Accueil / High-Tech / Jeux Video / Mad Max : Une adaptation en jeu vidéo plutôt réussie

Mad Max : Une adaptation en jeu vidéo plutôt réussie

On le sait malheureusement dans le milieu du jeu vidéo, les éditeurs veulent souvent surfer sur la vague du succès d’un film, quitte à sortir un jeu qui si à la fin exploite la licence du film est bien loin du compte niveau fun et gameplay au point de faire bondir les fans hors de leurs sièges. On pourra citer pour les anciens le légendaire E.T. sur Atari 2600 qui restera dans les annales de l’adaptation foireuse

Et parfois c’est l’inverse, un film pas terrible a la base (et avec la mode des reboot en tous genres à Hollywood on en a pas fini d’en voir hélas) est sauvé par une adaptation en jeu vidéo plutôt sympathique.

Et c’est le cas pour Mad Max, pari réussi s’il en est. Je n’ai pas vu le dernier film, pour moi Mad Max c’était Mel Gibson point barre et je n’aurais pas apprécié un reboot quelconque. Grosses voitures gonflées à bloc, distribution de mandales en tout genre, tout ça sous fond post apocalyptique sans zombies (à l’époque on savait faire des films sans zombies) et avec un petit côté écolo « on vous avait prévenu » sans tomber dans la mièvrerie

mad-max-box-art

Dans Mad Max le jeu, on passe aussi très rapidement dans l’introduction sur ce qui s’est passé, holocauste nucléaire, villes détruites, vastes déserts qui s’en sont suivis. Et on rentre tout de suite dans l’action, Mad Max poursuivi par des pillards qui vont et c’est la une trouvaille scénaristique plutôt pas mal, lui prendre sa bonne vieille Interceptor et son fusil à Pompe. Excuse pour laisser le joueur avec son seul couteau et un chien plutôt mal en point.
Il va rapidement trouver un allié, Chum, qui est un as de la mécanique un peu dérangé et qui se propose de lui créer la voiture ultime. Oui mais voilà pour ça il faudra des pièces et du temps. Pièces que Max devra se procurer tout au long de différentes quêtes qui vont débloquer des améliorations pour la voiture que Chum a mise à sa disposition.

La conduite (car on passe beaucoup de temps en voiture dans Mad Max) est plutôt bien réussie, si au début ça peut sembler poussif c’est dû aux manques d’améliorations dans la voiture. Fait remarquable on peut améliorer la voiture comme bon nous semble au fur et à mesure des disponibilités, choisir entre se faire un blindage qui alourdira la voiture ou au contraire partir sur un véhicule léger mais rapide qui pourra distancer les ennemis.

Mais Mad Max ne se limite pas à la conduite, il y a beaucoup de passages ou il faudra infiltrer des bâtiments pour récupérer la précieuse ferraille ou de l’essence (car oui les voitures consomment de l’essence et c’est un véritable plus immersif dans ce jeu) et impossible d’y aller au fusil car les munitions sont rares (ce qui rend la chose plus crédible niveau scenario) Cela donne lieu à des séquences d’infiltration qui se finiront fatalement par des pugilats a 10 contre un. Qu’à cela ne tienne le système de combat est plutôt bien fait, suffisamment simple pour ne pas devenir une sinécure mais suffisamment compliqué comme pour permettre des combinaisons intéressantes qui ne sont pas sans rappeler les combats dynamiques dans la série des Arkham.

Le scenario est à l’image des films : Simple mais efficace, et le joueur est tenu en haleine par la possibilité d’améliorer la voiture s’il avance un peu plus loin.

Si on rajoute à cela la possibilité de capturer des forteresses ennemies qui nous permettront ensuite d’avoir un revenu en ferraille régulier, les différentes quêtes annexes, et un système de voyage instantané rendu nécessaire par l’immense étendue de la Map on peut être sûrs de tenir là un jeu qui saura vous garantir des heures de fun sans prise de tête.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

F1 2017, le jeu officiel du championnat du monde de Formule 1

La lutte entre les éditeurs de jeux vidéos s’annoncent particulièrement féroce ces prochains mois, notamment ...

Lire les articles précédents :
« La vie selon Nora » : la comédie romantique de la rentrée, chez MILADY

"La vie selon Nora" de Linda Yellin est LA comédie romantique de la rentrée, aux ...

MAD MAX FURY ROAD : DVD et bonus arrivent

La maison Warner Bros, co-productrice du dernier opus de la trilogie des Mad Max avait ...

Tour du Gévaudan : Thibaut Pinot vainqueur

A quelques heures de la course en ligne Elite hommes des championnats du Monde et ...

Fermer