Accueil / Culture / La mort du scorpion de Maurice Gouiran

La mort du scorpion de Maurice Gouiran

Les excellentes éditions Jigal proposent un nouvel opus des enquêtes marseillaises de Clovis Narigou : La mort du Scorpion de Maurice Gouiran.

scorpionL’histoire du livre :
Fidèle à lui-même, amoureux transi ou macho incurable, c’est d’abord pour les beaux yeux d’Emma – flic de son état – que Clovis, après la découverte dans une calanque d’un corps affreusement torturé, va se mettre à fureter un peu partout… Et grâce à son ami JAD, un artiste peintre à la mode, il va découvrir d’étranges personnages rôdant autour de la propriété d’un ancien de la French Connection… Comme cette comtesse hongroise davantage habituée aux enchères chez Christie’s qu’aux collines calcinées, ce banquier russe, monsieur Sacha, ex-trafiquant d’armes vraisemblablement lié à la mafia, ou encore Micha, faussaire de génie ayant largement œuvré dans les faux billets avant de se mettre à la peinture… Navigant dangereusement de l’un à l’autre, Clovis va au péril de sa vie révéler un des plus juteux trafics de l’Histoire, mais surtout – en suivant la trace du Scorpion – faire ressurgir de l’oubli le spectre du dernier génocide du XXe siècle perpétré dans les Balkans plus de quinze ans auparavant.

Mon avis de lectrice :

Je retrouve avec un plaisir non dissimulé l’attachant Clovis Narigou dans une nouvelle enquête mêlant le marché de l’art et la guerre en l’ex-Yougoslavie. Il n’y a que le talent de Maurice Gouiran pour réussir à lier ces deux univers dans un polar qui tient encore une fois ses promesses.Ainsi les ficelles de la trame se lient et se délient une à une pour nous mener vers une histoire macabre et sanglante. Tous les ingrédients sont présents pour happer le lecteur et lui faire vivre une expérience littéraire peu commune, au fil des nombreux rebondissements.
Tel le Tartuffe qui n’apparait qu’au troisième acte, le scorpion se laisse désirer et n’est cité qu’au milieu du livre, rendant cette intrigue encore plus saisissante.

On n’est jamais déçu avec Maurice Gouiran, qui sait si bien raconter Marseille, sa mer Méditerranée et ses collines.  Bonne lecture à tous.

A propos alissash

A lire aussi

Mythique Venise et Alfons Mucha aux éditions Larousse

C’est aux éditions Larousse que sont parus les deux ouvrages, Mythique Venise et Alfons Mucha, ...

Lire les articles précédents :
Art To Play 2014 – zoom sur GloObule

Nous avons eu quelques coups de cœur lors de l’Art To Play 2015, entre découvertes ...

L’enfance de Mammame, un spectacle adapté en livre.

C’est aux éditions P’tit Glénat qu’est paru l’ouvrage L’enfance de Mammame, le 5 novembre 2014, ...

Angel cakes complète la collection Les petites recettes Hachette.

Angel cakes est paru aux éditions Hachette, en septembre 2014, et propose une quarantaine de recettes divines, ...

Fermer