Accueil / Culture / CULTURE, Etat d’urgence : Olivier Poivre D’Arvor

CULTURE, Etat d’urgence : Olivier Poivre D’Arvor

A l’heure où la crise économique frappe de plein fouet les pays occidentaux, où l’angoisse du chômage paralyse les esprits, Olivier Poivre D’Arvor propose avec un déterminisme absolu de replacer la Culture au centre des préoccupations françaises. La culture devient un des moyens indispensables pour sortir de cette morosité ambiante qui incite à l’immobilisme de toutes les entreprises.

Cet auteur en appelle à une intervention intelligente de l’État dans le développement des arts et de la culture. Il propose que celui-ci donne une chance à tous les mouvements artistiques qui émergent de nos cités, de notre mixité sociale. L’art ne doit pas être figé. La performance de cette discipline est d’être dans un mouvement constant lié à la création, au rejet de ce qui existe déjà pour inventer des nouveaux modèles d’esthétiques.

Olivier Poivre d’Arvor, directeur de France Culture, harangue l’État sur son immobilisme face à la prolifération d’Internet, au moteur de recherche. La France est la patrie de la culture, elle doit se re-mobiliser, ouvrir aux acteurs des beaux-arts un champ d’action sur le Web. Ce mode de communication ne doit pas effrayer le développement artistique; il doit devenir un nouveau moyen d’accéder, au plus grand nombre, à la culture.

Cet essai engagé jette un pavé dans la mare de cet obscurantisme qui ternit l’image de la France. L’art, la culture doivent sortir la France de cette impasse en lui redonnant ses Lettres de Noblesse. Un peuple qui découvre, qui crée, qui peint, qui écrit est un peuple heureux qui n’a plus peur de l’avenir.

Attention, La Culture n’est pas le seul élément salvateur de la crise; elle doit faire partie d’un tout, d’une énergie, d’une volonté politique d’aider son peuple.

Voici quelques citations tirées de cet essai :

 » Sur fond d’un système économique qui paraît largement démonté, il faut oser l’audace et l’expérimentation, s’affranchir de quelques tabous bien français ou culturellement corrects, favoriser les jeunes talents et s’adresser à de nouveaux publics. Et méditer, chaque matin, dans la construction de ce new deal culturel à la française, la belle devise de Franklin Delano Roosevelt: »il est dur d’échouer; mais il est pire de n’avoir jamais tenté de réussir. » »

 » La culture, c’est le lien, la solidarité, la rencontre, l’appétit de la différence. C’est le beau, le partagé, le transmis, le rêve réalisé. »

 » La société civile, grâce à Internet, à des blogs, des chats, des réseaux sociaux, développe depuis une décennie un regard partagé, une discussion animée et une construction collective sur le monde. Est-il normal que ces communautés de goûts aient si peu d’espace d’expression dans le champ culturel? »

 

A propos Agence

A lire aussi

Mes plus belles comptines de Noël et Mes plus beaux chants de Noël

C’est aux éditions Larousse, que sont parus les deux livres sonores Mes plus belles comptines ...

Lire les articles précédents :
Trophée jules Verne, record battu : le tour du monde en 45 jours à la voile.

La maxi trimaran, Banque Populaire V vient boucler ce tour du monde  en 45 jours, ...

MANFROTTO sac photo d’épaule Unica V Messenger Rouge !!

MANFROTTO sac photo d’épaule Unica V Messenger Rouge Enfin autre chose que le sac photo ...

Les heureux gagnants pour les JO de Londres 2012 en Voile

La Fédération Française de Voile a annoncé officiellement ce jour, jeudi 5 janvier 2012, le ...

Fermer