Accueil / Culture / Musique / Concerts / Asaf Avidan enflamme le Nice Jazz Festival

Asaf Avidan enflamme le Nice Jazz Festival

Ce deuxième jour au Nice Jazz Festival portait bien son nom : « Jungle Fever ».

Sur la scène Masséna, dès 20h00, Benjamin Clémentine au piano a hypnotisés le public. Ce jeune chanteur anglais, auteur compositeur, après des années de galère à chanter dans le métro, connaît enfin le succès auquel il a droit. On compare souvent son talent à Nina Simone. C’est qu’il se dégage de ses chansons une émotion forte. Il s’exprime avec son coeur et chante avec ses tripes. Il en a fait la démonstration hier soir. A son piano, vêtu d’une veste de costume à même la peau, il a livré les morceau de son album « Condolence » avec lyrisme et élégance. Les spectateurs,touchés, ne pouvaient que succomber à sa poésie qui va droit au cœur. Un grand moment.

C’est lors de la deuxième partie de la soirée qu’est apparue la première claque du Festival avec le groupe Jungle qui fait parler de lui depuis déjà quelques mois. Ce duo anglais a fait danser toute la scène masséna dès son apparition. Il y a de fortes chances pour que dans l’on ne puisse plus se passer d’entendre leur musique pleine de fraîcheur, entraînante, énergique dans les soirées estivales. Pendant une heure, ils ont enchaîné les morceaux faits pour danser, aux influences disco-soul-funk-electro. Ils ont littéralement conquis le public, plutôt jeune hier soir.

201507 08 - Massena - C - ASAF AVIDAN  © Ville de NiceElectroShock72

Enfin,  Asaf Avidan connu en 2011 avec son tube « Reckoning Song » a magnifiquement clôturé cette soirée. La plupart des spectateurs étaient venus pour entendre sa voix déchirante et androgyne, comparée souvent à Janis Joplin. Il a chanté essentiellement les morceaux de son nouvel album « Gold Shadow », évoquant une fois de plus l’amour et ses tourments. Il semblait ravi d’être à Nice où il était déjà venu l’année dernière. Il est resté sur scène jusqu’à minuit et demie, n’hésitant pas à parler (même un peu en français) avec le public pour exprimer ses sentiments.

Une belle soirée, pleine d’émotions en images

.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos laurence ray

A lire aussi

Des imagiers à manipuler aux éditions Casterman

Safari et Animaux sont deux nouveaux imagiers à manipuler, deux livres qui offrent une première ...

Lire les articles précédents :
Djeco une histoire de famille et de jeux depuis 60 ans !

Pour ses 60 ans, Djeco, entreprise familiale transmise de mère en fils, audacieuse, créative et ...

Alexis Vuillermoz vainqueur au Mûr de Bretagne

Alexis Vuillermoz a remporté la 8ème étape du Tour de France dont l'arrivée était jugée au ...

Manoir des Brumes à découvrir

Le Manoir des Brumes est avant tous un héritage de famille. 200 ans passer, ce ...

Fermer