Accueil / Culture / Un goût de terre dans la bouche de Dominique Lin

Un goût de terre dans la bouche de Dominique Lin

Les Editions Elan Sud présentent un roman original sur l’errance d’un homme à la recherche de son âme perdue : « Un goût de terre dans la bouche » de Dominique Lin.

Un gout de terre dans la bouche

L’argument du roman :

Se lever un matin et ne plus reconnaitre celui qu’on voit chaque jour dans la glace. Prendre conscience que sa vie a glissé au point de ne plus ressembler à ce qu’on avait imaginé. Profiter d’un incident de parcours pour tout quitter, et prendre la route.
C’est ce qu’il fait.
En posant son regard sur les autres, c’est son histoire qu’il remonte. Ses espoirs ou fantasmes inassouvis, son parcours, ses choix, ou ceux qu’on lui a imposés, tout y passe.
De Balzac à Moby, avec ce sixième roman, Dominique Lin est à l’écoute de l’enfant qui est en lui.

Mon avis de lectrice :

Parfois il suffit de peu de pages pour dire énormément de choses… Dans ce merveilleux roman « Un goût de terre dans la bouche » Dominique Lin passe au peigne fin la condition humaine dans tout ce qu’elle a de riche et d’inégal. Avec un talent de conteur incroyable, il décrit les mauvais choix, ou ceux qu’on pense avoir été tels, le déterminisme social et le joug de l’ascendance.

Dans ce road trip intérieur, le personnage principal « pète un câble » un beau jour et décide de faire table rase du passé pour prendre un nouveau départ, aidé en cela par son enfant intérieur qui ressurgit d’un coup et le guide dans ce voyage.

Mais pour oublier, il faut d’abord se souvenir et c’est en cela que ce roman « Un goût de terre dans la bouche » nous prend aux tripes avec une construction en flashbacks. Avec un langage moderne, Dominique Lin nous parle d’émotions venues de la nuit des temps, la honte, la colère, l’envie de « tuer le père », la joie simple et efficace du sexe sans lendemain…

Bien sûr que ce roman est universel, il nous parle tellement ! On avale les 192 pages en se disant déjà ? Mais non, le génie de Dominique Lin nous poursuit bien après la fin du roman, les émotions qu’il a remuées en nous restent présentes bien après la lecture du dernier mot du livre…

Pour lire les premières pages, c’est ici.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

Carré des Ecrivains au Centre Bourse à Marseille

Grosse affluence samedi 18 novembre 2017 pour la 26ème édition du Carré des Ecrivains au ...

3 commentaires

  1. Merci pour la sensibilité et la précision de votre retour de lecture

    • C’est moi qui vous remercie pour les belles heures de lecture que vous m’avez offertes. Votre style et votre talent m’ont époustouflée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Les cahiers Filliozat – Colère et retour au calme

Colère et retour au calme est un nouveau cahier Filliozat, paru aux éditions Nathan, en ...

À la folie de Clémentine Célarié, un roman hyper-sensible

Les Editions Le Cherche Midi présentent un livre sensible "A la folie" de Clémentine Célarié, ...

Le laboratoire maudit de Marie Curie évoqué par « Smith & Hoang »

Dans le cadre d'Octobre-Numérique, à Arles les deux artistes plasticiens Dorothée Smith et Antonin-Tri Hoang ...

Fermer