Accueil / Actu du web / Jean-Marie FAGE au Musée Vouland à Avignon

Jean-Marie FAGE au Musée Vouland à Avignon

Le Musée Vouland Avignon (ph Moineaux)

“Je peins ce que je vois”…À 94 ans, l’homme poursuit sa quête artistique dans son atelier du Vaucluse. Ses dernières toiles et une rétrospective sont visibles, au Musée Vouland jusqu’au 3 janvier 2021. Jean-Marie Fage est sans aucun doute l’un des grands peintres de sa génération, à produire une oeuvre colorée et résolument moderne !

Le Musée Vouland et l’histoire du XVIII ème siècle !

Un peu d’histoire : Louis Vouland, a été un industriel, qui a monté un empire financier autour de l’agro-alimentaire. Il achète un bien immobilier à la famille de Marie Camp, le bel hôtel particulier de la rue Victor Hugo, en 1927…

Les collections achetées à l’Hôtel Drouot de Paris.

L’industriel Avignonnais, fût un collectionneur jusqu’en 1973. Il acheta une grande quantité de meubles d’art, bibelots, objets précieux que l’on peut encore admirer à l’étage de l’hôtel de maître. À sa mort, Louis Vouland a demandé que ses acquisitions soient léguées à la Fondation de France, en vue de créer, un musée. C’est à partir de 1982 que la demeure va être baptisée : Musée-Demeure, Arts Décoratifs XVII ème et XVIII ème siècle, Arts de Provence & Languedoc.

Un lieu réservé aux artistes, un jardin contemplatif !.

Le Musée Vouland du XVIII ème siècle (Avignon)

Visiter le Musée Vouland, c’est découvrir une belle demeure aristocratique, c’est aussi prendre la fraicheur de l’été dans un jardin paysagé, où bambous et bassin apportent une fraicheur agréable (le bâtiment est à l’abri du mistral, mais prend la brise estivale).

Le musée est ouvert de 14 h à 18 h, sauf lundi et jeudi au 17 rue Victor Hugo à Avignon. Le tarif d’entrée pour adultes est de 6 euros (compter deux bonnes heures de visite), 4 € pour les moins de 26 ans et demandeurs d’emplois. C’est gratuit pour les moins de 12 ans, qui sont accompagnés par leurs parents. Pour réserver (recommandé pour les mesures liées au Covid-19), il faut aller sur le site http://www.vouland.com ou téléphoner au 04 90 86 03 79.

Jean-Marie FAGE, un enfant de l’Isle-Sur-Sorgue…

Celui-ci est né en 1925, ami de René Char, Auguste Chabaud, ou encore Georges Braque. Il s’installa à Paris dès 1950, pour étudier l’architecture, et ouvrir un atelier de peinture. Depuis 1963, il revient une bonne partie de l’année dans le Vaucluse, pour peindre. Son atelier du midi est installé dans une demeure en pierre, au milieu de la nature adossée au petit village de Goult, lui-même se situant vers La Chapelle près de Lacoste.

Jean-Marie Fage au musée Vouland Avignon

Le peintre, aime la lumière et les paysages du Luberon. Son travail se résume, par l’observation et le désir d’envoutement, lorsque le paysage s’éclaire au levée du jour, ou tire sa révérence en fin d’après-midi.

Le désir comme moteur de travail.

On profitera des conseils de la guide conférencière, qui propose à 16 heures, une visite dialogue. Pour bénéficier des anecdotes de cette dernière, le port du masque est obligatoire et le musée restreint la visite à 40 visiteurs. Les gestes barrière sont respectés, les lieux sont rigoureusement apprêtés, pour recevoir le public avec les exigences sanitaires imposées par la préfecture (gel, nettoyage des lieux, aération après chaque visite, climatisation surveillée).

La magie du Vaucluse sous la palette de Jean-Marie Fage !.

Influencé par le peintre Louis Latapie, les toiles exécutées à l’huile, acrylique ou fusain s’inspirent tantôt, du langage cubiste, mais aussi peuvent rentrer dans un courant lié à l’impressionnisme. On détecte également dans les traits au crayon gras, un vrai plaisir de l’auteur pour composer ses oeuvres, dans un mélange joyeux proche de l’hyper réalisme, sur les sujets floraux.

Jean-Marie Fage est un illustrateur dans l’âme, magicien de la couleur, il construit ses toiles avec précision, les aquarelles sont alors notées sur des formats et touches plus poétiques. On peut durant l’exposition scruter les tableaux en remarquant des détails cachés, c’est, ne pas oublier que Jean-Marie Fage élabore le trait et les formes de ses formats, avec l’intime conviction que la lumière transcende, l’horizon de son choix des sujets paysages.

Si le Parc Naturel du Luberon fût jadis son terrain de découverte, ses derniers tableaux continuent à alimenter son imaginaire bucolique et terriblement moderne.

Eric Fontaine

“Je peins ce que je vois” Jean-Marie Fage Avignon
Autoportrait de l’artiste Jean-Marie Fage
Les portraits de Jean-Marie Fage (Avignon)

 

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

apprendre anglais

Comment apprendre l’anglais et toute autre langue rapidement

Voulez-vous apprendre l’anglais ou une autre langue? Avez-vous du mal à trouver une méthode adaptée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Choisissez parmi une variété de casino , paris, jeux en ligne

Une marque de bookmaker fiable propose de gagner de l’argent non seulement grâce à des ...

arbre vert
L’Arbre Vert bien-être : À la découverte de la gamme «  Micellaire »

L’Arbre Vert est connue du grand public grâce à ses produits ménagers écologiques. Depuis quelque ...

la-vie-revee-des-chaussettes-orphelines-charleston-poche
La vie rêvée des chaussettes orphelines

La vie rêvée des chaussettes orphelines, de Marie Vareille, est à retrouver en format poche, ...

Close