Accueil / Actu du web / Nîmes s’offre un Musée de la Romanité

Nîmes s’offre un Musée de la Romanité

Intérieur du Musée de la Romanité de Nîmes

Jean-Paul Fournier, le Maire de Nîmes et son adjoint Daniel-Jean Valade en rêvent depuis 10 ans !. Depuis le 2 juin, c’est fait, le Musée de la Romanité a ouvert ses portes au public venu nombreux (plus de 10 000 personnes). Il aura fallu 3 années de travaux « non-stop », pour que la ville de Nîmes puisse présenter ce tout nouveau musée, reliant le passé Gallo-Romain au futur de la cité.

Certes, la facture est salée, elle représente un budget global de 59,5 millions d’€ (38 millions d’euros HT, à la charge de la ville, dont 7 millions d’euros pour la muséographie ). Pour certains Nîmois, ce montant est exorbitant, surtout dans la situation économique et sociale de la ville, qui cumule un grand nombre d’habitants vivant en dessous du seuil de la pauvreté (+ de 40 000 personnes sur une population de 140 000 habitants). Les avis divergent néanmoins, en ce qui convient de dire, que ce musée aura une vocation culturelle indéniable. Les habitués du « Cloitre des Jésuites » et du vieux musée Nîmois baptisé « Histoire Naturelle et Archéologique », admettent que les oeuvres présentées sont « mieux mises en avant » relatait Adrien un retraité du Chemin de Fer, représentant un collectif de passionnés de l’antiquité. Pour d’autres critiqueurs, c’est la structure même de l’édifice imaginé par Elisabeth de Portzamparc qui fait débat. « On n’aime pas la devanture » s’exclamait une jeune visiteuse face à la caméra d’une chaine de télé !

Statue romaine venant de Pompéï

Du côté de la mairie de Nîmes et de Mary Bourgade, l’adjointe au Tourisme, on évoque l’apport de touristes en plus pour la ville. C’est vrai, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 350 000 visiteurs pour les arènes, 150 000 touristes pour la Maison-Carrée, 120 000 personnes pour la Tour Magne, ce sont 150 000 entrants à l’office du tourisme en 2017. Nîmes, cible environ 80 000 à 100 000 adeptes d’histoire de l’antiquité, pour la fréquentation de ce nouveau musée, dans le futur, mais les chiffres divergent suivant les un(es) ou les autres.

Les 9 200 mètres carrés présentent plus de 5 000 pièces (le patrimoine de la ville comporte plus de 25 000 objets de la période gallo-romaine). En tout cas ce sont bien 21 siècles qui séparent les arènes, du Musée de la Romanité, situé à un demi-profil de l’amphithéâtre. « J’ai voulu créer un dialogue basé sur leur complémentarité » commente Elisabeth de Portzamparc, l’architecte du musée.

Un casque de gladiateur

Bien entendu, les deux jours de gratuité ont permis de se faire une opinion, plutôt positive de ce musée ultra moderne. Du 2 juin au 24 septembre 2018, l’exposition « Gladiateurs Héros du Colisée » présente un angle scientifique et ludique, des bas-reliefs originaux mis en place dans une scénographie mettant en valeur des casques en provenance de Pompéï. Pour les amateurs d’armes, d’armures et d’accessoires liés au combat, c’est l’exposition « référence » à ne pas louper. Pour les passionnés de chirurgie de l’antiquité, les outils utilisés par les soigneurs de gladiateurs, sont réellement un témoignage de temps passé où les populations romaines se confrontaient à une époque guerrière, où les conquêtes des territoires étaient nombreuses.

Pour connaître les horaires et les tarifs ( 8 €, pour les adultes), visitez le site http://www.museedelaromanite.fr

Eric Fontaine

 

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

Autres contes et légendes du pays breton

Autres contes et légendes du pays breton est un recueil de Yann Brekilien, paru aux ...

Lire les articles précédents :
Parrot lance son nouveau drone Anafi

La société Parrot basé en France vient de sortir son nouveau drone , après les ...

cine-plein-air-champs-elysées-slider
Ciné en plein-air sur les Champs Elysées le 1er juillet 2018

Ciné en plein-air hors norme ! Le dimanche 1er juillet prochain, à la tombée de la nuit, ...

Boris Goudounov Opéra Bastille
Boris Godounov, une tragédie russe digne de Shakespeare !

L’Opéra dramatique de Moussorgski d’après l’œuvre d’Alexandre Pouchkine présente " Boris Godounov " la vision d’une Russie  basculant ...

Fermer