Accueil / Culture / Un peu d’ailleurs pour ici de Stéphanie Halperson

Un peu d’ailleurs pour ici de Stéphanie Halperson

Les éditions La Bruyère présentent « Un peu d’ailleurs pour ici » de Stéphanie Halperson, un témoignage sincère sur son parcours de vie.

Un peu d’ailleurs pour ici

Le pitch du livre :

Sur quels piliers avez-vous bâti votre vie ? Êtes-vous à l’abri de connaitre un jour le vide d’une existence dépourvue de sens, l’envie de tout plaquer ?

Le parcours de Stéphanie Halperson est représentatif de ce que vivent aujourd’hui un nombre croissant de nos contemporains. À vingt ans, la réussite professionnelle lui procure un confort matériel qui la comble. Mais derrière cette façade, un mal être sommeille. En perte de repères, elle finit par sombrer dans la dépression. Pour tenter de s’en sortir, la jeune femme explore diverses voies : astrologie, numérologie, voyance, secte, New Age, thérapie, yoga, méditation… Mais l’épanouissement n’est pas au rendez-vous.

Un cousin polytechnicien devenu moine, mécène et ami de Matthieu Ricard, lui ouvre les portes des enseignements et de la pratique du bouddhisme. Mais Stéphanie finira par se réconcilier avec la religion de son enfance passée en face du Carmel de Lisieux. Elle se heurtera parfois à la rigidité d’une Église rejetée par beaucoup, mais la persévérance et une foi ouverte sur le monde lui feront explorer une richesse insoupçonnée d’activités thérapeutiques et spirituelles qui l’aideront à trouver une paix si longtemps recherchée.

Mon avis de lectrice :
Après avoir assuré une réussite professionnelle et pécuniaire, Stéphanie Halperson se rend compte que le bonheur ne se trouve pas forcément dans l’avoir… Alors où peut-il donc se trouver ? Il faudrait peut-être chercher du côté de l’autre auxiliaire de la langue française : l’être…
Dans son livre sous forme de témoignage : « Un peu d’ailleurs pour ici », Stéphanie Halperson nous relate son chemin vers une quête spirituelle jonchée d’espoirs, d’échecs, de remous et de rencontres.
L’auteure se livre sans tricher, sur sa recherche désespérée pour remplir un vide intérieur qu’aucun zéro à droite d’un chiffre ne saura combler, une quête impalpable autour des religions et du développement personnel.
Avec beaucoup de simplicité, Stéphanie Halperson énumère les différentes étapes de cette recherche ainsi que les expériences qui ont jalonné son parcours de vie atypique.
« Un peu d’ailleurs pour ici » de Stéphanie Halperson se lit comme un journal intime, comme une intrusion bienveillante dans la vie mouvementée d’un être humain qui se remet éternellement en question. Bonnes lectures…

A propos alissash

A lire aussi

Les survivants de la révolte finale de l’apocalypse : L’ultime prophétie de la sorbetière perdue

C’est aux éditions Delcourt, dans la collection Tapas qu’est parue, en mai 2018, la bande ...

Lire les articles précédents :
dark-night-manoir-paris-2018
Dark Night – Vendredi 13 (avril) au Manoir de Paris

Dark Night - Un vendredi 13 mou ha ha... le 13 avril 2018. Plongez dans ...

La tête dans les étoiles au Théâtre Gaîté Montparnasse

La tête dans les étoiles - Comédie spatiale d'Axelle Marine dès le 9 mai au ...

Yukon Quad
Le Yucan Quad unique en France débarque au Pal en Auvergne

Le Pal reste connu pour ses attractions, ses spectacles avec les animaux, son cadre et ...

Fermer