Accueil / Culture / « L’art et la révolte », un flow attachant avec Abd al Malik.

« L’art et la révolte », un flow attachant avec Abd al Malik.

Abd al Malik
Abd al Malik

C’est un des événements de 2013: à l’initiative de Dominique Bluzet, Abd al Malik rencontre Albert Camus.

Rappeur, poète ou encore écrivain, quatre fois consacré aux Victoires de la musique, Abd Al Malik échappe aux clichés habituels. Artiste habité par les grands textes, il porte la parole de Sénèque, Spinoza, Verlaine, Césaire… Au carrefour du rap, de la poésie et du jazz, Abd al Malik nous livre là un opus inspiré des textes et des grands thèmes d’Albert Camus. Qu’y a-t-il de commun entre Albert Camus et Abd Al Malik ? Un idéal dans la façon d’être un artiste. Un élan dans la manière d’habiter l’écriture. Une farouche nécessité de représenter « son peuple », les siens et, par eux, de chercher inlassablement le moyen de se connecter à tous. Abd Al Malik reprend les intitulés et la thématique des cinq petites nouvelles qui forment L’envers et l’endroit, la première œuvre d’Albert Camus. Il y ajoute d’autres petites histoires, en lien avec les thèmes abordés, fait ainsi une douzaine de pièces musicales qu’il présente sur scène dans une approche se situant entre la déclamation poétique et théâtrale et le tour de chant.

Après son premier disque Le Face-à-face des cœurs, et son livre Qu’Allah bénisse la France, parus tous les deux au début de 2004, Abd Al Malik franchit une étape. En s’inspirant de la chanson, du jazz, et du slam, ce style parlé-chanté, né à Chicago au début des années 1980, dans le sillage du mouvement hip-hop, son deuxième album renouvelle l’esthétique du rap. Pour Gibraltar, en 2006, le leader des New African Poets (NAP) s’était imposé un cahier des charges quasi éthique : déconstruire dans la forme la notion même de rap tout en restant hip-hop ». Abd Al Malik a réuni autour de lui son complice Bilal, qui a composé la plupart des titres. En 2008, Abd Al Malik décroche la Victoire de la musique du meilleur artiste interprète masculin de l’année, puis sort Dante. Dans la même lignée que le précédent, cet album permet à Abd Al Malik de décrocher une autre Victoire de la musique, en 2009, dans la catégorie Album de musiques urbaines de l’année.

 

Le  vendredi 22 mars à 20h30 (durée 1h30)

Théâtre de Cavaillon -Réservations : au 04 90 78 64 64

Tarif réduit dans le cadre du Festival l’Effet Scènes :
23€ au lieu de 28€
Pécou 15 €
Pécou – 26 ans 10 €

(bénéficiaires des minimas sociaux 3€)

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Frédéric Lenoir en conférence à Marseille

L’association pour la promotion du livre Parlez-moi d’un livre, en partenariat avec la Librairie Prado ...

Lire les articles précédents :
La dent bleue

  Amateurs d'aventures historiques, de romans de cape et d'épée ou de belles histoires, vous ...

Sélections régionales en individuel catégories National et Critérium

Ce week-end avait lieu les sélections régionales en individuel catégories National et Critérium. La compétition ...

Lafuma acteur majeur de l’outdoor

Lafuma est le nouveau partenaire de la Fédération des Raids Multisports de Nature. La marque ...

Fermer