Accueil / Culture / Littérature / BD / Orcs & Gobelins, tome 5, La Poisse

Orcs & Gobelins, tome 5, La Poisse

La Poisse est le cinquième tome de la série Orcs & Gobelins, un orkelin qui est déjà apparu dans le dix-huitième d’Elfes. Une bande dessinée d’Olivier Peru, Benoît Dellac et Stefano Martino, parue aux éditions Soleil, en octobre 2018.

orcs-et-gobelins-t5-la-poisse-soleilLa poisse, elle lui colle tellement aux bottes qu’il la porte en surnom. L’orkelin s’est réveillé avec la gueule qui piquait et une méchante démangeaison dans le dos. Il pense au vilain qui lui a planté ses couteaux dans le dos, car il lui boufferait bien la langue et le pendrait avec ses boyaux. En attendant, il est bien tenté de retirer les lames qui lui épluchent les omoplates, mais il risque de se vider de son sang jusqu’à la mort. Il se dit qu’il n’est pas venu dans ce trou pour y mourir, car la poisse ça ne tue pas, mais ça abîme… Il s’approche d’un triste village, où il espère trouver de l’aide, afin de se soigner, tandis qu’il pense à sa déveine qui ne cesse de le poursuivre, une malédiction qu’il a hérité d’un de ces ancêtres, car un sorcier arriéré l’a maudit. Les cicatrices qui l’ont marqué sont comme une seconde peau, qui le protège, lui rappelle qui il est et son sale caractère…

orcs-et-gobelins-t5-la-poisse-soleil-extraitLa poisse découvre rapidement qu’il est un fantôme, ou presque, car il est entre la vie et la mort. Il tente ainsi de retrouver son corps dans un lieu curieux, où l’un de ses compères est également fait prisonnier. L’intrigue est particulière, quelque peu changeante au récit habituel, avec un brin de fantastique en plus, ces fantômes et lui qui peut voir un de ses aïeuls. La bande dessinée est très prenante, avec cet orkelin différent, physiquement, avec ses yeux bleus, mais aussi avec cette malédiction et peut-être plus encore… en effet, au fur et à mesure de la lecture, des zones d’ombres de son passé et celui de sa famille s’éclaircissent, pour révéler bien des mystères, qui vont aussi lui venir en aide dans le périple qui l’attend. En effet, pour pouvoir s’en sortir, il va devoir affronter un être sombre et malfaisant. Le dessin, comme pour toutes les séries des Terres d’Arran, est superbe, travaillé et dynamique, avec un découpage, ici, très agréable et efficace.

La Poisse est le cinquième tome d’Orcs et Gobelins, une bande dessinée dans laquelle on retrouve avec plaisir l’orkelin apparut également dans un tome de la série Elfes. Un récit plaisant, dans lequel on découvre l’origine de sa malchance, d’une malédiction et d’une aventure improbable et bien sombre…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Sélection de livres cadeaux noël

Sélection de livres à offrir #1 : les curieux

Il reste huit jours avant Noël… Eh oui, ça passe à une vitesse folle ! ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Speakrines d’Olivier Minne

Les excellentes éditions du Rocher présentent un livre de témoignage rempli de sincérité : Speakrines ...

3 minutes pour comprendre les 50 grands moments de la vie de Johnny Hallyday de Fabien Lecoeuvre

Les excellentes éditions Le Courrier du Livre présentent un livre idéal pour un magnifique cadeau ...

tableau_de_bord_Bienpreter
Bienprêter, ou quand un vent de renouveau souffle sur le Crowdfunding

Une nouvelle Fintech française vient de pointer le bout de son nez dans l’univers concurrentiel ...

Fermer