Sentinel : Un thriller efficace aux Éditions Shockdom

Suite à un naufrage, un homme débarque sur une île inconnue dans l’Océan Indien, nommée Sentinel. Avec son bébé dans les bras, il va devoir se débrouiller seul, contre les indigènes dont il ne connaît pas les intentions. Et, surtout, protéger son enfant qui semble éveiller un certain intérêt sur les locaux.

Un one shot singulier, disponible depuis le 24 Septembre 21 aux Éditions Shockdom.

sentinel_couv.jpg
Sentinel © Éditions Shockdom France
  • Le décor :

Un petit bateau à voile au milieu du bleu intense …

À son bord, un homme, une femme et un enfant. Heureux, unis, pêchant quelques poissons avant de mettre le cap vers leur maison. Et puis, d’un seul coup, le temps commence à se gâter. Le ciel devient aussi noir que la nuit, la mer se déchaine, emportant l’embarcation et ses trois « navigateurs ». 

L’homme essaye tant bien que mal de protéger son enfant, pendant que sa femme sombre dans les profondeurs. Un regain de force lui vient. Prêt à tout pour sauver son fils, il nage jusqu’à arriver sur la terre ferme. 

Une terre inconnue où, lorsqu’il se réveille, il est nez à nez avec une étrange créature. Caché derrière un maquillage inquiétant, portant une tête d’animal cornue, il essaye de communiquer dans une langue que le naufragé ne comprend pas.

Pourtant, sans savoir s’il doit lui faire confiance ou non, il décèle dans son langage corporel une certaine inquiétude. Fondée, puisque très vite, toute une tribu de locaux, déferle sur eux, l’air agressif.  Sans réfléchir, il attrape son enfant et se met à fuir avec son « sauveur », jusqu’à son campement.

Traversant une espèce de barrière de pieux comportant des amulettes en forme de triangle, ils se retrouvent à l’abri. Les poursuivants s’arrêtent net à cette « limite » …

Commence alors un long chemin, pour comprendre son sauveur, et trouver un moyen de quitter cette île inquiétante.

  • Le point sur la BD :

Sentinel se veut être une sorte de thriller intimiste mêlé d’aventures. Toni Sardina et Simone d’Angelo mêne leur BD, entre échanges, présents entre cette femme grimée, qui est le seul lien avec le but principal du naufragé: quitter cette île et sauver son enfant. Et, narration, lorsqu’il découvre le journal qu’elle lui donne contant l’histoire d’un homme ayant déjà vécu sur l’île. Levant peu à peu le voile sur ce peuple, et accentuant le malaise ambiant.

Comme une nouvelle qui fait son effet, Sentinel, aux Éditions Shockdom, alterne les plans en  huit-clos dans le campement. Et, découverte du récit du journal de l’inconnu ayant côtoyé cette tribu. 

Les planches ressemblent à une pellicule : tantôt en couleur pour signifier le bonheur, puis avec des contours noirs afin d’accentuer le malaise, l’absence de communication, l’incompréhension. Et, comme illuminé de blanc lorsque le lecteur est spectateur de l’histoire du « journal » !

  • La conclusion :

C’est sur un bien étrange sentiment, que le lecteur referme ce one shot. Sentinel aux Éditions Shockdom se lit en quelques minutes. Mais, quelles minutes !!! On est surpris au fil de la lecture, de la tournure des évènements et de l’accent mis sur la capacité de l’humain à tout faire pour protéger ses proches. 

Il ne nous reste qu’un sentiment d’effroi faisant de cette œuvre un thriller d’aventure appréciable dont le switch final laisse sans voix. Les auteurs nous mènent par le bout du nez !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

fantastiques-chevaliers-chateaux-forts-larousse

Fantastiques chevaliers et châteaux forts

Fantastiques chevaliers et châteaux forts est un bel ouvrage, des éditions Larousse, paru en octobre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com