Accueil / Culture / Trois heures avant l’aube, le nouveau super-polar de Gilles Vincent

Trois heures avant l’aube, le nouveau super-polar de Gilles Vincent

Trois heures avant l’aube avec les excellentes éditions Jigal proposent une nouvelle aventure de la commissaire marseillaise :  Gilles Vincent.

L’histoire :

Trois heures avant l'aube, vingt et un ans, armé pour la guerre sainte, s’apprête à verser le sang de l’ennemi. Bientôt un jeune militaire est sauvagement assassiné dans les toilettes de la gare Saint-Charles à Marseille. Sabrina, trente-cinq ans de déprime et d’obsessions, claque la porte de son HLM de Valenciennes. Un peu plus tard, la complice du pédophile Jean-Marc Ducroix est égorgée en Belgique, aux portes d’un couvent. Grégor, trente ans d’usine, vient de se faire licencier sans autre formalité. Quelques jours après, à Pleucadeuc, le patron de l’entreprise est victime d’un enlèvement crapuleux… Entre peur, folie, rage et désespoir… Trois faits divers, trois parcours cabossés, trois vies brisées. Touchée de plein fouet, la commissaire Aïcha Sadia va, dans cette nouvelle enquête, basculer sous nos yeux, de la force à l’anéantissement.

Mon avis de lectrice :

Quel plaisir de retrouver la plume intelligente et acérée de Gilles Vincent ! Comme à son habitude, l’auteur nous livre un polar épais, dense, dans lequel l’ennui n’existe jamais. Les rebondissements nombreux et variés donnent à l’action un rythme effréné. La galerie de personnages est extrêmement bien ficelée, on retrouve avec attachement les protagonistes récurrents de la série : Aicha bien sur, la commissaire qui se trouve impactée directement par l’histoire. Mais aussi tout le reste de l’équipe qui forme avec la commissaire une brigade de choc. Les nouveaux personnages possèdent une belle épaisseur et chacun forme la pièce du puzzle très précis que l’auteur organise à merveille.

Le style direct et punchy attrappe le lecteur sans jamais le lâcher, la lecture s’en trouve enrichie et fluide. L’ossature touffue de la narration nous tient en haleine et fait de ce nouvel opus, un polar rare, qu’on a du mal à lâcher.Je recommande ce très beau roman à tous les amateurs d’émotions fortes et de belle littérature. De plus, on ne se lasse pas de voir la commissaire marseillaise mener de main de fer ses enquêtes toutes plus interessantes les unes que les autres. Vraiment, ce rendez-vous littéraire est en passe de devenir un de mes préférés… Bonne lecture.

A propos alissash

A lire aussi

Comment devenir un bon médium ?

Que l’on parle de chaman, de médium, de spirite ou de voyant, on parle de ...

Lire les articles précédents :
Voyage en Inde, une bande dessinée de Béka et Marko.

Parue, fin février 2014, aux éditions Bamboo, la bande dessinée, Voyage en Inde, est le ...

Don’t Starve, il va falloir survivre sur PC

Don't Starve (développé par Klei Entertainment, disponible sur PC) est un jeu indépendant. "Encore un", ...

Bijoux origami, dans la collection Les mini Larousse.

C’est un petit livre, de Didier Boursin, paru en février 2014, aux éditions Larousse, qui ...

Fermer