Accueil / Culture / Quand la Mouette devient la métaphore…..

Quand la Mouette devient la métaphore…..

La Scène nationale de Cavaillon accueille « La mouette » (Tchaïka en russe), de Tchekhov, mise en scène par Christian Benedetti, une œuvre qui a été saluée tant par le public que par la presse.

« La Mouette, une terrifiante histoire de famille et d’artistes mêlés… Christian Benedetti et ses comédiens installent le spectateur au cœur même de l’action et lui permettent de la vivre et de la réfléchir. Pas de costumes, pas de décors, pas de lumières spécifiques, quelques accessoires, seulement des marquages à la craie sur le plateau. Et de longs silences parfois, comme dans la vie, quand on n’a plus envie de parler. Les comédiens incarnent le texte avec tant de vérité qu’ils n’ont plus besoin d’artifices pour le faire partager. Le respect absolu du verbe révèle tous les courants contradictoires, les violences. Les abîmes de la pièce sont présents par la juste puissance d’un travail sur la langue, le tempo, l’attention à l’autre. Et sur la scène, l’éruption du coup de foudre, puis de l’amour qui monte, de cet amour qui jamais ne meurt. »

– Christian Benedetti est né en 1958. Formé au Conservatoire National de Marseille, puis au conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris. Il réalisera plusieurs voyages d’études à Moscou, à Budapest, à Prague.  Un contemporain dans l’âme. Metteur en scène, il monte plus d’une trentaine de spectacles dont La Mouette (1980), La mort en ce théâtre (1982) au Festival d’Avignon, Le corps à refaire (1983) de Marcel Bozonnet au Théâtre National de Chaillot, Liliom (1990) de F. Molnar, Ivan le terrible (1992) d’après S. M. Eisenstein et Woyzeck (1993) de G. Büchner à la Cartoucherie de Vincennes, Une parole pour la Bosnie (1995) d’après Les Bosniaques de V. Colic à la Friche Belle de Mai, Electre (1996) de Sophocle au Théâtre du Gymnase à Marseille et Roberto Zucco (1998) de B. M. Koltès au Festival prima dell’ teatro de San Miniato. La Mouette de Anton Tchékhov.

Spectacle :

– Le mercredi 23 janvier à 19h00 (durée 1h50) -Théâtre de Cavaillon

– Le jeudi 24 janvier à 20h30 (durée 1h50)-Théâtre de Cavaillon

– Le vendredi 25 janvier à 20h30 (durée 1h50)Théâtre de Cavaillon

durée : 1h50

Tarifs : 21 € / 17 € / 15 € / 10 € / 3 €

Billetterie en ligne sur theatredecavaillon.com

ou 04 90 78 64 64 du lundi au vendredi de 11h à 18h

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Le Festival cinématographique de Gardanne fête ses 30 ans

Pour sa 30 ème édition, le Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne qui se déroulera du ...

Lire les articles précédents :
Karabatic n'a pu éviter la défaite des siens fauc aux allemands (photo FFHB)
Mondial de Handball: L’atterrissage forcé! France-Allemagne 30-32

On le savait. Les matchs entre la France et l'Allemagne en handball, ne sont jamais ...

Se réveiller au côté d’une bombe latine ?

« La Bomba Latina » .Un grand moment de fou rire, des comédiens avec une pêche d'enfer, ...

La Panda 4×4, SUV de l’année 2012 !

Fidèle à sa tradition ,Fiat décline la nouvelle version de sa Panda en version 4x4. ...

Fermer