Accueil / Culture / N’est pas singe qui veut !

N’est pas singe qui veut !

N’est pas singe qui veut ! est un nouvel ouvrage de la collection Les histoires du Père Castor, des éditions Flammarion. Un livre souple, de Marc Cantin et Isabel et Olivier Latyk, paru en mars 2020, qui présente un conte issu de la culture des minorités colombiennes.

Gordo, un gros caïman gourmand, terrifiait tous les animaux. Il régnait en maître sur le grand fleuve Cauca. Les piranhas, les tortues et les jeunes tapirs finissaient souvent dans son estomac. Les perroquets chantaient, pour avertir les imprudents, mais ceux qui n’écoutaient pas leurs conseils, le regrettaient vite. Seuls les singes se moquaient de Gordo.nest-pas-singe-qui-veut-flammarion Ils se rafraîchissaient près du fleuve et s’aventuraient même dans l’eau, pour cueillir des fleurs de nénuphars, qu’ils allaient ensuite savourer sur la rive. Le caïman, lui, les observaient en se léchant les babines, il avançait à la surface de l’eau, laissant seulement ses narines émerger. Il s’approchait doucement, mais un cri retentissait à chaque tentative…

En effet, la vieille Maca, postée sur une haute branche, veillait et protégeait ainsi sa tribu de singes. Gordo détestait ce singe et rêvait de la croquer… Quand un ours tente de s’approcher de l’eau et de jouer avec les singes, le caïman s’éloigne avec une idée en tête… Le récit est plaisant et captivant, pour les jeunes lecteurs, avec la détermination de ce caïman à vouloir croquer les singes, la malice des singes et la force de l’ours bienveillant. Le conte a pour thématiques, la différence, l’amitié, l’acceptation et l’apparence. Le caïman va jouer de son apparence, pour croquer les singes, mais l’ours, premièrement rejeté, va devenir un ami des singes, malgré sa différence. Une belle subtilité, qui joue avec les apparences et les bons sentiments. Le dessin est plaisant, plutôt moderne et structuré, aux teintes chaleureuses, jouant parfois avec les ombres.

N’est pas singe qui veut ! est un conte issu de la culture des minorités colombiennes, pour s’ouvrir au monde, offrant une petite leçon de vie, pour les jeunes lecteurs, entre différence, apparence, amitié, courage et bravoure.

A propos celine.durindel

A lire aussi

La saveur du printemps Kevin Panetta Savanna Ganucheau

“La saveur du Printemps” de Kevin Panetta et Savanna Ganucheau

À la sortie du confinement, le roman graphique “La saveur du Printemps” de Kevin Panetta ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
implant dentaire
les bénéfices d’un implant dentaire

Depuis maintenant quelques années, des millions d'individus à travers le monde ont pu bénéficier d'un ...

Nathaniel Rateliff « And It’s Still Alright » : Quand le songwriter folk tutoie ses démons !

Ebranlé par un récent divorce et la disparition de son ami et producteur Richard Swift,  ...

Confinement – Humour 8 ! Compilation du jour

Il semblerait que pendant cette période de confinement, l'imagination de certains pour égayer notre quotidien ...

Close