Accueil / Culture / Littérature / BD / Les grands espaces, une bande dessinée de Catherine Meurisse

Les grands espaces, une bande dessinée de Catherine Meurisse

Les grands espaces est une bande dessinée, parue aux éditions Dargaud, en septembre 2018, de Catherine Meurisse. Un album entre retour à l’enfance, nostalgie, poésie, beauté, nature, art, liberté, humour, légèreté…

les-grands-espaces-bd-dargaudDans son appartement parisien, longtemps Catherine à songe d’avoir une porte spéciale ! Une porte qui pourrait s’ouvrir sur les prés… Ainsi, elle l’emprunterait à chaque saison, et en un rien de temps, en un coup de crayon elle irait faire des provisions de paysages, d’odeurs, de silence… Elle s’y attarderait certainement, redevenant une enfant, celle qu’elle a été lorsque ses parents ont décidé de quitter la ville, pour s’installer à la campagne. C’est dans un petit village et dans une ferme en ruine que la famille va vivre, au plus près de la nature. Un désert de pierres, où la maman va planter un rosier et d’autres plantes, tandis que le père va commencer le chantier, imaginant la salle à manger, la cuisine et les chambres dans une ruine, où il n’y a que quelques pans de murs…

les-grands-espaces-bd-dargaud-extraitC’est son enfance que Catherine Meurisse dévoile dans cet album plein de fantaisie et de surprises. Un cadre superbe pour toute la famille qui va devoir imaginer l’avenir, mais aussi le passé, avec les objets et autres trésors que la jeune fille va trouver, en compagnie de sa sœur. Le récit est simple et pourtant touchant et nostalgique, avec, par moment, une note d’humour. La bande dessinée livre les souvenirs doux et riches, tendres et passionnants de l’auteure, avec justesse et légèreté. L’histoire est dynamique entre nostalgie et humour, références littéraires et souvenirs, offrant, également, un hommage à la nature, sa beauté et à l’art. Le dessin est particulier, le trait simple et singulier, avec des teintes choisies, qui apportent une atmosphère plaisante.

Les grands espaces est une bande dessinée dans laquelle Catherine Meurisse se dévoile un peu, présentant son enfance, dans une ferme isolée,  au milieu d’un désert de cailloux, ses inspirations, ses découvertes, son imaginaire, la nature, la liberté…

A propos celine.durindel

A lire aussi

La véritable Romy Schneider de Emmanuel Bonini

Les excellentes éditions Pygmalion présentent un ouvrage riche et poignant : La véritable Romy Schneider ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
L’imagier du Père Castor en photos

L'imagier du Père Castor en photos est le premier imagier de la collection,  tout en ...

L’odyssée d’Hakim – De la Syrie à la Turquie

De la Syrie à la Turquie est le premier tome de la trilogie L'odyssée d'Hakim, ...

Tchavolo Schmitt au Nîmes Métropole Jazz Festival

Tchavolo Schmitt, est un guitariste connu, pour sa virtuosité dans le style "Manouche". Fervent adepte ...

Fermer