Accueil / Culture / Le retour du rapper américain Eminem au Stade de France

Le retour du rapper américain Eminem au Stade de France

Jeudi soir, 22 août 2013, la France accueillait pour la première fois depuis son dernier concert en 2002 la star internationale de rap, Eminem. J’ai eu la chance de faire partie des 71 500 spectateurs présents dans le Stade de France hier pour acclamer le retour du « Kid de Détroit ».

18h30 – Le show à l’américaine commence avec la succession de divers artistes tels que le duo de rappers Odd Future dont la prestation de haut niveau à réussi à chauffer des fans de Hip Hop venus en nombre. La tête d’affiche de cette première partie, Kendrick Lamar (que l’on retrouvera également au Festival Rock en Seine ce weekend), a ensuite fait une apparition très remarquée avec notamment son titre « Bitch, Don’t Kill My Vibe ». Au coeur de la région Seine-Saint-Denis, on entendait résonner jeudi le meilleur du rap américain au top de sa forme. Mais tandis que la nuit tombe sur le stade, la pression monte parmi les spectateurs venus acclamés le « loup blanc du rap ».

Eminem à Abou Dabi en novembre 2012 (Jumana ElHeloueh/Reuters)
Eminem à Abou Dabi en novembre 2012 (Jumana ElHeloueh/Reuters)

21h40 – Apparition presque divine de l’unique « Slim Shady » tant attendu dont l’ombre se dessine sur un large drap blanc tendu devant la scène. Effusions de cris, explosion d’émotions. La foule entière acclame le retour, voire la résurrection de Marshall Bruce Mathers III, alias Eminem ! Première chanson, premier single de son nouvel album « Survival » (sortie en novembre prochain). Véritable débarquement sur la scène du Stade de France, Eminem enchaîne successivement ses meilleurs compositions de « Stan » à « White America » en passant par « Not Afraid » ou « Cleanin’ Out My Closet ». Les fans les plus assidus se sont essayé au chant en reprenant en choeur tous ces tubes mythiques du rap américain. Le concert se termine avec le légendaire morceau « Lose Yourself » issu du film 8 Miles retraçant la vie d’un jeune rappeur issu des banlieues pauvres et rêvant de gloire. Une biographie de l’artiste dans laquelle on retrouve d’ailleurs Eminem dans le rôle principal.

Le rappeur Eminem, déclaré « Roi du Hip Hop » par le Rolling Stone Magasine, a prouvé jeudi soir qu’à 41 ans il maîtrise toujours ce fameux « découpage des mots » qui lui est propre. Un « flow » tranchant, une vigueur juvénile. Une heure et quarante minutes de concert, certes court mais vécu au rythme d’un seul et même battement de coeur.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Villeneuve-lez-avignon a fêté l’architecture à « La Chartreuse » (6ème édition)

La sixième édition « L’architecture en fête » s’est déroulée dans le lieu historique de « La Chartreuse », ...

2 commentaires

  1. Un joli retour pour ce rapper qui représente toute ma jeunesse! Bien contente qu’il ait fait un show digne de ce nom et qu’il ait retrouvé un public enthousiaste ! En espérant qu’il revienne bientôt car je n’ai pas eu la chance de le voir cette fois-ci.

  2. Il a fait un retour en force, tous les amis qui sont allés le voir appréhendaient et ont finalement été ravi ! Tant mieux pour lui, il a su garder ses fans et les surprendre de nouveau !

Lire les articles précédents :
« Pharaon » de David Gibbins : un livre IndianaJonesque

Il y a des auteurs qui vous marquent tant par leur ingéniosité que par leur ...

Motocultor Festival – ambiance et bon son en pays breton

Le premier bilan de l'édition 2013 du Festival Motocultor est globalement positif avec une fréquentation ...

« Bruce » de Peter Ames Carlin : le Boss à l’état pur !

Le « Boss » qui rassemble des foules délirantes, assoiffée de musique jusqu’à l’épuisement se livre à ...

Fermer