Le Théâtre de Grasse participe au festival Trajectoires

La quatrième édition du festival Trajectoires se déroule jusqu’au 5 février dans plusieurs lieux culturels du département des Alpes-Maritimes. Le théâtre de Grasse va ainsi accueillir deux spectacles : Un bon petit soldat de Mitch Hooper et Et le coeur fume encore par la compagnie Nova.

Amandine Haegelin, la secrétaire général du théâtre de Grasse, nous a parlé du théâtre et de sa participation  au festival Trajectoires.

France Net Infos : Pourriez-vous nous présenter le théâtre de Grasse ?

Amandine Haegelin : Le théâtre de Grasse, association loi 1901, est une scène pluridisciplinaire, conventionnée pour la danse et le cirque avec la DRAC, et Pôle régional de développement culturel en région PACA. Subventionné par la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse (territoire de 23 communes), la DRAC, la Région PACA et le Département des Alpes-Maritimes, il programme environ 45 spectacles chaque saison, dont des créations, des coproductions et des accueils en résidence.

France Net Infos : Pourquoi avez-vous décidé de participer au Festival Trajectoires ?

Amandine Haegelin : Parce que la thématique des écritures du réel, des récits personnels, des trajectoires de vie a trouvé une résonance avec notre programmation, qu’il est intéressant d’initier une réflexion/une aventure collective à l’échelle du 06 et parce qu’il est aussi extrêmement difficile de dire non à M. Caussin, l’organisateur du festival.

France Net Infos : Quels sont les spectacles que vous présentez dans le cadre du festival ?

Amandine Haegelin : Il y a eu tout d’abord le 11 janvier Un bon petit soldat de Mitch Hooper.  Karim, un jeune Français est dans le métro parisien. Dans ce monologue théâtral, le public découvre qu’il porte une ceinture explosive et annonce qu’il va se faire exploser dans l’une des plus grosses stations de métro de la capitale. Signé Mitch Hopper, assistant d’Harold Pinter notamment, un seul-en-scène fort et nécessaire qui apporte un éclairage sur les nouvelles formes de terrorisme et de radicalisation islamiste.

Le 27 janvier, nous présenterons Et le coeur fume encore, par la compagnie Nova. Avec ses 7 comédiens, Margaux Eskenazi signe un spectacle absolument remarquable sur la mémoire de la guerre d’Algérie. Passant sans cesse de l’intime au politique, du réel à la fiction, elle fait entendre la parole de chaque camp (militants du FLN, Harkis, Pieds-noirs, Juifs algériens, militaires), pour un spectacle qui réveille l’espoir d’une réconciliation.

France Net Infos : Outre Trajectoires, quelle est votre actualité pour ce début d’année ?

Amandine Haegelin : multiple et variée ! Il y aura du théâtre avec Alexis Michalik et son Histoire d’amour, Catherine Arditi dans Un pas après l’autre ou Incandescences d’Ahmed Madani, de la musique avec Souad Massi, Stefano di Battista ou Keren Ann, de l’humour avec Camille Chamoux !

 

A propos laurence ray

A lire aussi

le-poussin-arc-en-ciel-langue-au-chat

Le poussin Arc-en-ciel

Le poussin Arc-en-ciel est une histoire tendre et amusante, d’Erine Savannah et Lucile Ahrweiller, parue …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com