TalkLife : Une application d’entraide et d’écoute

TalkLife est une application ( en anglais ) qui vous permet de poster un message, sur n’importe quel sujet de votre choix, que vous soyez de mauvaise humeur, de très bonne humeur, que vous ayez des problèmes personnels et que vous aimeriez en parler et avoir des conseils. C’est une communauté qui pourra voir votre message et vous soutenir, vous encourager, le tout en étant anonyme.

 

L’idée principale de TalkLife est la suivante : On vit tous des hauts et des bas dans notre vie, mais nous n’avons pas toujours la possibilité de partager avec autrui ce que l’on ressent. Il peut être plus facile parfois de se confier à des étrangers du monde entier plutôt qu’à sa propre famille ou ses propres amis, ce que facilite l’application. Celle-ci permet de créer un lien entre différentes personnes qui ont le même soucis et qui facilite l’échange de conseils afin de se tirer vers le haut.

L’application ne remplace pas un professionnel mais celle-ci vous montre que vous n’êtes pas seul à vivre ce que vous vivez, que d’autres l’ont vécu ou le vivent à cet instant. L’utilisation de l’application dépendra de ce que vous en faites. Non seulement vous pourrez aider d’autres personnes mais vous pourrez également vous faire aider. Il y a actuellement plus de 125 pays différents représentées par plus de 1,5 millions d’utilisateurs.

L’organisation a établit une étude afin de pouvoir constater l’impact de l’application et voici ce qu’ils ont pu trouvé :

77% des utilisateurs ont davantage de facilité à demander de l’aide lorsqu’ils en ressentent le besoin. 

73% des utilisateurs évoquent le fait que leurs relations se sont améliorées.

65% des utilisateurs se disent davatange positif quant à leur avenir. 

73% se disent davantage compris les autres.

68% se sentent davantage parés pour faire face à la vie. 

​Voici l’avis de Matt, 20 ans, utilisateur de Talk Life :

I started suffering from mental health issues when I was 15 years old and I used to self-harm and have suicidal tendencies. I felt like I had no one I could trust and tell until I found TalkLife.” => J’ai commencé à souffrir de troubles mentaux quand j’avais 15 ans. Je me mutilais et j’avais des tendances suicidaires. Je n’avais personne de confiance à qui je pouvais en parler jusqu’à ce que je découvre l’application.

*L’application ne remplace pas et ne remplacera jamais les relations humaines dans la vie réelle, mais cela peut être un bon complément “de soutien”.

** Attention également aux informations que vous partagez, cela reste internet et cela reste une application qui peut être trouvé par tout le monde, y compris des personnes mal-intentionnées.

A propos Victoria Rousso

A lire aussi

Investir en République Démocratique du Congo

La République démocratique du Congo abrite une richesse minérale extraordinaire, du cuivre, du cobalt et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
header-miss-charity
Miss Charity : une adaptation riche et délicate !

Inspirée du roman de Marie Aude Murail, « Miss Charity » nous présente la vie d’une jeune …

Mes jolies frimousses, Une collection aux Éditions Langue au Chat

La collection "Mes jolies frimousses" est une série de 4 livres proposés aux Éditions Langue …

Nicolas Godin « Concrete and Glass »: Electro pop et architecture même concept !

Dès les débuts de Air en 1995 avec son complice Jean-Benoît Dunckel , le rapport …

Close