Accueil / En Région / Auvergne / Patrick Fiori à Clermont pour son dernier album Choisir

Patrick Fiori à Clermont pour son dernier album Choisir

patrick-fiori-c-rodolphe-marconi-sony music
Patrick-Fiori-Copyright(Rodolphe-Marconi-Sony Music)

En ce jeudi 12 mars, Patrick Fiori vient présenter au public du Zénith de Clermont-Ferrand son tout dernier album « Choisir ».« Un jour seulement avant le concert rediffusé des Enfoirés » à Roanne précise-t-il avec humour, sensibilisant ainsi ses fans à la cause des Restaus du Cœur.

La salle se remplit doucement, venus en famille ou en couple, l’ambiance est calme, presque paisible et la foule attend patiemment son chanteur favori. En effet on découvre un public fidèle qui connait par cœur les titres de l’artiste et dont les mains soutiennent les produits dérivés fraichement achetés.Le concert débute avec « Un jour Mon tour » où l’on découvre Patrick Fiori (vêtu d’un ensemble noir), qui entraine la foule avec lui, la motivant à coups de déhanchés qu’il maitrise bien !

Il donne le « la » dès la première chanson en mettant tout le monde d’accord sur la qualité de sa voix, que l’on irait presque comparer à un ténor, confirmant alors la thèse de certains experts vocaux.Il entonne ensuite la mélodie de « à la vie » chanson sur laquelle tous s’empressent de l’accompagner, une chanson porteuse d’espoir qui a la jolie conséquence de rassembler toute la salle.Après ces deux morceaux, Patrick Fiori prend le temps de s’assoir et de parler à son public, de choses et d’autres comme ici, pour souligner ses vingt ans de carrière. Plus tard pour encourager la jeunesse, après la chanson « demain » qui , comme il l’explique après, figure un dialogue entre « adultes inconscients » et « enfants conscients » face au progrès , aux technologies , au matérialisme…et qui exprime que finalement le bonheur ce serait un bon gâteau, une jolie mélodie au piano ou une balade en famille dans la foret.
On sent que Patrick Fiori cherche à faire passer des messages à travers ses titres, qu’à son échelle il voudrait essayer de réparer ce qui marche mal dans notre société. Et c ‘est tout à son honneur car la foule marche main dans la main avec lui.

Il se montre d’ailleurs très proche de son public, qui, dès le quatrième morceau s’engouffre dans la fosse pour tenter de ne faire plus qu’un avec l’artiste qu’elle aime.On remarque au fil des chansons, différents tableaux, nous plongeant dans différents univers : une atmosphère orangée et parsemée de montres dépeignant le temps qui passe et l’oisiveté de la société ou alors des lumières fortes parcourant la salle et attirant notre attention sur la scène où des enfants prononcent les paroles de « demain ».

A peine commencée la mélodie de « quatre mots sur un piano » que le public hurle, applaudit et la reprend avec lui.
Le concert est ponctué d’apartés qui mettent la salle dans une ambiance de grand café où l’on échangerait avec Patrick Fiori qui nous conterait ses souvenirs d’Arménie ou son amour pour sa ville natale Marseille mais aussi la rencontre de ses parents.Tant d’anecdotes qui font que l’on a presque l’impression de le connaitre ! Des moments public-artiste primordiaux pendant ce concert pour garder intact le lien qui les unit.

Moment rare quand il entonne une chanson corse, magnifiquement chantée et accompagnée de points de vue magnifiques de l’ile sur scène. Une chanson qui a beaucoup ému dans la salle et qui a fait même couler quelques larmes.Pour autant, tout le monde se met à danser quand il entonne « sur les montagnes d’Arménie », une chanson qui ressuscite ses souvenirs d’enfance et qui les fait vivre, une origine qu’il chérit et (il le souligne) ne l’a pas fait souffrir.

Un concert dans lequel toutes les émotions se mélangent et duquel on sort content d’avoir pu partager un moment si particulier!

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Hero Corp, tome 3, Chroniques Partie II

Le troisième tome d’Hero Corp, Chroniques Partie II, révèle trois histoires inédites de trois personnages ...

Lire les articles précédents :
Vidocq, tome 1, Le suicidé de Notre-Dame.

Vidocq, grandes figures historiques, personnage charismatique, a inspiré bon nombre d’auteurs, et aujourd’hui arrive en ...

Lunel, se cherche un autre horizon…

Lunel est célébrée pour son Muscat, mais depuis le mardi 27 janvier 2015 et le débarquement du GIPN, la cité ...

L’équipe Sky remporte l’étape reine et se place au général

L'équipe Sky remporte l'étape reine et se place au général en vue de la victoire finale. Après ...

Fermer