Accueil / Culture / Littérature / BD / Escape this, un huis clos angoissant

Escape this, un huis clos angoissant

Escape this est une bande dessinée qui vient compléter la collection Flesh & Bones, des éditions Glénat. Un huis clos angoissant et surnaturel, de Stéphane Betbeder et Federico  Pietrobon, qui offre un récit efficace et mystérieux, paru en avril 2018.

Escape-This-flesh-bones-glenatA l’aéroport Domodedovo, à Moscou, un jeune homme passe un portique. Ce dernier se met à sonner alors que le jeune homme passe en dessous. Une personne habilité à la sécurité lui demande de repassé. Le jeune homme s’exécute, il repasse le portique, qui cette fois-ci ne sonne pas. Le jeune homme est convié à passer et continuer son chemin. Deux heures plus tard, au-dessus de la Saxe, au-dessus de l’Allemagne, dans un avion, le même jeune homme est assis à côté d’un homme qui dort. De sa veste, il sort un stylo. Il ouvre le stylo, dont il en sort une sorte de lame très fine. Il soulève son t-shirt et s’apprête à se planter cette lame dans le ventre… A Los Angeles, dans un joli pavillon, une femme vient de prendre des médicaments, elle a laissé une lettre à son mari…

Escape-This-flesh-bones-glenat-extraitLes lecteurs vont rapidement comprendre qu’il s’agit ici de la mort de cinq personnages différents. Des êtres qui ne vivent pas dans le même pays, n’ont pas les mêmes vies. Mais quatre d’entre eux vont mystérieusement se retrouver dans une pièce clause et vont comprendre alors qu’un jeu malsain débute pour eux. Ils doivent avancer ensemble pour tenter de sortir de chacune des pièces qui les attendent, avec des indices pour pouvoir avoir une clé, afin de continuer ainsi, d’une pièce à l’autre. La bande dessinée est assez bien ficelée, le mystère et le surnaturel apporte une oppression en plus, car le jeu en lui-même, où ils doivent tous survivre, sinon tout le monde mourra, offre déjà une atmosphère assez pesante. Les personnages, très différents, sont agréables à suivre et à découvrir, au fil des pages. Chacun apportant une dynamique différente au récit prenant. Le surnaturel, la mort sont très présents dans cette bande dessinée, qu’offre un huis clos angoissant, très mystérieux et subtil, jouant avec les interrogations. Le dessin est plaisant, vif et efficace, en noir et blanc. Les personnages, qui sont au centre de ce huis clos, sont travaillés et expressifs.

Escape this est une bande dessinée jouant parfaitement avec le rôle de la mort et le surnaturel. Un huis clos mystérieux et angoissant, entre horreur et incompréhension, secret et mort.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le Garçon et l’Ours

Le Garçon et l’Ours est un album des éditions Flammarion, un bel ouvrage, de Tracey ...

Lire les articles précédents :
catamaran
Alliez sports et loisirs avec le catamaran

Entre loisir et sport, beaucoup n’y voient que deux termes auxquels tout oppose. Heureusement, on ...

Trévarez en rhododendron

Pour ce deuxième événement de la saison, les amateurs de plantes ont rendez-vous les 5 ...

[JEU-CONCOURS] La Clairière de Étienne de Crécy

C'est jeudi, le jour des sorties. Qui dit sortie dit week-end dit plein air dit ...

Fermer