Accueil / Culture / Littérature / BD / Les seignors – Vers l’infini et l’au-delà

Les seignors – Vers l’infini et l’au-delà

Vers l’infini et l’au-delà est le premier tome de la nouvelle série Les seignors, une bande dessinée de Sti, Hervé Richez et Juan, parue aux éditions Bamboo, en juin 2018. Cinq héros, des retraités, décident de lancer leur propre maison de retraite…

les-seignors-t1-vers-infini-au-dela-bambooTrois vieux hommes regardent une jolie et grande maison. Ils semblent heureux de leur acquisition. L’un se demande pourquoi ils ont acheté cela. Un autre lui répond  que c’est vraiment la classe pour eux ! Mais Miche se demande également si la belle baraque n’est pas hantée, et que, du coup, ils n’auraient peut-être pas dû créer leur propre maison de retraite. A ces mots, Silver, un ancien militaire, est prise d’une rage. Il n’a jamais battu en « retraite », il fonce vers la maison pour inspecter les lieux. Il revient vers ses amis, affirmant que la maison est sûre, et qu’ils peuvent rentrer. Débarque alors un quatrième vieil homme, Joe, qui ramène des vieux habits, les stocks de son ancien magasin. Il suggère à ses compagnons d’en faire des rideaux, afin de faire des économies. Miche commence à regarder les vieux vêtements, et cela agace Joe. Les deux amis se chamaillent…

les-seignors-t1-vers-infini-au-dela-bamboo-extraitVoilà cinq amis et vieux hommes qui ont pris la décision de passer la fin de leurs jours comme ils l’entendent. Ainsi ils ont décidé de lancer leur propre maison de retraite. Cela évite quelques contraintes et une vie de luxe les attend… La bande dessinée offre une série de gags, généralement d’une planche, qui s’enchainent plutôt bien, présentant, petit à petit les différents personnages, avec leurs caractères. Les cinq amis sont attachants, il y a Sana qui a vaincu sept cancers, Silver, un ancien militaire très nerveux, Luigi a sa libido qui se réveille, Joe est bloqué dans les années 80 et Miche, 92 ans, perd un peu la tête… Les situations cocasses et amusantes se découvrent au fur et à mesure des pages, n’offrant pas que beaucoup de nouveautés, mise à part l’idée originale de leur maison de retraite participative. Le dessin est rond, plaisant, avec un trait plutôt caricatural et expressif.

Vers l’infini et l’au-delà est le premier tome d’une nouvelle série pleine d’humour, Les seignors. Une bande dessinée qui offre un début original, avec cinq vieux amis, qui veulent financer leur maison de retraite participative. Un renouveau pour les amis, qui vont en voir de toutes les couleurs…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Festival D'arc 2018

Châteauroux à l’heure du stage-festival DARC

Depuis Dimanche 12 Août, Châteauroux vit au rythme du stage-festival DARC et ce, jusqu’au Vendredi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Sous mon arbre, un album Gründ

Sous mon arbre est un bel album, avec quelques animations, des éditions Gründ, paru en ...

Red Sonja – L’autre monde

L’autre monde est un nouvel album de Red Sonja, une bande dessinée, d’Amy Chu et ...

Les lumières de l’aérotrain, un été plein de mensonges…

Les lumières de l’aérotrain est une bande dessinée d’Aurélien Ducoudray et Johann Corgié, parue aux ...

Fermer