Chroniques marseillaises de Marius Karmo aux éditions Gaussen

Les excellentes éditions Gaussen nous présentent encore une fois un petit bonbon à déguster sans modération, un recueil de nouvelles délicieux : Chroniques marseillaises de Marius Karmo.

Chroniques marseillaises

L’argument du recueil :

La rue Bouterie, le pont transbordeur, le café Riche, les anciennes boutiques sur la Canebière… ces lieux qui n’ont pas survécu au temps qui passe sont les décors de ce Marseille d’autrefois, dans un monde où tout n’est que comédie et galéjades !

Il y est question de marseillais et de marseillaises, ces êtres à part, jamais tout à fait comme les autres ! Regardez-les cultiver fièrement leurs différences, afficher leur truculence, étaler leurs mauvaise foi et cacher mal leur sensibilité…

Tous vivent : “Dans leur jardin d’Amour, ils utilisent les engueulades comme des désherbants naturels pour éviter que la tendresse ne fleurisse ! Une tendresse qu’ils préfèrent garder cachée en terre, en leur for intérieur…”

Quelques mots sur l’auteur :

Auteur de pièces de théâtre (Le bar de la Marine, L’Epicier de Cornediou) et de comédies musicales (C’était Marseille), Marius Karmo, auteur-comédien-photographe-cinéaste, anime pendant dix ans un lieu unique dans la cité phocéenne : le Théâtre des 3 Acts, en haut de la rue Barbaroux ! Un théâtre pas comme les autres, avec un mur vidéo et une scène tournante, “parce qu’il faut rire et rêver !…).

Chroniques marseillaises

Un concours de nouvelles Marcel Pagnol gagné à Aubagne lui donne envie d’adopter cette forme courte : les Chroniques Marseillaises se font jour… Elles raviront ceux qui ont la nostalgie des vieilles galéjades et qui ont le “coeur fendu” par le Marseille de Jules et Marcel

Mon avis de lectrice :

Chroniques Marseillaises de Marius Karmo vous enchantera par le ton léger adopté par l’auteur pour raconter des histoires parfois tendres, parfois drôles, mais toujours bienveillantes sur un Marseille qui n’est plus. Avec des personnages hauts en couleur, usant et abusant d’un verbiage typiquement marseillais, ces petites histoires se lisent sans lien apparent et pourtant forment un tout homogène : la culture d’une ville ouverte sur le monde !

J’ai beaucoup apprécié le style fluide de Marius Karmo, parfois fleuri, toujours authentique, qui fait évoluer ses personnages pittoresques dans des lieux et des situations qui appartiennent au passé. Ce recueil de nouvelles est rafraîchissant, facile à lire et instructif en abordant des moments oubliés ou méconnus de l’Histoire.

J’ai aussi beaucoup aimé les magnifiques photos illustrant les nouvelles, avec un soin particulier apporté à la mise en scène des acteurs  donnant vie aux personnages, posant avec de très beaux costumes dans des décors très réussis.  

Chroniques Marseillaises de Marius Karmo aux éditions Gaussen vous déculpabilisera de penser que “c’était mieux avant” ! Belles lectures…

A propos alissash

A lire aussi

“Un tube peut en cacher un autre” par Marc Maret : tout savoir sur l’origine des grands hits de la musique !

Il est parfois difficile de croire, à l’écoute d’une chanson qui colle si bien à …

2 commentaires

  1. Schonbrodt Robert

    Pourriez-vous nous communiquer vos prestations hors de Marseille, dans le Vaucluse pour Octobre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com