Accueil / Culture / Magie du Théâtre Antique avec « Les Suds à Arles »

Magie du Théâtre Antique avec « Les Suds à Arles »

« M » LAMOMALI-Stephane Barbier (photo pour Les Suds à Arles)

Si on vous dit que Stéphane Krasnieuski l’administrateur des Suds à Arles déniche toute l’année la crème des artistes talentueux, faisant le tour du monde : Ça serait d’une banalité affligeante ! Son rôle dans la cité Antique est bien plus que cela, avec une édition 2017 qui affiche un bilan prometteur en hausse et une Ministre de la Culture (Françoise Nyssen) qui est venue applaudir la réussite de cette 22ème année !

Précision : Le Théâtre Antique fût édifié à la fin du 1er siècle avant J-C, il pouvait alors accepter 10 000 spectateurs. Aujourd’hui la jauge maximale de 2500 places permet au Directeur Technique Hervé Del Corso d’être amplement satisfait lors des grands concerts ! « L’acoustique et le public s’accordent bien dans l’ensemble, l’édifice s’y prête bien pour les grands évènements comme Les Suds à Arles… » précisait il entre deux préparatifs de dernière minute.

Bombino et Omara Moctar

Mardi 11 juillet, 1er rendez-vous avec Matthieu Chedid alias « M », il est accompagné de TOUMANI & SIDIKI DIABATÉ. Le moment phare attendu et savouré est lors du duo avec Fatoumata Diawara qui souvenez-vous  dans le film « Timbuktu » chantait son titre « Timbuktu Fasso » qui a fait le tour de la planète, grâce à son timbre de voix plaintif qui d’ailleurs s’harmonise bien avec la gamme vocale de Matthieu, surtout dans les aigües. Cette nuit consacrée à la musique mélangeant les intonations Maliennes et le rythme de la guitare de « M » a vraiment séduit le public Arlésien qui en a redemandé à la fin du concert !

Calypso Rose en concert à Arles

Mercredi 12 juillet, au tour de « BOMBINO » et Omara Moctar guitariste de la ligue Touarègue né à Tidene qui ouvre la soirée. Ron Wyman Réalisateur et Producteur à Los Angeles avait en 2010 filmé le chanteur et le groupe qui s’efforcent toujours de revendiquer un territoire entre le Sahara et le Sahel. Au théâtre Antique quelle émotion avec ces notes « Touaregs », on ne peut éviter à penser à ce groupe meurtri lors de l’arrestation et de l’exécution de deux musiciens, qui dans le passé à plongé Omara dans une tristesse sans fin « Je pense à eux chaque fois avant de monter sur scène, je me dis que c’est injuste qu’ils ne puissent plus vivre la chance que nous avons de nous produire sur les scènes du monde… » précise t’il souvent quand on lui pose la question sur l’implication de sa musique dans la politique du Niger. En exil au Burkina Faso, son répertoire et ses chants sont ponctués de rifles rock, mêlant le reggae, dans une dynamique blues, c’est beau et retentissant !

Sìlvia Pérez Cruz

A 77 ans Linda McArtha Monica en a encore de l’énergie !! Cette Diva Trinidadienne n’a pas attendu le remix musical offert par Manu Chao pour célébrer sur scène ses 55 ans de carrière. Certes « Far From Home » produit par l’ex leader de la Mano Négra lui permet de prendre souvent l’avion et de traverser la planète avec ce titre qui l’a mise en orbite musical. Calypso Rose, New Yorkaise depuis plus de 20 ans, elle a lutté au début des années 2000 contre une tumeur maligne et ses prestations vocales depuis le 10 février restent couronnées par la Victoire de l’album de musiques du monde 2017, une belle revanche sur la maladie qui l’a affaiblie ! Ce soir là à Arles, il avait les passionnés de cette musique de carnaval de Calypso, inventée par Victor en 1914 et aussi grâce au label « Decca Records »…On danse, on partage la fête sur des rythmes endiablés.

Les Derviches Tourneurs de Damas

Jeudi 13 juillet : Marie José Justamond la Directrice des Suds à Arles voulait une nuit tout en douceur pour les amateurs de musiques intimistes, son pari fût gagné ! C’est la Chanteuse Hispanique Sìlvia Pérez Cruz plus exactement venant de Catalogne qui entreprit les premières notes, entourée d’un quintet à cordes qui lui donne alors une force et un charisme étonnant avec une mise en lumière douce. La salle du théâtre est subjuguée par cette trentenaire radieuse et intensément absorbée par son interprétation de chansons espagnoles personnelles et de reprises musicales issues de son pays. En deuxième partie de la soirée, c’est toute la magie Syrienne de ces musiciens venant de Damas qui ont enchanté la foule Arlésienne.Les Derviches Tourneurs et la candeur musicale de ces chants religieux résonnant dans l’antre du Théâtre Antique est un vrai clin d’oeil à l’histoire et à la résultante des sauvageries de l’homme, qui a détruit les ruines de Palmyre. On ne peut penser, que les psalmodies et la voix de Noureddine Khourchid résonneront longtemps dans la galaxie des êtres humains, tant la complexité de ces actes graves sera dénoncée par la douceur de cette musique mystique qui tutoie une culture millénaire, que l’on s’efforce de conserver ! Pour voir des photos et des vidéos de ce festival :http://www.suds-arles.com

Eric Fontaine

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j’ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries…Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j’ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j’effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur « Cinémed » le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des « snapshots » pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l’étranger).

A lire aussi

Les p’tits diables, tome 24, Prof et sœur !

Prof et sœur ! est un nouveau tome pour Les p’tit diables, d’Olivier Dutto, un vingt-quatrième ...

Lire les articles précédents :
Deluxe et IAM enflamment le Nice Jazz Festival

Cette quatrième soirée du Nice Jazz Festival était sous le signe de la fête et ...

-M- clôture le Nice Jazz Festival

Le Nice Jazz Festival s'est terminé  avec -M-, Matthieu Chedid, qui a offert au public ...

Le sauveteur de touristes, premier roman d’Eric Lange

Après l'incroyable second livre d'Eric Lange "Il ne nous reste que la violence" (voir ma ...

Fermer