Des séries et des stars au 59e Festival de Télévision de Monte-Carlo

La 59e édition du Festival de Télévision de Monte-Carlo vient de se terminer.  Lors de la cérémonie de clôture qui s’est déroulée mardi soir, ont été remises les prestigieuses Nymphes d’Or récompensant les programmes longs de fiction, les séries dramatiques et comédies, les programmes d’actualité.

S.A.S le prince Albert de Monaco a remis à Michael Douglas la Nymphe de Cristal pour honorer son immense carrière.

Cette année, le jury était présidé par le comédien Ricky Whittle (vu notamment dans la série American Gods). Il était entouré de Pedro Alonso (il était déjà venu l’année dernière pour La Casa de Papel), du comédien suédois Ola Rapace, d’Anne Koljornsen, de Gisella Marengo et de Gideon Raff. Voici leur palmarès :

Escape at Dannemora a été récompensé doublement avec la nymphe d’or du meilleur programme et de la meilleure actrice pour Patricia Arquette.

Grégory Montel a reçu la Nymphe d’Or du meilleur acteur pour La soif de vivre.

On the spectrum, la série venue d’Israel, a reçu trois récompenses dans la catégorie série Tv-comédie : meilleure série, meilleure actrice pour Naomi Levov et meilleur acteur pour Niv Majar.

Dans la catégorie meilleure série Tv-dramatique, c’est la série italienne L’amica geniale (l’amie prodigieuse) qui a remporté la Nymphe d’Or.  Le prix de la meilleure actrice est revenu à Vicky Krieps pour Das Boot et Richard Madden a remporté  la nymphe du meilleur acteur pour Bodyguard.

Le jury actualités présidé par Rory Kennedy a décerné la Nymphe d’Or du meilleur documentaire à Dollar Heroes-North Korea’s Secret Slaves (Allemagne, Corée du Sud).  Le prix du Jury a été remis à Crackdown : The « Rule of Law » in China (Japon).  Khashoggi Body Double de la chaîne CNN a reçu la nymphe du meilleur reportage du journal télévisé. Quant au prix du meilleur reportage en direct, il a été décerné à Good morning Britain d’ITV Studios.

Des prix spéciaux ont également été remis. Drowning in plastic de Raw Tv (Royaume-Uni) a reçu le Prix Spécial Prince Rainier III.  Yemen : Kids and war (France) a reçu le Prix du comité international de la Croix Rouge ainsi que le prix AMADE.  Le prix SIGNIS est revenu à War (Allemagne). Care (Royaume-Uni) a reçu le Prix de la Croix-Rouge Monégasque.

Comme l’a dit Laurent Puons, Vice-Président Délégué du Festival, cette 59e édition « a fait la part belle aux célébrités mais aussi à la réflexion. »  Monaco « a eu l’honneur d’accueillir les plus grands acteurs et le meilleur de la création télévisuelle, venus des quatre coins du globe ».

Cette année encore, se sont succédés sur le Tapis Rouge du Grimaldi Forum de très nombreux acteurs de séries internationales, pour le plus grand plaisir des fans, toujours très nombreux. Parmi les temps forts de cette édition, la venue de Patricia Arquette, de Rob Lowe et de Mickael Douglas, stars à la fois de la télévision et du cinéma. Vendredi soir, lors de la soirée d’ouverture, Jessica Alba avait illuminé le Tapis rouge. Accompagnée de Gabrielle Union, elle était venue parler de L.A’s finest, la série dont elles sont également productrices. Nous avons également pu croiser des acteurs de Grey’s anatomy (Kelly McCreary et Greg Germann), des Feux de l’amour (Amelia Heinle, Sharon Case et Camryn Grimes), de The 100 (Ricahrd Harmon et Lindsey Morgan), de The Good Doctor, New Amsterdam, de FBI, The Expanse, Magnum P.I et de Rex and Hudson (même le chien avait fait le déplacement).  Poppy Montgomery est venue présenter sa nouvelle série Reef Break, qui passera prochainement sur M6. Maria Bello, nouvelle star de NCIS, était également là. Denise Richards, qui a rejoint le casting d’Amour, Gloire et beauté, était accompagnée d’Annika Noelle et Scott Clifton. Paul Giamatti était à Monte-Carlo pour la série Billions. Alan Cumming est venu présenter la série Instinct. L’actrice Archie Panjabi était présente pour la série the Departure. L’actrice Lesley Manville,  est venue soutenir la série britannique World on fire, qui se déroule durant la seconde guerre mondiale.

Côté français, le public et la presse ont pu voir le premier épisode de Le Temps est assassin, qui sera diffusée sur TF1 à la rentrée. Adaptée du roman de Michel Bussi, cette mini-série qui se déroule en Corse, a tout pour plaire aux téléspectateurs : un magnifique décor, des secrets de famille, du suspense et de beaux portraits de femmes. Une grande partie du casting avait fait le déplacement à Monaco : Mathilde Seigner, Caterina Murino, Valeria Cavalli, Joséphine Jobert, Thierry Goddard et Stanley Weber.

Enfin, les trois séries françaises suivies chaque soir par plusieurs millions de téléspectateurs étaient représentées. Plus Belle la vie a fêté ses quinze ans en présence de Rebacca Hampton, Pierre Martot, Pauline Bression, Fabienne Carat, Léa François, Grant Lawrens, Serge Dupire et Marwan Berreni.

Pour Demain nous appartient, Ingrid Chauvin, la « star » de la série, était accompagnée de Clément Rémiens, Luce Moucel, Samira Lachhab et Axel Kiener.

L’année dernière, Chrystelle Labaude était venue présenter Un si grand soleil, quelques semaines avant que la série ne démarre sur France 2. Lors de cette 59e édition, elle était bien entourée puisque Mélanie Maudran, Emma Colberti, Mélanie Robert, Valérie Kaprisky, Jérémy Banster, Fred Bianconi et Moise Santamaria avaient fait le déplacement.

 

De nouveaux producteurs entrent dans la danse

Il y a encore quelques années en arrière, pour voir un film de façon légale, vous n’aviez pas beaucoup de solutions. Vous deviez vous rendre au cinéma le plus rapidement possible, pour pouvoir en profiter au mieux. Si vous loupiez la projection en salle, vous deviez attendre 4 mois, pour le trouver dans votre vidéoclub ou à l’achat en DVD, puis 6 autres mois pour pouvoir le voir sur une chaîne cinéma, qui avait conclu des accords avec les organisations professionnelles du cinéma.

Canalplus était en tête de liste pour diffuser des films. C’est d’ailleurs ce qui a fait sa grande force pendant des années. Un an après sa sortie, le film pouvait être accessible sur une chaîne cinéma, n’ayant pas contribué au financement. Presque deux ans plus tard, le film pouvait enfin passer sur une chaîne de télévision classique. Enfin, 36 mois après sa sortie en salle, le film pouvait être accessible sur les plateformes de SVOD payantes. Tout cela était vrai, il y a encore peu de temps, et c’est ce qu’on appelait la chronologie des médias.

Mais, c’est sans compter l’arrivée des nouveaux acteurs, Netflix et Amazon en tête, qui ne l’entendent pas du tout de cette oreille. Ils exploitent souvent une faille de ce système qui commence à dater, et qui n’est plus en adéquation avec le mode de consommation actuel de production cinématographique. En effet, pour être protégé par la chronologie des médias, le film doit avoir été diffusé dans les salles obscures. Ainsi, toutes les séries ne sont pas concernées. De plus, petite subtilité, les films américains sont des contenus audiovisuels et non pas un contenu cinématographique. Ils ne sont donc pas soumis aux même règles. La crise du coronavirus a fini de rebattre la carte, puisque pour éviter le bouchon dans les salles de cinéma, certains films qui n’ont donc jamais été diffusés dans un cinéma, peuvent sortir directement sur les plateformes de SVOD. Mais pas seulement. Ainsi, 31 films sortis en salle se sont vu être disponible en DVD, mais également en VOD.

Cette fois, une autre révolution a vu le jour de l’autre côté de l’Atlantique et toujours à cause de ce virus. En effet, là-bas, il n’est pas question de chronologie des médias. Un film peut être diffusé 3 mois après sa première projection en salle, et sur un quelconque format numérique. Un accord a été trouvé entre Universal et ACM, qui réduit ce temps à seulement 17 petites journées. Nous sommes bien loin des 36 mois de la France. Il est donc urgent de revoir au plus vite cette chronologie des médias, si l’on ne veut pas tuer le cinéma, sans pour autant mettre en péril les salles de cinéma.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le gouvernement souhaite que les plateformes SVOD, Netflix en tête, mais également Amazon, Disney+ et consort reversent une partie de leur chiffre d’affaires, réalisé en France, pour soutenir le cinéma et la production française. Le gouvernement parle de 25%, quand Netflix annonce plus les 16%. Si l’on regarde les autres chiffres, les chaines comme TF1 ou Canal+ devraient verser 16%, et les chaînes du service public devront y consacrer 20% de leur budget. Ce n’est bien entendu qu’une proposition de loi. Il faudra attendre le mois d’avril prochain pour connaître, à quelle sauce vont être mangées les plateformes de SVOD. Nous savons déjà que le taux sera négociable, au cas par cas. De l’eau peut encore couler sous les ponts et le gouvernement n’a aucun intérêt à se mettre à dos ce type de plateforme, qui représente de vrais acteurs économiques dans l’hexagone.

Netflix a montré sa bonne fois et son envie de soutenir le cinéma français, en diffusant sur sa plateforme des films d’auteurs. De plus, Netflix a déjà produit un premier film français “je ne suis pas un homme facile”, qui sortira sur la plateforme en avril 2021. De plus, le géant américain a plusieurs autres projets dans les cartons. Mais déjà des réalisateurs et des acteurs alertent sur l’hégémonie de la plateforme, avec un risque de formatage des productions pour plaire aux plus grand nombre. Il ne faut pas oublier que Netflix est une plateforme mondiale, et ses productions sont prévues pour satisfaire un public mondial.

Rendez-vous l’année prochaine pour la 60e édition !

A propos laurence ray

A lire aussi

Le Rouge et le Brun de Maurice Attia aux Ed. Jigal Polar

Les excellentes éditions Jigal Polar présentent un roman noir mais aussi historique : Le Rouge …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Lire les articles précédents :
The Killmasters : Métal et thriller fantastique !!!

Pour une fois, ce sont vos oreilles qu’il faut préparer, pour découvrir cette nouvelle BD …

coupe faim
Les coupe faim sont-il vraiment efficaces ?

Pour perdre du poids, c'est mathématique. Vous devez dépenser plus de calories que vous n'en …

Festival Avignon OFF : le programme du Théâtre de la Croisée des Chemins

Le Festival Avignon OFF aura lieu du 5 au 28 juillet 2019 avec une multitude …

Fermer