Accueil / Culture / Littérature / BD / Peau de Mille Bêtes, le bel album de Stéphane Fert

Peau de Mille Bêtes, le bel album de Stéphane Fert

Peau de Mille Bêtes est un bel ouvrage de Stéphane Fert qui offre ici une belle adaptation d’un conte des frères Grimm. Une bande dessinée parue aux éditions Delcourt, fin mars 2019, teintée de modernité et d’humour.

peau-de-mille-betes-delcourtDans la forêt, un jeune homme marche dans le froid. Il s’arrête un moment regarde autour de lui, puis pose sa main sur le tronc d’un arbre. Des ombres semblent s’avancer sur lui, des êtres étranges et menaçants, l’un d’eux lève son arme sur le jeune homme. Il est surpris, s’étonne de croiser de nouveau des monstres. Il leur demande de s’arrêter, de pardonner son intrusion. Il est simplement dans la forêt pour voir la princesse… Mais les monstres continuent d’être agressifs, tout en prononçant quelques mots. Le jeune homme comprend alors que ce qui se passe et se trame est de sa faute, aussi il doit mourir. Puis, l’un d’un monstre blesse le jeune homme à son œil. Ce dernier vole jusque dans le gosier d’un merle, qui le gobe ! Il se rend compte qu’il n’a plus son œil, qu’il a disparu… Le merle prend alors la parole, expliquant que cela n’est rien, quand on n’a déjà plus toute sa tête, car il faut bien être fou pour venir jusqu’ici.

peau-de-mille-betes-delcourt-extraitLa bande dessinée est brillamment découpée en plusieurs chapitres, offrant un récit tout à fait plaisant à découvrir. L’adaptation libre est très agréable à lire, surprenante, avec un brin de modernité, quelques répliques comiques, qui apporte une belle dynamique au conte revisité. La magie, la malédiction et l’amour sont bien évidemment au rendez-vous dans ce conte qui propose aussi de se pencher sur la construction d’une identité féminine complexe. Stéphane Fert s’approprie brillamment le conte, présentant ici une fable moderne, parfois drôle, malgré la douleur qui peut en ressentir et un amour impossible à vivre pour deux êtres qui s’aiment. La puissance de cette bande dessinée se retrouve aussi dans le graphisme particulier, avec des teintes choisies, plutôt froides et sombres, entre le bleu et le violet. Le découpage est là aussi efficace et vif, offrant quelques belles planches à découvrir.

Peau de Mille Bêtes est un bel album, une bande dessinée de Stéphane Fert qui présente un ouvrage fascinant, revisitant un conte des frères Grimm. La fable est ici moderne et dynamique, avec quelques notes d’humour plaisantes et une belle vision féministe.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Festival Urban Week : street ta culture, jeune urbain

Du 18 au 22 septembre, le festival Urban Week squatte le Parvis de La Défense ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
les-enquetes-de-clem-t3-enigme-tableau-flammarion
Les enquêtes de Clem – L’énigme du tableau

L’énigme du tableau est le troisième tome de la série des éditions Flammarion, Les enquêtes ...

Le reconditionné, Est-ce que cela vaut le coup ?

Les smartphones ont incontestablement pris une place démesurée dans notre société, ainsi, les gens ont ...

Quel est l’histoire des sneakers les plus populaires ?

Depuis les années 80 les sneakers connaissent un essor de plus en plus important. En ...

Fermer