Fils de sorcières T2 : Le voleur de songes aux Éditions Jungle

Suite de cette adaptation des romans de Pierre Bottero ! Le « Fils de sorcières » repart dans un nouveau « combat », mais cette fois-ci, avec des pouvoirs. Car, Jean et son père n’avaient pas eu la chance d’en avoir jusque là. Avec cette nouvelle aventure, ils vont se demander si finalement ce n’était pas mieux avant !!!

Une BD jeunesse sur une aventure ensorcelée et familiale à découvrir depuis le 21 Avril 2022 aux Éditions Jungle, qui fera le bonheur des +8 ans !

fils-de-sorcieres-2.jpg
Fils de sorcières tome 2 : Le voleur de songes © Jungle, 2022
  • Le décor :

Une vieille deuche rouge, sur les routes de campagne …

Jean est un petit garçon particulièrement heureux, depuis qu’il se sent comme tous les membres de sa famille. Avec Papa, ils ont eu le droit de développer des pouvoirs comme les « femmes » de la famille. Dans la voiture, il explique tout ça dans son journal intime, pendant que sa petite sœur Lisa le Camille tendrement. Papa et Maman s’énervent un peu pour rétablir le calme. Car, ce voyage est avant tout placé sous le signe des retrouvailles, chez Mamy, pour passer un Noël familial. Une « cousinade » que tout le monde attend avec impatience, même si maman, un peu rabat-joie, demande à tout le monde dans la voiture de ne pas utiliser ses pouvoirs pour arriver plus vite !!!

Mais, déjà, au loin, ils aperçoivent le village de Mamy ! Tiens donc ?! Alors que le temps était ensoleillé, une nuée de nuages blanchâtres surplombe ce petit patelin !! Ne serait-ce pas un coup de Mamy pour que Noël soit plus merveilleux ?!! Arrivés à bon port, plus personne ne se pose de questions : tout le monde commence à s’amuser de ce temps et à construire un bonhomme de neige, en entendant que les autres membres de la famille pointent le bout de leurs nez. Les tantes, les cousins, du bon temps en prévision !

Pourtant, rien de tout cela ne va durer. Car, soucieux des cauchemars que fait régulièrement Lisa, le fils de sorcières va aller fouiller dans les grimoires de Mamy afin de trouver une solution.  Peut-être aurait-il dû s’abstenir ! N’est pas sorcier expérimenté qui veut …

  • Le point sur la BD :

Bon, Maxe l’hermenier on le connaît et on le reconnaît pour son talent de conteur en BD jeunesse ! Je n’ai plus rien à dire après avoir lu Miss Pipelette, La ferme des animaux et Stardust mon coup de cœur BD jeunesse ! 

Avec ce second tome de « Fils de sorcières » , aux Éditions Jungle, on continue sur le thème de la famille qui puise sa force dans son unité. Un scénario un peu plus noir ou chacun doit affronter ses propres peurs, et renaitre  encore plus confiant et fort afin d’assurer la protection de la famille. Le protagoniste principal trouve, encore plus sa place, au sein de cette famille spéciale, pour mieux s’épanouir malgré les circonstances. 

On aime les nombreux clins d’oeil graphique, au bonheur et à la simplicité d’une époque 70/80 de Steven Dhont alias Stedho. La représentation d’une époque où les trajets paraiss​aient​ longs, parce qu’on ne pouvait pas rester planté sur son téléphone ou sa tablette. Et qui pourtant, permettrait de dessiner, ou de compléter son journal intime. Ou de jouer à des jeux improvisés avec sa sœur ou son frère à l’arrière d’une deuche d’il y a un siècle !! (il me semble !!). Le bonheur également de se retrouver dans la maison de famille, avec les grands parents. De se disputer aussi, avec des cousinades interminables qui nous manquent presque !!! 

  • La conclusion :

Fils de sorcières  tome 2, nous entraîne dans une aventure sombre où le voleur de songes va sévir !!! Mais, dans cette ode à la famille et au bon temps, même si on possède des pouvoirs surnaturels, toute la famille est là pour se soutenir, s’entraider, et faire grandir les « jeunes pousses » pour qu’elle puisse devenir des adultes confiant​s​ ! Un autre tome tout aussi fédérateur que le premier, que l’on peut lire indépendamment l’un de l’autre. Sans oublier les carnets de jeux en fin de cette BD aux Éditions Jungle ! Cerise sur le gateau !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Janardana-bd-Delcourt

Janardana, un album d’Antoine Ettori

Janardana est un récit complet, d’Antoine Ettori, une aventure fabuleuse parue aux éditions Delcourt, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com