Accueil / Culture / Littérature / BD / Des lumières dans la nuit, le premier tome

Des lumières dans la nuit, le premier tome

Des lumières dans la nuit est une bande dessinée de Lorena Alvarez Gomez, parue aux éditions Vents d’ouest, en novembre 2018. Un premier tome plein d’imagination, qui entraîne les lecteurs dans une fantastique histoire, ode à la créativité et refuge à la solitude.

des-lumieres-dans-la-nuit-vents-douestSandy est une jeune fille, qui s’est installée par terre pour dessiner. Autour d’elle il y a deux cahiers et quelques feuilles dessinées. Sa mère l’appelle pour aller au lit. Elle arrive vers sa fille et lui demande d’arrêter de faire l’idiote, tout en regardant les dessins. San est allongée par terre, elle fait comme si elle était une pierre très lourde, qui ne peut donc bouger ! Demain, la jeune fille doit se rendre à l’école, il faut donc qu’elle aille au lit, pour être en forme. Avant de se mettre au lit, les parents demandent à leur fille, si elle a bien fait ses devoirs et si ses chaussures sont cirées. Sandy affirme qu’elle a tout fait, et que tout est prêt pour le lendemain. Il fait sombre dans la chambre de la jeune fille, qui garde un grand sourire aux lèvres. Bientôt de petites lumières virevoltent autour d’elle. Elle en attrape une et se retrouve propulser dans un monde étrange, peuplé de magnifiques créatures…

des-lumieres-dans-la-nuit-vents-douest-extraitLe récit est très doux, malgré que l’héroïne est élevée dans un établissement catholique très strict. Mais la jeune fille ne semble pas trouver sa place, parmi les autres élèves, elle préfère s’évader dans ses dessins, dont elle recouvre ses cahiers de classe. Tout n’est pas vraiment merveilleux dans la vie de la jeune fille, qui a beaucoup de difficulté à se concentrer dans les différents cours, et qui se retrouve punie, ou mise à l’écart. Aussi tout change, lorsqu’une étrange nouvelle élève semble lui vouer une curieuse fascination et connaître son secret. La bande dessinée est subtile, très délicate, avec un récit un peu sombre, entre ténèbres et lumière, avec la joie de la jeune fille qui voie ses dessins prendre vie la nuit et cette étrange personne qui veut s’emparer de ses dessins. Le graphisme est très sensible, rond et doux, très agréable et enchanteur, offrant un univers plaisant et tendre, mais parfois aussi inquiétant.

Des lumières dans la nuit est une bande dessinée particulière, une magnifique histoire, pleine d’imagination. Le récit d’une jeune fille solitaire, qui trouve refuge dans le dessin, une créativité incroyable, qui l’emmène dans d’autres univers fantastiques.

A propos celine.durindel

A lire aussi

mes-premieres-lectures-syllabiques-vive-la-rentree-larousse

Les collections Larousse Mes premières lectures se complètent

Les collections des éditions Larousse, Mes premières lectures Montessori et Mes premières lectures 100% syllabiques ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Demandez l’avis d’un conseiller patrimonial Groupe Vaillance Conseil

Cabinet en gestion de patrimoine à Paris depuis plus de 11 ans, le Groupe Vaillance ...

Magie – Le coffret des éditions Gründ

C’est aux éditions Gründ, qu’est paru, en septembre 2018, dans la collection Remue-méninges, le coffret ...

jeux de hasards
Les jeux de hasards et les casinos

Les jeux de hasard gagnent du terrain actuellement. En effet, bon nombre de gens deviennent ...

Fermer