Accueil / Culture / Littérature / BD / Pathfinder : Fin du premier cycle !

Pathfinder : Fin du premier cycle !

Oh la la la la les garrrrsss et les girlllllls !!! Les Éditions Glénat clôturent la trilogie du premier cycle de Pathfinder avec ce tome 3 « L’enfant de Lamashtu » et c’est l’apothéose !!

Si vous n’aviez pas suivi, va falloir vous y mettre avec les deux premiers tomes déjà expliqués et chroniqués en cliquant ICI et aussi , parce que Jim Zub n’a pas bossé sur le scénario de son premier cycle pour des prunes et Andrew Huerta n’a pas fait toutes ses illustrations qui déchirent pour que cette BD reste au fonds des placards !!

 

 

Pathfinder©ed.Glénat
Pathfinder©ed.Glénat

 

Bref ! Je te remets un petit coup dans le bain comme la dernière fois pour que tu suives, nom de Lamashtu, qu’est-ce que je ne ferais pas pour toi !! :

Nous avions laissé nos six protagonistes : Valeros le guerrier puissant, Harsk valeureux nain, la bretteuse et fière ensorceleuse Seoni, l’elfe sexy Merisiel, Kyra la prêtresse, et Ezren le sage, en chemin vers le fief des gobelins, ces petites créatures qui semblaient s’unifier dangereusement pour une raison inconnue et semaient le trouble autour des villages !! Leur prisonnier, lors d’une nuit de repos, avait semé le trouble dans l’esprit de la douce Merisiel qui s’était légèrement éloignée du groupe afin de réfléchir, lorsque celui-ci avait repris la route au petit matin tandis que Le Mal dormait sagement dans l’ombre nourrissant de bien noires ambition !

Pathfinder©ed.Glénat
Pathfinder©ed.Glénat

Dans ce dernier tome :

Les compagnons sont dans de sales draps : tombés dans une embuscade tendue par ces gobelins impétueux, ils sont fait prisonniers et trainés malgré eux dans les contrées du Lamashtu vers la « mère des monstres » !
Contraint de boire un fluide qui corrompt l’esprit, chacun des prisonniers se retrouve perdu entre songe et cauchemar, ressassant leur vie passée, leurs tourments, incapable de revenir seul à la réalité, pendant que le mal commence à voir le jour !
Merisiel, qui s’était éloignée du groupe lors de l’approche du camp secret des gobelins, ne fait pas partie des prisonniers , et il lui faudra attendre le bon moment pour libérer ses amis/es des griffes du mal !
Parviendra-t-elle à ne pas se faire repérer, choisira-t-elle d’aider les autres après ce que le prisonnier lui a dit au camp de nuit dans le tome précédent ??!!!!

Voici dans quel bazar commence ce troisième tome qui clôture ce premier cycle ! Jim Zub axe son scénario sur la vie passée de nos « éclectiques » héros, empoisonnés par les eaux du Lamashtu, ce qui nous permet de connaître le ressenti profond de chacun des personnages avec une rétrospective de leur vie et surtout de voir si Merisiel, l’elfe, considère ses compagnons de route comme sa nouvelle famille ou si elle continuera l’aventure seule !
Il clôture cette première série qui posait le décor, en nous faisant comprendre qu’elle ne sera pas la dernière, et vous nous en voyez ravis !!!

On reste évidemment toujours étonnés par les différents styles d’illus de Huerta, combinant des planches toujours aussi incroyables, parfaites à agrandir et à accrocher à vos murs !!!

Pathfinder cycle 1, avec : La montée des eaux troubles, Le tombeau des gueux et l’enfant de Lamashtu, c’est la première quête de cette nouvelle série de bd adaptée du jeu de rôle, par les Éditions Glénat, qui te fera aimer la « fantasy médiévale » si tu n’y as pas encore gouté, et bien que les différents protagonistes soient très « clichés », on aime carrément qu’ils le restent !! Que serait un nain qui ne râle pas, un guerrier qui n’est pas assez bourrin, une elfe pas sexy … Cette bd reste dans l’idée du JDR et vous serez séduit de vous joindre à cette équipe attachante avec une pointe d’humour, et de participer à toutes leurs fracassantes aventures !!

On vous dit à bientôt et on vous tient au jus pour le cycle 2 !!!

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Bowery Boys – Nos pères

Bowery Boys – Nos pères est une bande dessinée des éditions Glénat, parue début février 2017. ...

Lire les articles précédents :
Geraint John Jones sort son premier EP

Vous le savez, sur France Net Infos, on aime vous faire découvrir les pépites musicales ...

Petites leçons de Kama-Sutra

Les éditions Larousse proposent pour votre Saint Valentin, un coffret coquin, un coffret raffiné, pour redécouvrir ...

Les moutons ont-ils des canines ? de Serge Dussex et Sandra Heyn

Serge DUSSEX et Sandra HEYN nous propose leur ouvrage Les moutons ont-ils des canines ?, ...

Fermer