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les nouveautés Shonen/Shojo de 2019 !

Après vous avoir présenté les sorties Seinen de début d'année, on passe aux nouveautés Shonen ...

Débat et dédicaces d’ouvrages autour du thème « Inceste et pédocriminalité »

Hier après-midi, dans un chaleureux restaurant du 12ème arrondissement Le Village Corse, était organisé un ...

adio-rfr
Radio RFR Fréquence Rétro , la radio de variétés rétro, associative

Radio RFR Fréquence Rétro est une radio de variétés rétro, associative. Née en 2014 son ...

Fermer