Programme Leadership Feminin « Elles osent en Grand Est »

Fortement impliquée en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, la Région s’engage pleinement pour faire du Grand Est un territoire exemplaire en la matière. Désireuse de révéler le potentiel professionnel entrepreneurial et personnel de jeunes femmes engagées, elle a lancé – en 2020 – le programme « Elles osent en Grand Est ».

Celui-ci s’adresse aux femmes entre 25 et 35 ans issues du Grand Est, engagées ou ayant la volonté manifeste de se lancer dans un projet entrepreneurial, associatif, culturel, sportif, de recherche, humanitaire, environnemental, scientifique, etc. 12 femmes sont ainsi sélectionnées à l’issue d’un appel à candidatures. Ce programme entend leur apporter les clés pour oser innover, décider, initier et entreprendre.

Aujourd’hui, la Région Grand Est renouvelle son programme à travers un troisième appel à candidatures, ouvert jusqu’au 22 août prochain et accessible sur : https://bit.ly/3QISRCI

Une première promotion a été accompagnée durant l’année 2020-2021. Depuis le début de l’aventure, avec cette seconde promotion, ce sont 23 femmes qui ont été accompagnées par ce programme !

Focus sur la seconde promotion « Elles osent en Grand Est » !

Les 12 participantes de l’édition 2021-2022 bénéficient d’un accompagnement sur mesure articulé autour de 4 modules alliant coachings collectifs, coachings personnalisés, rencontres avec des acteurs de tous milieux et une ouverture internationale par le biais d’une semaine d’immersion au Québec, qui s’est déroulée en juin de cette année. Riche en rencontres et partages, ce voyage d’étude organisé en présence de  Sylvie d’Alguerre, Conseillère régionale déléguée à l’égalité femmes/hommes, a favorisé les échanges autour de l’égalité professionnelle.

Il a également permis aux participantes d’assister à des ateliers pratiques (comment réussir son pitch ? Comment s’ouvrir à de nouveaux marchés ? Comment renforcer la mise en valeur et la visibilité de ses actions et produits ?) et enfin, d’aborder la question de la gouvernance et de l’entrepreneuriat sous toutes ses formes. Cette immersion a contribué à renforcer chaque femme dans sa posture de dirigeante d’entreprise ou d’association, d’ouvrir et d’appuyer de nouvelles perspectives pour chacune d’entre elles.

Ces femmes participantes au programme « Elles osent en Grand Est » et qui incarnent le potentiel féminin :

  • Meggie Gombert (08) tend à promouvoir et à accompagner l’agriculture de demain dans les Ardennes à travers une plateforme collaborative favorisant les circuits courts et la mise en relation des agriculteurs et producteurs ardennais avec les consommateurs. Son projet se veut fédérateur pour valoriser la production agricole ardennaise auprès de tous les publics.
  • Marie-Catherine Hudo (54) a créé un atelier d’artisan sellier-harnacheur. Un savoir-faire issu du Moyen-âge qui consiste à concevoir des pièces originales, des reproductions et des réparations. Son activité tourne principalement autour de la fabrication de pièces pour la pratique équestre
  • Sidonie Martinez-Svoboda (10) développe « le Rucher Créatif » à Troyes. Un lieu qui comprend espaces de travail pour des porteurs de projets, entrepreneurs, associations, artisans mais aussi l’organisation d’événements pour parler entrepreneuriat, économie responsable, numérique…
  • Joffrine Kobch Monney (08) a repris un commerce de proximité (épicerie, tabac-presse, relais colis, etc.) en janvier 2020. Elle s’apprête à ouvrir un deuxième commerce de proximité et envisage d’essaimer sur le territoire ardennais avec l’ouverture d’autres magasins.
  • Audrey Paris (68) a créé une marque française « Xo Xo » proposant une gamme unique de serviettes hygiéniques adaptée aux jeunes filles entre 10 et 14 ans. Elle entend accompagner les jeunes filles et leurs parents dans l’approche des premières règles et lever le tabou lié aux menstruations.
  • Loetitia Razanamarie (67) développe sa marque de maroquinerie en Zébucq « Vazane ». Une matière végétale inventée à partir de la fibre de cocotier. Il s’agit d’une exclusivité mondiale !
  • Ludivine Remiot (51) gère l’association « Argonne Solidarité Seniors » dont le but est de proposer des visites bénévoles aux personnes âgées en situation d’isolement social afin de rompre avec la solitude, mêlant activités manuelles, créatives et de loisirs.
  • Marie du Rosel de Saint-Germain (54) mène un projet de kit de jeu de rôle sur l’univers des Guerres de l’Ouhn. L’objectif ? Permettre à des bandes d’amis et familles ayant envie de découvrir le jeu de rôle mais peu avides de la construction de l’histoire, de profiter d’une immersion rapide et facilitée.
  • Maud Steininger (57) a monté son entreprise de cosmétiques solides certifiés bio « Alcedo » et conçus à base d’eau minérale naturelle. L’activité de l’entreprise entre en cohérence avec le souci de consommer des produits naturels et respectueux de l’environnement.
  • Perrine Zimmerman (67) a créé son entreprise « Horizon responsable », spécialisée dans la commercialisation de box écologique mensuelle qui permet à tous de se tourner vers un mode de vie plus respectueux de l’environnement grâce à la découverte de produits du quotidien éco-responsables et zéro déchet.

[DÉCOUVREZ] le programme de leadership dédié aux femmes ! – YouTube

A propos Nuncia Dumorné

Actualités artistiques, culturelles, touristiques

A lire aussi

PIXEL de Mourad Merzouki au 13e Art – Paris

Pixel ou Quand la danse Hip-Hop rencontre la video interactive ; le résultat est époustouflant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com