Perpignan résiste à la pandémie et offre un “32ème Visa pour l’image”

Perpignan et son 32ème Visa pour l’image

Résistance : Ce mot est dans la bouche de Jean-François LEROY, le temps d’un 32ème “Visa pour l’image” bouleversant, qui met Perpignan, dans un rendez-vous annuel du Photojournalisme en berne aujourd’hui. “Vous savez, les photographes n’ont pas travaillé cette année, faute de couvertures des conflits, les avions cloués au sol, notre devoir c’est que l’on ne les oublies pas !” précisait le directeur de ce rendez-vous, lors d’un point presse.

Photojournaliste la définition de la profession : subst.Reporter photographe. Les photojournalistes partagent la vie de leurs contemporains au gré des soubresauts de la planète, entre des fonctionnaires soupçonneux et des censeurs avisés, mais la concurrence pour acquérir sa place est féroce: les reporters n’ont jamais eu la réputation d’être tendres les uns vis-à-vis des autres (Photo magazine, juin 1985, no63, p.53).

Bien sûr, cette manière de d’écrire cette profession en 1985, reste aujourd’hui une caricature, vis à vis de journalistes qui marquent, malgré tout, l’histoire internationale de la presse dans le monde. Chaque année, notre rédaction de France Net Infos, vous partage les quelques lignes d’une excursion à Perpignan, par principe d’une information pluraliste, et surtout pour dépeindre le monde via le photojournalisme.

Climat, Covid, Conflits, Consternation, Conspiration…

À la devinette, comment va notre planète ?, vous vous doutez de notre réponse ! Cette année au coeur de la crise sanitaire, Jean-Marc Pujol (ancien maire de Perpignan), Renaud Donnedieu de Vabres (Président de l’association) ont pris une décision dès le 6 mai 2020 : Visa pour l’image 32ème évènement aura bien lieu.

Le Covid-19 à “Visa pour l’image 2020”

Oui, port du masque et gel obligatoire, le public est venu en “petit nombre” pour ce début de dernière semaine, le festival se poursuivra pour les scolaires, et les week-ends du 19 & 20 septembre, du 26 & 27 septembre, à noter que la région “Occitanie” réserve des billets à 1 euro pour ces périodes, profitez de ces possibilités  http://www.ter.sncf.com

Découverte de la 32ème édition avec “Brunie l’Exploratrice”…

L’Avignonnaise et Youtubeuse spécialisée dans les reportages de voyages, nous a donné, ces premières impressions “Cela fait deux ans que je parcours les allées de ces rencontres photographiques, je retiendrai deux grandes expositions, l’une avec Chloé SHARROCK, sur le scandale en Inde et les victimes d’hystérectomies abusives, c’est choquant et très émouvant. L’autre concerne les problèmes de l’eau…De belles images de Sanne DERKS, au fond j’étais heureuse que les femmes photographes soient à l’honneur du photojournalisme, c’est une revanche sur le talent de celles-ci, dévoilé à Perpignan”.

Pour ma part, encore une édition très marquée par une qualité d’images dites “intuitives”, le pris sur le vif et aussi les portraits autour du Covid-19, font la différence cette année. Un grand merci à “Visa pour l’image” et son partenaire Dupon Phidap, pour la qualité des tirages…

Visa d’or Visa pour l’image Denton Bryan

Visa d’Or News
Ce prix récompense de 8 000 euros, offerts par le département des Pyrénées-Orientales, le photo-reportage réalisé sur un thème considéré comme le plus important de l’année. C’est le photographe italien Fabio Bucciarelli, devant Peter Turnley et Nicolas Asfouri, qui reçoit ce Visa d’Or catégorie News pour sa série Bergamo, COVID 19 en Italie produite pour le New York Times. Ses images émouvantes mettent en valeur l’engagement des équipes médicales, de bénévoles, mais aussi le regard de malades au cœur de la pandémie.

Visa d’Or Magazine
Bryan Denton remporte le Visa d’Or Magazine pour ses images intitulées Sécheresse et déluge en Inde publiées dans le New York Times. Le travail du photographe américain documente l’impact du réchauffement climatique sur l’environnement et les populations locales en Inde. Sa série est un véritable appel à l’action face à l’urgence climatique et au dérèglement des écosystèmes. Les nommés à ce prix, récompensé de 8 000 euros par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, étaient Ryan Christopher Jones et Hector Retamal qui ont documenté la pandémie du COVID 19.

Visa d’Or de la Presse Quotidienne
Rosem Morton est la lauréate de ce Visa d’Or récompensant les photographes et les médias nous informant chaque jour. Le jury a souhaité récompenser sa courageuse prise de parole en faveur des femmes victimes de viols. Sa série d’autoportraits emplie de pudeur et d’émotion « J’ai été violée et brisée. Alors j’ai pris mon appareil photo » parue sur CNN.com lui vaut cette récompense obtenue en compétition face à 22 autres participants internationaux et 8 000 euros de la part de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole.

Visa d’Or de l’Information numérique franceinfo
Ce cinquième Visa d’Or de l’Information numérique franceinfo récompense la mise en perspective de l’information face au flux de contenus permanents. Parmi les cinq projets retenus c’est le reportage Féminicides, mécanique d’un crime annoncé, une enquête réalisée durant un an par onze journalistes du Monde et mise en image par Camille Charbi qui a été élu à l’unanimité par le jury. Le prix de 8 000 euros sera remis à La Maison des Femmes de Saint Denis qui vient en aide aux femmes victimes de violences.

Visa d’Or Humanitaire du Comité International de la Croix Rouge (CICR)
Ce prix créé en 2011 récompense les photojournalistes documentant la situation sociale et humanitaire des villes dans un contexte de violence ou conflit. Cette année, c’est Alfredo Bosco, collaborant avec l’agence milanaise Luz, qui est primé pour son enquête réalisée dans l’état mexicain du Guerrero, une région rongée par la corruption et la lutte entre milices civiles et cartels de drogues. Le CICR a remis 8 000 euros au photojournaliste italien pour son photoreportage documentant la vie quotidienne d’une population subissant meurtres, disparitions, enlèvements et extorsion et soumise à une réalité humanitaire aux conséquences similaires à celles d’un conflit armé.

Visa d’or de la presse Rosem Morton
Bosco Mexique Visa pour l’image

Eric Fontaine

Plus d’infos pour Perpignan :http://www.visapourlimage.com

A lire aussi

TEST de la rédac – TERRAGAME à Corbeil Essonnes

Terragame – Nous avons testé l’hyper-réalité virtuelle 4D chez Terragame. Découvrez vite notre avis sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Rufus Wainwright : Unfollow the Rules un album de haute couture !

Une voix qui monte haut dans les aiguës, des influences qui vont de Cole Porter …

mes-150-pourquoi-histoire-france-flammarion
Mes 150 pourquoi – L’histoire de France

L’histoire de France est un nouveau documentaire qui vient compléter la collection Mes 150 pourquoi, …

Top 5 des accessoires indispensables pour un pique-nique

Quoi de mieux qu’un pique-nique par une belle journée ensoleillée ? Bien manger et passer du …

Close