Accueil / Culture / « D’enfin de vous revoir » de Greg Hauser

« D’enfin de vous revoir » de Greg Hauser

Greg Hauser fait parti de ces artistes où l’expression artistique s’impose dés son plus jeune âge. « J’ai toujours quelque chose qui résonnait en moi, j’accrochais déjà vers l’âge de huit, dix ans des papiers aux murs de ma chambre, des poèmes, des  mots, …j’étais déjà très solitaire, le monde extérieur m’effrayait beaucoup…

"D'enfin de vous revoir" de Greg Hauser. Clip réalisé par Cyril Marques. Photo de Delphine Royer
« D’enfin de vous revoir » de Greg Hauser. Clip réalisé par Cyril Marques. Photo de Delphine Royer

Je résumerai mon enfance par des campagnes, des champs à perte de vue, je suis né dans les Ardennes le 20 février 1982, près de Charleville-Mézières…une ville déjà pleine de sens. » En vivant à Strasbourg, l’état d’urgence et l’évidence que sa vie se fera par la musique, il a une vision
globale de ce qu’il veut faire, images, peintures, mises en scène… Il va réfléchir au contour de son univers. Il fera sur Strasbourg des rencontres qui vont étoffer son univers, comédiens, artistes peintres et notamment avec la scène électro … C’est la qu’il tombera sur un film de Werner Herzog « l’énigme de Kaspar Hauser »…

Découvrez son titre  » d’enfin vous revoir »
D’autres titres ici: http://www.noomiz.com/GregHauser

Une révélation, et il commence à croire que rien n’est hasard… Il dit « je me suis rendu compte que ce film traitant de la différence, de la folie, de la pureté d’un homme longtemps marginal me collait a la peau… Sa vie fut une tragédie… J’ai décidé de porter son nom Greg Hauser ». «Je crois être toujours en éveil. Tout m’inspire, la nature, j’aime contempler, les relations humaines, j’aime parler des choses dont on parle jamais ou peu, je m’efforce de puiser au fond de moi, d’être le plus précis et authentique avec l’émotion, une émotion qui peut durer une minute ou une éternité mais je vais jusqu’au bout sans détour, ce qui parfois, dans une société assez aseptisée ou formatée, peut déranger ou agacer. Je crois aussi que l’on peut m’aimer et me détester pour les mêmes raisons, ce qui m’intéresse est de ne pas laisser indifférent et de toucher là où les braises brûlent encore, alors parfois ça brûle ce qui est pour moi la condition même d’un artiste observateur».

Le Clip Officiel

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Trois nouveautés pour la collection Premières lectures des éditions Nathan

Les copains du CP reviennent avec Qui a volé le gâteau ?, les contes sont ...

Lire les articles précédents :
Dracula, L’ordre des dragons, tome 2, Cauchemar chtonien, chez Soleil.

Paru mi-avril 2013, chez Soleil Prod, voici le second tome de Dracula, L’ordre des dragons, ...

Santé :Une avancée sur l’hypersensibilité alimentaire.

Le 27 avril dernier, s'est tenue à Paris,une conférence-débat, organisée par le laboratoire  R-Biopharm, sur ...

Festigym 2013 : 18 au 20 mai à Niort

Le Festigym national est avant tout un événement accessible pour le plus grand nombre où ...

Fermer