Accueil / Culture / Si tu existes ailleurs : Thierry Cohen (Flammarion)

Si tu existes ailleurs : Thierry Cohen (Flammarion)

Thierry Cohen signe, chez Flammarion, son dernier roman « Si tu existes ailleurs » où son héros traverse la vie avec une seule obsession: sa propre mort.

Noam atteint avec difficulté l’âge adulte car sa jeunesse a été marquée par la perte d’un être cher. Il suit une thérapie qui lui permet de mener une vie presque normale. Mais ses angoisses le poursuivent et la révélation de sa mort, par une petite fille, le traumatise. Il faut mettre fin à cette panique. Noam retourne chez son psy qui lui conseille une autre thérapeute qui utilise des méthodes parallèles pour soigner ses patients. Noam traverse différents pays et rencontre des personnes susceptibles de l’aider. Ces inconnus mourront en même temps que lui.

Réussira-t-il à vaincre sa phobie de la mort? La prophétie des innocents succombera-t-elle à la volonté de vivre de Noam? Le suspense reste entier.

Méfiez-vous des prédictions des enfants ! Elles peuvent mener soit à votre perte soit à votre rémission.Thierry Cohen arpente un pan de la vie de l’homme qui l’effraie sa propre mort. Il donne les diverses conceptions et acceptations de la mort dans les religions. Cet écrivain donne aussi un crédit aux idées reçues sur la mort, il effectue une analyse psychologique qui replace la mort au centre de la vie.

La conception du roman se développe comme un roman policier. Il fixe un crime, énumère les témoins de cette scène et enfin analyse chacune des culpabilités. Il utilise une typologie différente afin que le lecteur puisse scinder les différents personnages et puisse se faire sa propre idée de la mort.

Thierry Cohen reste un véritable romantique qui prouve dans divers témoignages que seul l’amour peut éloigner, momentanément, la mort. Malgré bien des espoirs, la mort domine. Le lecteur soulignera l’image finale qui rejoint le mythe de « Tristan et Iseult ».Ce roman se lit rapidement et repose la question du concept de la vie et de la mort et sur tout la place que chaque homme doit lui apporter.

Voici quelques citations tirées du roman :

« – Opposer la science et la littérature est un peu cliché, non? J’aime la littérature mais…elle me perd. Tous les sentiments qu’elle procure me désorientent. Je ne suis pas doué avec les mots. Pourtant, j’en ai besoin. La science, elle, me rassure. Il n’y a rien de plus apaisant qu’une équation, vois -tu. Un théorème, une méthode, un résultat. »

« […]Nous possédons tous la capacité d’imaginer des raisons dites obscures ou folles aux faits que nous ne pouvons expliquer. Nous sommes tous des êtres mystiques. Notre histoire le prouve. Le mysticisme, le surnaturel ont longtemps guidé les hommes, le plus souvent pour les perdre. Puis le rationalisme s’est imposé comme porteur de lumière, de progrès et tout autre mode de pensée s’est vu qualifié d’obscurantisme. Néanmoins, je suis persuadée que les vérités se cachent dans une équation prenant en compte les deux modes de pensée. »

« […] Autrement dit, pour éviter de sombrer dans la dépression ou la folie, chacun conçoit inconsciemment un plan de survie fondé sur des stratégies d’évitement, de déni ou de dépassement. Il s’ancre à des croyances, se fixe des objectifs ou se recroqueville sur lui-même. Souvent, avec le temps, ce programme interne s’ouvre grâce à des rencontres ou aux opportunités qu’offre la vie. L’individu trouve de nouvelles motivations, des objectifs stimulants et, ainsi, dépasse le traumatisme initial afin de construire sa vie. »

A propos Agence

A lire aussi

Hommage à Jean d’Ormesson au Festival du livre de la Buzine

L’esprit malicieux et irrésistible de Jean d’Ormesson flottait chaleureusement dans l’air de la magnifique salle ...

Lire les articles précédents :
Lyon accueille LE LYON TRANS’ART : Nouveau festival dedié aux éco-creatifs

Prenez une benne de vieux objets en fer, ajoutez-y 10 artistes et remuez pendant deux ...

43 ème prix des lectrices d’Elle  » rien ne s’oppose à la nuit « est recompensé!

Comme tous les 31 mai, la remise du prix des lectrices de Elle a eu ...

Fête des pères : offrez un roman à votre père

Avant la fête des pères, la question revient sans arrêt : quel cadeau offrir à ...

Fermer