Accueil / Culture / Cinéma / La sortie du film « Les cowboys » repoussée à cause des attentats?

La sortie du film « Les cowboys » repoussée à cause des attentats?

On pourrait se dire qu’après les horreurs qui ont eu lieu vendredi dernier à Paris, et celles qui ont lieu tous les jours partout dans le monde, que le meilleur moyen d’échapper a cette ambiance pesante et morose serait d’aller voir un bon film. Et bien ce n’est pas ce qu’ont décidé les distributeurs. En effet certain films ont vu leur sortie en salle repoussée pour la raison qu’ils traitaient tous d’attentats terroristes en France. Parmi ces films on retrouve le film « Made in France » qui devait sortir le 18 novembre et dont l’histoire appuyée sur de longues recherches journalistiques font malheureusement écho a ce qui s’est produit vendredi dernier. Troublant. Comme si le cinéma pouvait anticiper la réalité.

En tous cas c’est bien la réalité qui dépasse la fiction aujourd’hui puisque certains films sont déprogrammés. Quand au film « Les cowboys » on ne sait trop si il va voir sa sortie repoussée. Alors même si vous ne pouvez pas aller voir ces films ces prochains jours, je vous invite cependant a guetter leur sortie en salle. Notamment pour le film « les Cowboys », que j’ai vu en avant première il y a plusieurs semaines et dont je vais vous parler maintenant.

THOMAS-BIDEGAIN-LES COWBOYS-1

Le réalisateur français (ci dessus) et même basque comme il aime le rappeler, concrétise ici sa première longue réalisation.  Il n’est pourtant pas un novice. Touche à tout, Thomas Bedegain a participé a de nombreux films tant sur le plan scénaristique (De rouille et d’os, un prophète, Deephan..) que dans la technique et le jeu. Scénariste, technicien, et parfois acteur c’est peut être par tous ces métiers qu’il faut passer pour connaitre parfaitement le cinéma.

Au premier abord l’histoire qu’il nous présente dans le film Cowboys, d’un père (interprété par François Damiens) qui cherche son enfant disparu n’est pas hyper originale.

Et pourtant. On aurait pu s’imaginer très rapidement le déroulement de l’intrigue. On aurait pu flirter avec les clichés, les préjugés sur l’ado rebelle, sur le choix du méchant musulman, sur les leçons de morales lourdes et pathétiques comme le cinéma Américain produit chaque année. Très intelligemment mené, ce film nous prend et nous surprend. L’intrigue est posée et on ne décroche pas jusqu’à la fin. On traverse plusieurs années sans s’en rendre compte. Les personnages ont vieillis, le jeu nous le fait comprendre. Pas d’artifice, ce film fait confiance aux acteurs.

C’est beau par la complexité de l’intrigue et la simplicité du jeu. On n’aime pas un personnage plus qu’un autre, on ne déteste pas un personnage plus qu’un autre. Pas de morale ici, on laisse le spectateur se débrouiller avec ses sentiments. C’est tout simplement vrai. Un vrai bon film. Et il est français.

les_cowboys_5_cantoine_doyen

Je ne saurais que vous conseiller chaudement d’aller voir ce film à sa sortie (le 25 Novembre a l’origine maintenant on ne peut vous dire). Je ne pourrais même pas vous en dire plus sur l’histoire pour vous y convaincre de peur de vous spoiler. Allez-y et même retournez y ! Ce film est réfléchit du début à la fin, tout est pensé et on le doit probablement à la polyvalence du réalisateur. C’est un film bourré de détails, on s’en aperçoit que trop tard. Qui sait, il s’agit peut être d’une histoire de cowboys et d’indiens.

M.S

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos M.S

A lire aussi

Le château de Tarascon présente « Light is more »

Poursuite des évènements autour du « ON » avec la 6ème édition d’Octobre-Numérique. Direction Tarascon et plus ...

Lire les articles précédents :
Hommage aux victimes au Stade de France

L'hommage aux victimes des attentats du 13 novembre dernier est maintenu au Stade de France. ...

Sherkey, vous ne chercherez plus vos clefs !!!

Sherkey : le système de localisation sonore qui permet de ne plus chercher ses clefs ...

L’équipe de France élite en stage

L'équipe de France élite sera en stage du 30 novembre au 4 décembre 2015. En ...

Fermer