Accueil / Culture / Littérature / BD / Bolchoi Arena, tome 1, Caelum incognito

Bolchoi Arena, tome 1, Caelum incognito

Caelum incognito est le premier tome d’une série intrigante, entre réalité et virtuel, Bolchoi Arena. Une bande dessinée de Boulet et Aseyn, parue aux éditions Delcourt, en septembre 2018, qui présente une aventure originale, passionnante, entre monde réel et monde virtuel.

bolchoi-arena-t1-caelum-incognito-delcourtDans une cabine, une jeune femme est en train de mettre une combinaison. Elle se regarde dans le miroir, alors que quelqu’un l’appelle au-dehors. Elle sort en affirmant qu’elle est prête. Son amie la rassure et vient l’aider à mettre une nouvelle combinaison, comme des cosmonautes. Les filles se préparent pour sortir d’un vaisseau, pour de vrai ! Elle se retrouve dans l’espace, aux côtés d’un gigantesque vaisseau. La jeune femme s’inquiète, elle a un peu peur, tandis que son amie la rassure et lui dit de respirer et de se détendre, alors qu’elle affirme, par la même occasion, qu’elle ne court aucun danger. Puis, elle regarde autour d’elle, car elle a une larme à l’œil, car elle n’a jamais rien vu d’aussi beau. Son amie lui rappelle que cela n’est qu’un début ! Les deux jeunes femmes rentrent dans le vaisseau, retirent leurs combinaisons, pour aller visiter l’ensemble…

bolchoi-arena-t1-caelum-incognito-delcourt-extraitLa bande dessinée est surprenante, marquante dès le début, avec une scène improbable, qui va inviter les lecteurs à se poser des questions, pour découvrir rapidement la réalité de la chose. Bref, le monde virtuel se mêle ici au monde réel, avec deux amies qui se retrouvent dans une sorte de monde parallèle, avec l’aide d’un jeu, le Bolchoi. Un monde où leurs avatars doivent vivre et évoluer, et faire des choses extraordinaires, comme Marje qui ne souhaite qu’explorer des planètes et l’univers. Mais sur Bolchoi, les règles sont différentes par rapport à la réalité, et elle va devoir apprendre à faire avec. Le récit est captivant, dense, invitant, petit à petit, à découvrir, comme l’héroïne, ce monde virtuel, très prenant, envoûtant et addictif, qui va se montrer peut être dangereux et inquiétant. La bande dessinée est un joli mélange, entre science-fiction, récit futuriste, aventure et complot, avec un trait fin et fluide, un peu manga, très plaisant.

Caelum incognito est une bande dessinée remarquable, offrant un très beau récit, captivant et bien défini, qui offre quelques rebondissements et une jolie progression, et une fin surprenante et formidable, qui promet une suite palpitante à cette nouvelle série, Bolchoi Arena.

A propos celine.durindel

A lire aussi

pourang-mentaliste-le-secret-paris

Pourang le mentaliste – Une date supplémentaire à « Le Secret » Paris

Pourang – Succès prolongation – Le mentaliste bluffant prolonge d’une date, son spectacle  « Labyrinthe » au Théâtre immersif Le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
cigarette-electronique
La cigarette électronique pour qui ?

La cigarette électronique encore appelée e-cigarette ou vapoteuse, est un dispositif électronique rechargeable contenant un ...

Deep Infinity : La collection éphémère de make-up du Dr. Hauschka

Vous avez l'habitude que je vous parle des soins du Dr. Hauschka que j'ai intégré ...

Monchhichi – Coloriages velours

L’univers doux et amusant de Monchhichi est à retrouver dans la pochette Coloriages velours, des ...

Fermer