Le grillon et la luciole – Et si on chantait l’amour ?

Quand Émile Proulx-Cloutier décide de réinterpréter sa chanson « Le grillon et la luciole », cela donne un livre rythmé par une double interprétation de l’amour, entre joie et tristesse. L’auteur propose aux enfants de se laisser porter par les paroles, en complément des illustrations dansantes d’Élise Kasztelan, pour s’en faire une idée précise.

Le grillon et la luciole
La chanson en livre

« Le grillon et la luciole » – Éditions Planète rebelle

« Le grillon et la luciole » est un livre surprenant dans le message qu’il veut faire passer. Lorsque nous l’avons découvert pour la première fois, il nous a quelque peu déstabilisé car les paroles parlent d’un amour brisé, de blessures également, du manque de l’autre. Des thématiques que nous avons assez peu l’habitude de voir dans les livres pour enfants. Et puis en fouillant davantage, et en ayant écouté la chanson, nous nous sommes rendu compte que le livre était davantage mélancolique que triste. Plus encore, on y a vu une double lecture, que l’auteur encourage d’ailleurs, avec notamment ces quelques phrases à la fin de livre, poussant les enfants à faire leur propre interprétation de ce que vivent le grillon et la luciole.

« La chanson se termine là, mais tu es libre d’imaginer ce que les personnages vont devenir »

Nous avons ressenti que l’auteur-interprète avait à cœur de transmettre sa chanson de façon positive. D’ailleurs, à la fin du livre, il parle aux lecteurs, les poussant à se poser des questions. Un discours qui va les attendrir et les pousser à voir ce qu’il y a de positif dans le fait de séparer, dans l’espoir de mieux se retrouver, ou simplement de prendre des chemins différents. Et les parties rythmées de l’histoire, notamment les refrains qui aident beaucoup, apportent de l’entrain et de la joie.

« Tu m’vois, tu m’vois plus, tu m’vois, tu m’vois, tu m’vois plus… »

Si le livre parle d’amour à distance, d’obstacles et de tragédie, il n’en reste pas moins musical et entraînant. Et l’on doit cela à la talentueuse Élise Kasztelan qui grâce à ses illustrations réussit à nous faire ressentir la force de l’amour. Elle rythme l’histoire encore plus, ses dessins sont en perpétuel mouvement, tout danse, encore et encore. Le grillon, armé de sa mandoline, des étoiles dans les yeux, observe la luciole avec passion. Quant à la luciole, beaucoup plus indépendante, elle n’a besoin de rien pour qu’on la remarque.

« Le grillon et la luciole » fait partie de ces livres que l’on peut interpréter à sa guise. Et en effet, il n’y a pas qu’une seule façon de voir l’amour. D’ailleurs, nous souhaitions terminer avec quelques phrases de l’auteur qui à elles-seules se suffisent : « Des fois, il faut être loin de quelqu’un pour se rendre compte que cette personne est précieuse », « (…) je me dis qu’ils ont peut-être chacun trouvé un bonheur plus grand (…) ailleurs », etc.

Pour vous offrir le livre « Le grillon et la luciole », rendez-vous ICI.

A propos LRedac

N'hésitez pas à me laisser des messages sous mes articles, je serai ravie de vous lire !

A lire aussi

Androïd type one – Zoom sur la trilogie – Omaké manga

Dans un futur proche, il est devenu courant de posséder un « Androïd type one » ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com