Accueil / Culture / Littérature / BD / La Cité des Chiens : Une intégrale tant attendue !

La Cité des Chiens : Une intégrale tant attendue !

Depuis le 16 Octobre, l’Intégrale de « La Cité des Chiens », parue aux Éditions Akiléos,  plonge ses lecteurs dans une « Dark Fantasy » de toute beauté ! On y raconte, comme une légende, la vengeance d’une jeune fille prête à destituer le tyran qui lui sert d’Oncle.

Un récit noir et violent conté par Yohan Radomski, magnifié par la touche si personnelle de Jakub Rebelka.

La Cité des Chiens © Akiléos
  • Le décor :

Enola s’en est allée … Dans une longue lettre, elle explique à Janko, son grand amour, son cousin, ou peut être même son frère, au combien il lui a été difficile de reprendre sa liberté. De fuir la Forteresse. Mais ses craintes et son dégoût l’y ont poussé. Depuis que son oncle Volas s’est octroyé le trône, la noirceur de son âme s’étend comme un mal sur tout ce qu’il touche. Volas, en plus d’être l’amant de L’Ombre, a sombré dans une folie sanglante singulière. Le pouvoir l’assoiffe.

Après avoir assassiné le seigneur de la Cité, il a partagé la couche de Wodia, sa veuve. De cette union est né : Janko. Et, le même jour, Enola a vu le jour, dans la chambre d’à côté. De l’union de la sœur de Volas, et d’un guerrier. Tout d’eux promis à un avenir de paix et d’amour.

La Cité des Chiens-ext © Akiléos

Mais Volas a, depuis, fait couler le sang, et s’est débarrassé de ses amantes lassantes. Il continue d’étendre son pouvoir sur les Cités alentours, les prenant une à une avec ses armées, comme il prend les femmes dont il veut un héritier. Chaque bataille est d’une sauvagerie innommable. Bientôt la Cité des Cerfs tombera.

Il est temps que quelqu’un l’arrête et mette fin à 16 ans de tyrannie.

Avant de devenir, elle aussi, une des compagnes de son oncle, Enola, le cœur remplit de haine et de rancune, part trouver de l’aide. Elle a eu vent, de l’existence de guerriers déchus. Bien cachés dans les marais sur l’île des Pendus. Si elle arrive à les convaincre, et qu’ils rejoignent sa cause, elle sait, qu’avec Janko à ses côtés, une nouvelle ère s’ouvrira …

Ainsi commence la quête.

La Cité des Chiens- planche © Akiléos
  • Le point sur la BD :

Voici donc le retour  de « La cité des Chiens », tout d’abord publiée en 2015 sous forme de diptyque tout en couleurs ! Une série qui avait immédiatement attiré l’œil des fans du genre.

Radomski nous égare dans son univers sombre, avec ses cités, ses marécages, ses personnages abîmés par la « crasse » environnante. Pas de chichis, ni dans le récit, ni dans les dialogues : on nage dans une époque où la guerre, le sang, le sexe, la mort sont monnaies courantes. Et les incestes avec ! Pourtant, les textes qui ouvrent et ferment le récit vous investiront d’un beau souffle de poésie et de philosophie.

Pour cette Intégrale, les auteurs ont choisi une publication en bichromie.

Le noir et le blanc ne font que sublimer la « puissance émotionnelle » dégagée par les graphismes si particulier de Jakub Rebelka. Un illustrateur à suivre de près : au delà de la rareté d’œuvre du genre, des illustrations marquantes qui mériteraient d’être plus souvent vues dans l’univers de la bd !

  • La conclusion :

Entre rêve et réalité. Une soif de vengeance, une forêt vivante, d’étranges créatures dans les marais, de la barbarie … tout y est pour poser les différentes « marches » d’une « épopée vengeresse » !

L’Intégrale de La Cité des Chiens aux Éditions Akiléos, un véritable conte noir fantastique et poétique à mettre dans vos bibliothèques.

<br />

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

pourang-mentaliste-le-secret-paris

Pourang le mentaliste – Une date supplémentaire à « Le Secret » Paris

Pourang – Succès prolongation – Le mentaliste bluffant prolonge d’une date, son spectacle  « Labyrinthe » au Théâtre immersif Le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Le meilleur loup de l’année

Le meilleur loup de l’année est un nouvel album de Géraldine Maincent et Roland Garrigue, ...

Ces liens qui nous révèlent, signé Clémentine Lego

Ces liens qui nous révèlent, un ouvrage signé Clémentine Lego, coach et médiatrice en Communication ...

Charogne : du « Pagnol » Pyrénéen !

Elles sont fières, les Éditions Glénat ! Fières que leurs deux auteurs : Benoit Vidal et Borris ...

Fermer