Pour quelles raisons un chirurgien peut-il refuser une opération ?

En matière de chirurgie esthétique, les patients potentiels sont toujours à la recherche du meilleur chirurgien plastique ou de la meilleure intervention. Malheureusement, il arrive parfois qu’une fois ces deux facteurs clés dénichés, le chirurgien esthétique refuse l’intervention. Et pour cause, un chirurgien esthétique n’est pas obligé d’accepter une opération et, dans certains contextes, il a même l’obligation morale et professionnelle de la refuser. Medicalys, votre partenaire de confiance pour une opération de chirurgie esthétique en Tunisie, vous propose de découvrir les principales raisons incitant un chirurgien à refuser de pratiquer une opération de chirurgie esthétique.

chirurgien esthétique

Découvrez les 10 raisons pouvant motiver le refus d’un chirurgien esthétique de faire une opération

La chirurgie esthétique en Tunisie étant considérée comme un luxe, les candidats potentiels ont souvent l’impression que c’est un produit de consommation banal qui leur est dû, du moment qu’ils payent. Et pourtant, dans certaines circonstances, un chirurgien esthétique peut être amené à refuser de pratiquer une intervention. Certaines de ces raisons sont évidentes quand d’autres peuvent surprendre de prime abord. Afin de vous aider à valider que vous êtes un bon candidat potentiel pour la chirurgie plastique que vous envisagez, Medicalys propose de vous présenter les 10 raisons pouvant motiver le refus d’un chirurgien esthétique de faire une intervention. Suivez le guide !

1 Le patient subit des pressions pour faire l’intervention de chirurgie esthétique

C’est l’une des raisons les plus souvent à l’origine du refus d’un chirurgien esthétique. Le patient se présente pour une opération de chirurgie plastique non pas parce qu’il est complexé par une zone de son corps mais parce qu’un proche ou un partenaire estime que cette intervention est nécessaire à ce dernier. Sachez qu’en matière de chirurgie esthétique, le patient n’a pas à avoir des raisons objectives de remodeler une zone, toutefois, le besoin doit obligatoirement venir de lui. Ainsi, lorsque le chirurgien plasticien juge que le patient subit des pressions de ses proches pour réaliser l’opération, sans éprouver lui-même le besoin, il refuse systématiquement l’intervention.  Et pour cause, dans ces circonstances, les suites opératoires peuvent être très difficiles et le changement physique mal supporté par le patient sur le plan psychologique.

2 Le patient n’est pas sûr de lui pour faire sa chirurgie esthétique

Parmi les raisons fréquemment annoncées par les chirurgiens esthétiques, on compte également le manque d’assurance du patient quant à son souhait de faire l’opération de chirurgie plastique. Là encore, les chirurgiens esthétiques préfèrent mettre leur véto car une opération de chirurgie esthétique représente potentiellement un grand bouleversement. Elle doit donc être le fruit d’une mûre réflexion afin que tout le processus se déroule dans les meilleures conditions. Sachez néanmoins qu’un non à la suite d’un manque d’assurance peut se transformer en oui si le patient se présente à nouveau devant le chirurgien esthétique en étant sûr de son choix.

3 Les attentes du patient pour son opération de chirurgie esthétique ne sont pas réalistes

Pour pouvoir obtenir à coup sûr l’aval du chirurgien esthétique pour une opération, il est également essentiel d ‘avoir des attentes réalistes. Concrètement, cela signifie que le patient doit être suffisamment perméable pour entendre et comprendre les remarques du chirurgien plastique quant à ses attentes. Certains patients demandent ainsi un petit nez très fin alors qu’ils ont un visage large quand d’autres demandent une poitrine au maxi volume alors qu’elles ont une silhouette très frêle. Si le patient n’est pas à même de comprendre que le résultat ne pourra être esthétique voire même dangereux dans certaines circonstances, le chirurgien esthétique est contraint de refuser l’intervention.

4 Le patient ne comprend pas les limites de la chirurgie esthétique

Certains patients ont également des difficultés à comprendre les limites de la chirurgie esthétique. Généralement, ce phénomène est constaté chez les patients subissant une chirurgie secondaire, c’est-à-dire une nouvelle opération pour corriger le résultat d’une première chirurgie qui ne leur a pas donné satisfaction. Pour ces patients, il peut être difficile de réaliser qu’il n’est pas possible de revenir en arrière et que le résultat initialement promis n’est plus obtenable. Lorsque les patients se montrent butés et n’arrivent pas à se défaire de ces attentes irréalistes, le chirurgien refuse l’opération car il vaut mieux une déception avant l’intervention qu’une désillusion après.

5 Le patient est instable psychologiquement

Pour bénéficier sans rencontrer de difficultés, il est également essentiel d’être bien dans ses baskets et stable sur le plan psychologique. Les patients présentant des troubles psychologiques, non pris en charge, sont ainsi systématiquement refusés par les chirurgiens esthétiques. Et pour cause, autoriser un patient instable à bénéficier d’une chirurgie esthétique, c’est prendre le risque que ce dernier vive mal les suites opératoires de cette dernière mais aussi un changement finalement non souhaité. Ces derniers pourraient alors être plongés dans une détresse psychologique. C’est précisément ce que souhaitent éviter les chirurgiens esthétiques en refusant les patients instables.

6 Le patient est trop jeune (enfant ou adolescent)

Certains patients se présentent devant les chirurgiens esthétiques très tôt. Parfois, il s’agit ainsi d’enfants ou d’adolescents dont la croissance et l’évolution physique ne sont pas arrivées à terme mais aussi, dont la maturité sur le plan psychologique est insuffisante. Pour un chirurgien esthétique, sauf cas exceptionnel, une opération de chirurgie esthétique ne doit pas être réalisée avant 18 ans car c’est prendre le risque que le patient soit influencé par ses pairs ou encore par l’adolescence qui est une étape délicate pour tout le monde. Des choix peuvent donc être faits et regrettés une fois arrivés à l’âge adulte. En outre, la croissance n’étant pas terminée, certaines zones du corps vont encore évoluer ce qui rend aléatoire le résultat de l’opération de chirurgie esthétique sur le long terme. Pour éviter ce genre de désillusion, les chirurgiens esthétiques refusent systématiquement ou presque les patients trop jeunes.

7 Le patient présente des contre-indications à l’opération de chirurgie esthétique

Parmi les motifs de refus d’opération de chirurgie esthétique, on compte également les contre-indications médicales. Ainsi, lorsqu’une intervention de chirurgie plastique représente un risque trop grand pour le patient en raison d’une ou plusieurs contre-indications, le chirurgien esthétique refuse systématiquement l’opération. Dans le détail, les contre-indications médicales à la chirurgie esthétique les plus fréquentes sont les troubles neurologiques, les troubles de la coagulation et de la circulation, le diabète, les troubles cardiaques ou encore, les allergies à certains anesthésiants. Sachez par ailleurs que la grossesse et l’allaitement sont des contre-indications pour une opération de chirurgie esthétique. Enfin, pour s’assurer de l’absence de contre-indications médicales, sachez que le chirurgien esthétique prescrit systématiquement un bilan sanguin complet.

8 Le patient ne dispose pas du budget nécessaire pour l’opération de chirurgie esthétique

Cela paraît évident mais certains patients tentent néanmoins leur chance : l’absence de moyens suffisants pour payer complètement leur opération de chirurgie esthétique. Un chirurgien esthétique refuse donc systématiquement une opération si le patient candidat à la chirurgie plastique ne dispose pas du budget nécessaire. Pour autant, certains chirurgiens esthétiques proposent d’échelonner le paiement dans les mois qui précèdent l’intervention. Cela permet aux patients disposant de budgets limités de pouvoir bénéficier quand même de la chirurgie de leurs rêves. D’autres, pour leur part, misent sur un séjour à l’étranger, comme en Tunisie. Les opérations de chirurgie esthétique en Tunisie sont en effet beaucoup moins chères et très qualitatives, ce qui rend la destination très attractive pour tous les candidats à la chirurgie plastique.

9 L’opération de chirurgie esthétique n’est pas réalisable chez le patient

C’est un phénomène qui reste rare mais pas impossible pour autant : l’opération de chirurgie esthétique n’est pas réalisable chez le patient. À l’origine de l’impossibilité de faire l’opération on compte notamment le fait que le patient n’est pas en état de supporter la chirurgie esthétique sur le plan physique sans que les risques pour sa santé ne soient trop élevés aux yeux du chirurgien esthétique et de l’anesthésiste. On peut compter également les impossibilités techniques, par exemple, liées à certaines particularités du patient. Il est néanmoins important de préciser que ces dernières apparaissent généralement lorsqu’une zone a été opérée un trop grand nombre de fois. Ce refus est au final motivé par la nécessité de garantir la sécurité du patient.

10 Le patient n’accepte pas les contraintes liées à une opération de chirurgie esthétique

Enfin, un chirurgien esthétique peut dire non à une opération de chirurgie esthétique lorsqu’il juge que le patient n’accepte pas ou mesure mal les contraintes liées à une opération, que ce soit en phase pré ou post-opératoire. En effet, le respect strict des recommandations du chirurgien esthétique avant, pendant et après la chirurgie esthétique est essentiel pour garantir au patient le succès de l’intervention. Ainsi, lorsque le chirurgien esthétique juge que ce dernier ne sera pas à même d’en tenir compte et donc, que cela représente un risque potentiel pour la santé du patient, il préfère généralement refuser de faire l’opération. Sachez néanmoins qu’un tel refus n’est pas gravé dans le marbre car une bonne discussion avec le chirurgien esthétique peut parfois suffire à le convaincre de votre implication.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Les points de pression pour soulager tous les problèmes

Vous en avez assez des maux de tête, des nuits sans sommeil et des douleurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com