Start-ups : comment se relèvent-elles presque 2 mois après le déconfinement ?

La crise du Covid-19 a poussé le gouvernement à mettre des pans entiers de l’économie française en pause pendant près de 3 mois pour éviter la propagation du virus. Entré en vigueur le 11 mai dernier, le déconfinement a enfin permis à bon nombre d’entre elles de reprendre du service dans des conditions pas toujours faciles. Si l’État pense que l’économie va redémarrer petit à petit, les entreprises s’attendent quant à elles à des conséquences importantes sur le long terme. Les start-ups sont notamment très concernées. Alors, comment se relèvent-elles presque 2 mois après le déconfinement ? Et quelles solutions adopter pour relancer son activité ?

Les conséquences du confinement sur les entreprises

La majorité des entreprises ont pu reprendre leurs activités il y a peu après deux mois de paralysie. Les employeurs et les salariés ont notamment dû faire face à des conditions quelque peu angoissantes. Selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, les perspectives économiques risquent d’être assombries pour de nombreux chefs d’entreprises, en raison d’un choc d’offres et de demandes.

Les entrepreneurs eux aussi se montrent pessimistes pour la plupart, selon une enquête menée par le cabinet Xerfi. Cette étude montre ainsi que 60% d’entre eux prévoient des difficultés d’ordre économique d’ici la fin de l’année.

deconfinement-relevent

Start-up : comment se repositionner sur le marché ?

Si le confinement a dopé l’activité de quelques start-ups, pour d’autres, c’est un coup dur et l’enjeu est désormais de survivre. Pour pallier un manque de visibilité, ces dernières doivent mettre en œuvre les moyens les plus efficaces pour réussir à se repositionner sur le marché.

Parmi eux figurent notamment des outils comme noCRM.io, logiciel conçu pour suivre la prospection commerciale de vos équipes en temps réel. L’objectif est de permettre aux employés d’être plus performants dans leur prospection en offrant un suivi à chaque étape de la conversion.

Faciliter la conclusion des ventes

Le confinement a signé un coup d’arrêt à l’activité de nombreuses entreprises. Après la sortie de crise, l’enjeu pour les start-ups est de réussir à acquérir de nouveaux clients. Il est important de s’équiper d’un logiciel qui vous aide à suivre et conclure vos ventes sans perdre votre temps sur des tâches inutiles telles que la saisie.

Or, en utilisant un CRM classique, vous perdez votre temps à faire de la saisie d’informations inutiles, réduisant ainsi drastiquement votre productivité. Les outils sans CRM sont faciles à utiliser pour les prospecteurs commerciaux, avec une interface intuitive. Il s’agit aussi d’adopter un service adapté aux besoins des activités des start-ups. Ce type d’outil SaaS ne nécessite ni l’installation d’un logiciel ni de maintenance, pour lesquelles il faut des compétences spécifiques. Vous pourrez alors suivre les processus de vente de n’importe où et à tout moment de manière sécurisée.

Mieux gérer son activité

Pour les start-ups, il est aussi important d’adopter un outil logiciel qui vous permette de mieux gérer votre activité. Un outil de prospection SaaS bien conçu permet de paramétrer des rappels qui se synchronisent avec votre agenda. Ainsi, vos équipes pourront mettre constamment à jour les opportunités et retrouver facilement l’ensemble des relances à effectuer.

Il est également recommandé de garder une vue globale sur votre activité, afin de faire avancer les différentes opportunités. Avec ce type d’outil, vous pourrez créer des étapes de vente et accéder à l’historique complet pour savoir précisément où vous en êtes avec chaque prospect.

L’optimisation du processus de prospection passe aussi par un outil qui vous permet d’importer directement des contacts depuis Excel ou une base de données marketing vers une liste de prospection. Vous pourrez télécharger ce type d’application mobile depuis l’App Store ou Google Play. En optant pour appli mobile Android ou iOS, vous pourrez garder un œil sur votre activité n’importe où et n’importe quand.

D’autres solutions pour relancer votre activité après la reprise

Les start-ups ont du pain sur la planche pour relancer leurs activités après le confinement. Il est normal de ne plus savoir où donner de la tête avec le retour des équipes, les nouvelles règles sanitaires, la réorganisation du planning et tous les papiers administratifs à gérer. Mais il faut surtout vous concentrer sur votre objectif principal : renflouer la trésorerie. Certaines entreprises croulent sous les demandes tandis que d’autres n’ont presque plus de travail. Dans les deux cas, il faut adopter la bonne stratégie pour gérer au mieux et stabiliser la situation.

Contactez vos anciens clients

Ne vous contentez pas de prospecter de nouveaux clients. Contactez également les anciens pour leur annoncer la reprise de vos activités. Utilisez pour cela votre ancienne base de données clients. Vous pourrez aussi annoncer la reprise à votre communauté par la voie des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, sur votre site internet ou par mail. Tenez-les également constamment informés de vos nouvelles offres, de vos horaires, etc.

Si vous avez laissé des clients en attente au cours de la crise, rappelez-les pour leur proposer de reprendre où vous en étiez. N’hésitez pas à les appeler au téléphone pour fixer un premier rendez-vous, répondre aux demandes de devis, etc.

Faites appel à un intermédiaire

Certaines entreprises ont des difficultés à trouver du travail après le déconfinement. Si c’est votre cas, vous pourrez également faire appel à un intermédiaire extérieur pour trouver des offres adaptées à votre entreprise. Cela vous aidera à trouver des commandes et à développer votre chiffre d’affaires. Vous pourrez également vous rendre sur des sites de mise en relation et dans des espaces de coworking pour réseauter.

Demandez à vos salariés de faire des heures supplémentaires

Si au contraire, vous faites face à un pic d’activité à la suite du confinement, n’hésitez pas à recourir aux heures supplémentaires pour parvenir à traiter toutes les demandes. Il s’agit de ne pas prendre du retard. Vos salariés auront alors le choix d’être payés avec majoration s’ils le souhaitent.

Recourez au travail du dimanche

La loi d’urgence mise en place par le gouvernement est également en faveur des entreprises. Pour parvenir à répondre à toutes les demandes, vous pouvez aussi proposer à vos salariés de travailler le dimanche, sur la base du volontariat. Il faudra au préalable en informer le comité social, car c’est la convention collective qui va fixer la rémunération.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Application GetInsta, comment augmenter sa visibilité sur Instagram ?

Être sur les réseaux sociaux c’est vouloir agrandir ses relations et ses contacts. Pour Instagram, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
1xBet plateforme affiliation de paris sportif pour gagner de l’argent passivement

Vous voulez gagnez de l'argent rapidement sur l'un des meilleurs site de paris . Grâce …

Comment établir les limites saines dans une relation ?

Dans la vie de couple, il est souvent difficile de refuser des choses à son …

Tout comprendre sur le mal de dos
Tout comprendre sur le mal de dos

Notre mode de vie moderne nous imposant à rester assis toute la journée devant l’ordinateur …

Close