Accueil / Culture / Littérature / BD / Sambre VIII, Celle que mes yeux ne voient pas…

Sambre VIII, Celle que mes yeux ne voient pas…

La grande tragédie romantique d’Yslaire se poursuit avec ce huitième tome de Sambre, Celle que mes yeux ne voient pas… Une bande dessinée parue aux éditions Glénat, fin novembre 2018, revenant sur le destin de Bernard-Marie et Judith.

sambre-t8-celle-que-mes-yeux-ne-voient-pas-glenatUne coccinelle s’est posé sur la joue de Bernard-Marie, son œil vairon pleure du sang. Il est drôlement vêtu et tient à la main, une arme à feu. La coccinelle s’envole, vers une calèche. Dans la forêt qui les entoure, les papillons semblent s’affoler. Un nain pointer un pistolet et tire. Dans la calèche une jeune femme pleure, c’est Judith. Elle sort en larmes et court auprès du corps de son frère. Bernard-Marie est dans sa chambre, il s’est endormi sur son bureau. Il se réveille et s’aperçoit qu’il saigne de son œil vairon. Au-dessus d’un miroir, se trouve un dessin du jeune homme, cette fille dont il rêve, et qui pleure. Sa tante rentre dans sa chambre et lui demande s’il pleure. Bernard-Marie lui ment et affirme qu’il ne pleure pas. Puis sa tatie lui pose une autre question, pour savoir s’il a encore rêvé. Mais le jeune homme s’énerve rapidement expliquant qu’il n’a pas dormi et qu’il a étudié toute la nuit.  

sambre-t8-celle-que-mes-yeux-ne-voient-pas-glenat-extraitLa malédiction familiale se poursuit dans ce nouveau tome, qui revient sur le destin de la dernière génération de la famille Sambre. Bernard-Marie a ce rêve récurrent de sa propre mort, et d’une belle femme, à l’œil vairon, qui lui ressemble et le pleure. Le jeune homme en est persuadé, ceci est son destin, il sait qu’il va mourir jeune ! Sa tante se fait de plus en plus oppressante, tous les deux en viennent à se mentir. Le jeune homme rêve d’émancipation, il étouffe dans la campagne. De son côté, Judith, avec l’aide de son ami Kazimir, tente de se sortir du bordel, où elle se trouve… La bande dessinée est très bien construite, revenant sur le destin des deux jeunes gens, qui semblent se chercher, trouver un but à leur vie, alors que leur futur semble déjà se dessiner. Le récit est captivant, présentant deux êtres touchants et une malédiction qui semble réellement s’acharner sur cette famille.

Celle que mes yeux ne voient pas… est le huitième tome de Sambre, où la malédiction familiale semble se poursuivre. La bande dessinée révèle toujours le rêve obsessionnel et prémonitoire de Bernard-Marie, dans lequel il vit sa propre mort, et rencontre cette étrange fille à l’œil vairon…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le secret de l’Eden par Laurence de la Baume et Jean-Louis Tixier

Les excellentes éditions Gaussen nous plongent dans l’Histoire du cinéma avec ce magnifique ouvrage sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Au secours ! Un pirate sans pitié

Au secours ! Un pirate sans pitié est un nouvel ouvrage animé des éditions Nathan, paru ...

Massage thai Paris 15e
Massage thai Paris 15e : salon Ban Kasalong

Situé en plein cœur du 15ème arrondissement parisien, l’institut de massage thaïlandais Ban Kasalong est ...

Saïd Bouteflika
Saïd Bouteflika: sexe, drogue et corruption

Saïd Bouteflika, le frère du président algérien Abdelaziz Bouteflika, ne semble plus se soucier des ...

Fermer