Accueil / Culture / Humour / « Je crois que j’ai merdé », le spectacle du Voisin d’en bas au Quai du Rire à Marseille

« Je crois que j’ai merdé », le spectacle du Voisin d’en bas au Quai du Rire à Marseille

Le Voisin d’en bas présente son spectacle musical et humoristique : « Je crois que j’ai merdé » au Quai du Rire à Marseille, pour trois représentations exceptionnelles à l’Espace Kev Adams les samedis 14, 21 et 28 novembre 2015. La Rédaction Marseille de FranceNetInfos a eu la grande chance d’assister à la séance du 14 novembre, retour de scène…

le voisin d en basEn ce samedi pas comme les autres, lendemain des sauvages attentats à Paris, l’ambiance n’était pas à la fête sur le Vieux Port de Marseille, mais plutôt au recueillement. Pourtant, « the show must go on » avait dit Freddy, alors c’est le coeur lourd que la Rédaction Marseille a allumé une bougie sous l’ombrière et s’est rendue ensuite dans la salle de spectacles dédiée à l’humour la plus célèbre de Marseille : Le Quai du Rire.

Et à notre grand étonnement, nous constatons que les abords de la salle sont bondés de monde. Le public n’a pas déserté le lieu, preuve que la qualité des programmations, la constance des organisateurs du cabaret, et le talent des artistes qui s’y produisent ont fidélisé l’audience. Nous venons assister au spectacle du Voisin d’en bas, alias Nicolas, un adorable trublion adepte de la grivoiserie et inventeur de la mauvaise foi…

Il le dit lui même, le Voisin d’en bas, c’est « de la chanson française qui a des couilles ! Ca chante la vie de tous les jours et de tous les gros con qui nous entourent! Le voisin d’en bas ecrit comme il parle, alors si t’aimes pas comme il ecrit, t’aimeras pas comme il parle. »

Connaissant son travail depuis quelques années, j’avais hâte de le voir sur scène, dans son spectacle : « Je crois que j’ai merdé », mélange de sketches et de chansons, avec 65 % de musique et 35 % de one-man-show. Et le mélange fonctionne à merveille auprès d’un public conquis dès les premières minutes du spectacle.

le voisin d en bas albumAvec son concept Le Voisin d’en bas créé en 2009, Nicolas écume les bars pour faire découvrir ses chansons  tout en postant des vidéos de ces dernières sur Youtube et autres supports. Rapidement des chansons comme « Remets ta culotte » ou « Ta mère le froid » tournent  souvent sur les réseaux sociaux, , et contribuent à un petit succès local. Après s’être produit en trio, Le voisin d’en bas décide de revenir seul et d’exploiter davantage son coté comique. Il présente un album autoproduit « Ta mère l’album », un cd d’une trentaine de chansons pour pouvoir le découvrir  autrement, car si il est drôle en live, il est tout autant plus  agréable d’écouter ses titres mélodiquement arrangés.

Courant 2014 il rejoint le « Factory comédie club » , une troupe d’humoriste qui se produit tout les week end au « Quai du rire », et où il  joue régulièrement  son spectacle.

Basé sur son personnage de Monsieur tout le monde, on a tous ou on est tous le Voisin d’en bas de quelqu’un, ce marseillais un peu basique, plutôt caricatural, pétri de mauvaise foi mais surtout plein d’humour, son spectacle fera beaucoup rire, mais aussi parfois grincer des dents. Il raconte en chansons sa rencontre avec sa moitié, la paternité, la perte de son emploi, ses débuts de musicien, avec des formules hilarantes, inattendues, qui vous arracheront des éclats de rire à chaque minute du spectacle.

Mettant le public à contribution, Le Voisin d’en bas exécute un tour de force de nous faire chanter, faire de bruitages, et même danser… On le déteste et on l’adore en même temps ! Il nous touche par sa naïveté et nous dérange par ses traits (trop) familiers qu’on reconnait parmi notre entourage et même parfois en soi. Forçant le trait sur nos défauts comme l’égoïsme, la lâcheté, l’inconstance et la paresse (entre autres), Nicolas met tout son talent à présenter un spectacle hors du commun, sans langue de bois, se livrant entièrement au public comme à un ami intime.

Ce fut une grande séance de gymnastique de nos zygomatiques, merci Le Voisin d’en bas de nous avoir permis de rire de nos faiblesses et d’oublier la dure réalité, la catharsis d’Aristote, qui était la fonction première du théâtre a très bien fonctionné ce soir-là !

Les 14/21/28 novembre a 20h et  tous les vendredi de l’année a 20h au « Factory Comedie Club »
Quai du rire 16 Quai de Rive Neuve 13007 Marseille

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

I-Tweet #2 : Farewell, rock’n’love bitch !

« C’est quoi ce son, c’est bon ?! » On s’est tous posé au moins une fois cette ...

Lire les articles précédents :
« Richesse et démesure : le grand business des plantes » aux Ed. Plume de carotte

"Richesse et démesure : le grand business des plantes" de Florence Thinard, aux Éditions Plume ...

L’Agroécologie, une éthique de vie de Pierre Rabhi

Dans la collection Domaines du possible, les éditions Actes Sud présentent le livre : L'Agroécologie, ...

Sherlock Holmes Society, tome 3, In nomine dei

La série sombre Sherlock Holmes Society se poursuit avec ce troisième tome In nomine dei, paru ...

Fermer