La route de l’acide – L’odyssée des premiers hippies

La route de l’acide – L’odyssée des premiers hippies est une bande dessinée de Paolo Cossi et Fabien Tillon, parue aux éditions Nouveau monde graphic, en février 2020. Un  roman graphique qui met en avant les Pranksters, une troupe de joyeux anarchistes, épris de liberté.

Eté 1964, en Amérique, sur les routes, près du désert, un lézard est énervé. En effet,  un véhicule, roulant à toute allure, vient de lui couper la queue ! Il s’agit d’un bus rouge, tout coloré et costumisé. A l’intérieur, et même sur le dessus, de nombreux jeunes gens s’amusent, chantent, rient, crient… Un homme regarde quatre personnages, dont leur posture lui rappelle étrangement un entretien qu’il a eu avec quatre de ses supérieurs. la-route-de-l-acide-route-premiers-hippies-nouveau-monde-graphicJayden demande, avant de partir, si son déguisement est suffisant. C’est Franck qui lui répond, que cela devra bien suffire, avant que l’agent du FBI ne parte pour sa nouvelle mission… Jayden a infiltré une bande de marmots, des hippies, qui s’amusent à traverser le pays, dans un bus aux couleurs improbables. Une jeunesse qui fait peur au gouvernement et aux autorités, qui ne comprennent pas ce mouvement.

Le roman graphique est surprenant, revenant et mettant un avant des faits réels et des personnages authentiques. Le graphisme est tout aussi curieux, avec les couleurs psychédéliques du mouvement. C’est dans une Amérique sous le choc de l’assassinat de Kennedy, qu’un groupement de jeunes gens, qui rêvent de liberté et road trips, interpelle les autorités. Au volant d’un bus repeint, les hippies traversent les Etat-Unis, des excentriques qui dérangent, sèment la pagaille… A tel point qu’ils sont infiltrés par un agent du FBI, qui doit remettre un rapport, pour savoir si ce nouveau mouvement est un réel futur danger. La bande dessinée est assez intéressante, revenant sur les origines de ce mouvement hippie, s’appuyant sur des faits et personnages authentiques. Le dessin est fluide, rond, assez simple et coloré. Un dossier, à la fin de l’ouvrage, permet de découvrir les pionniers de ce mouvement.

La route de l’acide – L’odyssée des premiers hippies est une bande dessinée qui revient sur les origines de ce mouvement, étrange et inquiétant, ainsi que sur quelques personnages marquants de cette troupe d’anarchistes, rêvant de liberté.

A propos celine.durindel

A lire aussi

harry-potter-ecole-des-sorciers-edition-collector-gallimard

Harry Potter à l’école des sorciers – La nouvelle édition collector

Pour cette fin d’année les éditions Gallimard plein de nouveautés autour de l’univers fantastique d’Harry …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com