Accueil / Culture / Littérature / BD / Opération Overlord, tome 6, Une nuit au Berghof

Opération Overlord, tome 6, Une nuit au Berghof

Une nuit au Berghof est le sixième tome de la série Opération Overlord, qui décrit l’histoire d’une victoire et le récit d’un échec. Une bande dessinée de Bruno Falba et Davide Fabbri, parue aux éditions Glénat, en mai 2019, qui revient sur le sort de la Seconde Guerre Mondiale.

operation-overlord-t6-une-nuit-au-berghof-glenatJuin 1944, quelque part en Normandie, dans un village du Contentin, quelques résistants écoutent la radio, pour avoir quelques nouvelles d’Angleterre. Parmi les messages personnels se trouvent des messages codés. Après l’écoute d’un de ces messages, des hommes et des femmes, prennent les armes et se préparent pour une nouvelle mission. Dans la nuit, ils sortent dans les rues, pour aller commettre un attentat, sur les lignes téléphoniques. Le 8 juin, le Berghof est surnommé le « nid d’aigle », où se trouve la résidence du Führer, dans la montagne, non loin de la frontière autrichienne. Dans le bâtiment, Eva Braun vérifie si tout est bien en place. Elle passe derrière Elisabeth, qui vient de faire une chambre. Elle lui demande d’aller prêter main-forte aux cuisines, car il est bientôt l’heure du dîner. Avant de quitter la chambre, Eva laisse des somnifères pour son amour, pour lui apporter repos et sérénité…

operation-overlord-t6-une-nuit-au-berghof-glenat-extraitCe sixième tome signe la fin de la série, avec ce chapitre final, qui aborde les heures cruciales passées du côté nazi, dévoilant les erreurs de la chaîne de commandement de l’armée allemande. C’est ainsi qu’Hitler va croire que ses « amis » vont débarquer dans le Cotentin, et de plus, en juillet, car la météo ne permet pas de prendre la mer, d’après les allemands. Une première erreur qui va mettre en défaut, avec tant d’autres, le Fürher et les nazis, qui petit à petit vont s’enliser entrainés par leurs propres rouages et mauvaises décisions, prises parfois trop tard. En même temps, la chronologie des évènements déjà vu auparavant dans les tomes précédents est à retrouver à travers les personnages principaux que l’on retrouve, lors des différentes opérations menées. La bande dessinée est intéressante et enrichissante, apportant réellement un petit plus extra à cette série. Le dénouement, les stratégies exposées, les sabotages, le débarquement, la fuite d’Hitler, tout est assez bien détaillé, dans ce récit historique et captivant. Le dessin se veut réaliste, manquant par moment de dynamisme, les personnages restent expressifs et l’ensemble assez plaisant à découvrir.

Une nuit au Berghof est le sixième et dernier tome de la série Opération Overlord, qui revient sur le débarquement en Normandie. La bande dessinée revient sur les dernières heures du Fürher, alternant avec ses mauvaises décisions et informations des nazis, et avec la chronologie des évènements que l’on a pu découvrir dans les premiers tomes.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Tous les enfants ont des droits – un livret édité par Bayard Jeunesse

Aujourd’hui j’éprouve une grande émotion a écrire cette chronique, car ce n’est pas une chronique ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les étoiles cachées un roman de Régine Soszewicz, préfacé par Serge Klarsfeld

D'abord il y a la préface de Serge Klarsfeld, courte, incroyablement efficace, sans pathos, ni ...

qui-est-le-plus-mignon-loulou-cie
Qui est le plus mignon ?

C’est dans la collection loulou & Cie, des éditions L’école des loisirs, qu’est paru, en ...

Mission CAT’S EYE – L’expérience immersive au LOUVRE

MISSION CAT'S EYE une expérience immersive dans l'univers de la série au sein du musée le plus renommé du monde,...

Fermer