Accueil / Loisirs / Cuisine / Le chef Virginie Basselot du restaurant Le 37 Pop – Negresco a reçu le label « Cuisine Nissarde »

Le chef Virginie Basselot du restaurant Le 37 Pop – Negresco a reçu le label « Cuisine Nissarde »

Seulement trois mois après son arrivée au Negresco, la chef Virginie Basselot vient de recevoir le label Cuisine nissarde  pour « Le 37 Pop », ce restaurant éphémère ouvert depuis le 24 octobre et durant la fermeture de la Rotonde pour travaux. Situé sous les arcades du salon royal du célèbre hôtel niçois, il propose midi et soir des créations inspirées de la cuisine niçoise dans une ambiance familiale et décontractée et à des prix plutôt abordables.

Le restaurant « Le 37 Pop »

Parmi les différentes spécialités proposées, bien évidemment la traditionnelle socca (« soca » en niçois),mais aussi la soupe au pistou, les panisses, la « bagna cauda »,les merda di can,  la daube, l’aioli, la pissaladière, la tourte de blette… De quoi réjouir tous les amateurs de cuisine niçoise mais aussi les curieux, désireux de découvrir les saveurs locales, si célèbres.

Dès son arrivée aux commandes de l’ensemble de la restauration du Negresco en août dernier, la cheffe étoilée normande Virginie Basselot, élue meilleure ouvrière de France en 2015, s’est montrée particulièrement enthousiaste. Avec son second, le niçois Jérémy Brun, ils ont eu à cœur d’orienter la carte vers une cuisine niçoise avec des produits locaux. C’est donc tout naturellement que l’établissement a fait une demande de labellisation.

Tout est allé ensuite très vite. Puisque tous les impératifs exigés étaient respectés, le comité technique, réputé exigeant, a décidé de décerner le label « Cuisine Nissarde » 2018/2019 porté par l’Office du Tourisme et des Congrès de Nice, à Virginie Basselot pour le restaurant éphémère « Le 37 Pop ».  C’est Rudy Salles, adjoint au maire de Nice et délégué au Tourisme qui le lui a remis. Dans son discours, il a souligné le fait que n’étant pas niçoise, la jeune cheffe avait « plus de mérite que les autres en mettant des plats niçois à la carte. »

Désormais, il ne reste plus qu’à franchir l’entrée du Negresco et découvrir ce restaurant éphémère pour déguster la cuisine nissarde proposée par le chef Virginie Basselot. Un agréable moment en perspective.

A propos laurence ray

A lire aussi

Rencontre avec le comédien Paul Bartel

A l’occasion des 31e rencontres cinématographiques de Cannes, nous avons pu rencontrer l’acteur Paul Bartel. ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.