Accueil / Culture / Cinéma / Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tim BURTON : notre critique

Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tim BURTON : notre critique

Et si l’on profitait de ce week-end de 4 jours pour se faire une séance ciné en famille ? « Miss Peregrine et les enfants particuliers » de Tim Burton – sortie le 5 octobre dernier – est actuellement dans les salles ! FranceNetInfos a eu l’occasion de voir ce film, voici notre critique.

Affiche officielle de "Miss Peregrine et les enfants particuliers"
Affiche officielle de « Miss Peregrine et les enfants particuliers »

Avec : Eva Green, Samuel L. Jackson, Judi Dench, Ella Purnell …

Date de 1 ère sortie : 29 septembre 2016 en Indonésie.

Réalisateur : Tim BURTON

Genre : Fantastique

Scénario : Ransom Riggs

Distributeur : 20th Century Fox

Curiosités : Il s’agit d’une adaptation du roman Miss Peregrine et les Enfants particuliers de Ransom Riggs.

Durée : 2 h07 min

Synopsis :

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.

Ma critique :

« Miss Peregrine et les enfants particuliers » est sans aucun doute le film à aller voir en famille actuellement. Les enfants vont aimer se plonger dans l’univers énigmatique de Tim Burton. Même s’il est bon de préciser que certaines scènes peuvent choquer les plus jeunes !

On retrouve le style unique de Tim Burton, au travers de l’intrigue, mais aussi des personnages. Cependant, j’ai quand même trouvé que l’histoire manquait d’originalité, et surtout de magie. Certaines scènes sont longues et peu rythmées. J’aurais préféré plus de surprises, d’étrangeté, de noirceur même. Être embarquée dans l’univers incroyable du réalisateur, où tout semble étrange, presque improbable. Dans ce film en particulier, les scènes se déroulent dans des lieux trop familiers, qui ne sollicitent pas notre imagination, c’est frustrant.

En revanche, je suis tombée sous le charme du rôle du « méchant », planté par Samuel Lee Jackson. D’abord, parce que c’est un acteur dont j’aime le jeu depuis de nombreuses années (notamment dans « Incassable »), mais aussi  parce que dans ce film, il a clairement la tête de l’emploi. On dirait qu’il est fou à lier, avec ses dents pointues et son air aussi drôle qu’effrayant. C’est à travers ce personnage que l’on retrouve le côté cinglant, comique et grotesque du « héros » digne de Tim Burton.

Concernant la distribution, je suis aussi très partagée. Les enfants sont trop nombreux. Cela crée des scènes interminables. Quant au personnage principal, outre le fait qu’il se retrouve dans une situation qu’il a bien du mal à comprendre, son rôle est quelque peu tiré par les cheveux. Les personnes qui l’entourent (sa famille par exemple) sont clairement relayées au second plan.

Eva Green est belle, trop belle dans ce film. Je l’aurai vu avec une verrue ou deux. Les monstres – quant à eux – sont superbes, grands, forts, effrayants, invisibles. On en voudrait encore plus ! Enfin, l’histoire d’amour – toujours très présente dans les films de Tim Burton –  fonctionne, même si elle ne réserve aucune surprise.

Finalement, dans « Miss Peregrine (…) » on est quand même bien loin de l’univers incroyable de « Charlie et la chocolaterie ». Cela peut expliquer la frustration que j’ai ressentie au moment du générique de fin. J’ai eu l’impression de me retrouver dans un remake de « Peter Pan » ou des « Goonies ». Une aventure haletante certes, mais qui m’a quand même laissé sur ma fin.

On comprend qu’il pourrait y avoir une suite. Je sais déjà qu’elle sera tout aussi bien accueillie par le public. Tim Burton sait nous séduire et nous emmener dans son univers rocambolesque, quelle que soit l’histoire qu’il s’approprie.

Découvrez la bande-annonce :

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Laëtitia

Passionnée d'écriture et éternelle curieuse, j'aurai plaisir à partager avec vous, mon avis sur les dernières tendances en musique, littérature, mode/beauté et divers autres sujets de la vie quotidienne. Ayant à cœur de mettre en avant ma région, je n’hésiterai pas à vous informer des dernières sorties et spectacles à ne surtout pas manquer en Auvergne !

A lire aussi

La Grand’Combe : La cité minière offre « Pasionaria » un live Flamenca !

L’ancien bassin minier de la Grand’Combe a fêté « La Sainte Barbe » patronne des mineurs. Cette ...

5 commentaires

  1. Ma toute belle Laetitia, quel plaisir de te retrouver , dans cet univers qui est le tien!
    Tout d’abord bravo, j’aime ta façon d’écrire et de partager ton opinion avec nous!
    J’aime encore plus ton objectivité profonde!
    Je suis une fan de l’univers si particulier de Tim Burton et ta critique en est vraiment une! Avec les points positifs et ceux qui le sont un peu moins! Je sais du coup, sans même être allé voir ce film ( prévu jeudi dernier mais le resto indien avec mon mari et une amie à un peu traîné en longueur et nous a fait raté la dernière séance, de 21h45 un peu tôt à mon goût !!?? WTF!?) que j’aurais attendu un peu autre chose….quelque chose de plus noir et mystique! Il a l ‘air quand même bien mais peut être dirigé essentiellement vers le jeune public!
    Ravie de te lire ici, de te découvrir un peu plus personnellement!
    Tu pratiques un art que j ai toujours aimé, celui de l’écriture et la manie avec brio!
    Merci! Bisous et à tout tout vite

    • Merci beaucoup pour ces compliments…
      Je te conseille quand même le film Morgane car j’aurai la chance d’avoir ton avis !
      Beau dimanche, Laetitia

  2. Moi qui souhaitais allée le voir avec mes doudous il est clair que je vais me faire plaisir.

    • Oui, les enfants vont aimer à coup sûr…attention de leur cacher les yeux sur trois scènes ! Bon dimanche, Laëtitia

  3. clémente minutte

    Bravo laetitia on voit que vous maîtrisez le.sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Jeu d’ombres, tome 1, Gazi !

Gazi ! est le premier tome du diptyque Jeu d’ombres, de Loulou Dedola et Merwan, paru aux ...

Des coloriages magiques avec Crayola et Gründ !

Le cirque et Les animaux rigolos sont deux cahiers de coloriages, parus aux éditions Gründ, ...

Infiltrés, tome 2, Les larmes de Jolène

Le diptyque, Infiltrés, des éditions Soleil, se conclue avec Les larmes de Jolène, paru en ...

Fermer