Accueil / Sport / Cyclisme / Prix Antargaz de la combativité : 20 ans de partenariat

Prix Antargaz de la combativité : 20 ans de partenariat

Prix Antargaz de la CombativitéLe Prix Antargaz de la combativité a fêté ses 20 ans de partenariat sur le Tour de France 2015.

Le Prix Antargaz de la combativité récompense chaque année le coureur désigné le plus combatif du Tour. Le but étant de mettre à l’honneur des valeurs essentielles au cyclisme, que sont l’audace, le dépassement de soi, l’abnégation, le courage et la pugnacité.

Ce prix qui récompense les attaquants, a vu le jour lors du Tour 1952. Il attribuait pour la première fois, un prix de la combativité à l’issu de chaque étape. Ce n’est qu’ à partir de 1956 qu’un prix de la combativité a été attribué pour l’ensemble de l’épreuve. On appelle aujourd’hui ce prix, le prix du « super-combatif ». On retrouve à ce palmarès des noms aussi prestigieux qu’Eddy Merckx et Bernard Hinault, tous les deux quintuple vainqueur du Tour de France et aussi des coureurs encore en activité, comme Sylvain Chavanel (2008, 2010), Christophe Riblon (2013), Jérémy Roy (2011) et plus récemment, Alessandro de Marchi (2014).

S’il n’y a aujourd’hui pas de maillot distinctif, le coureur le plus combatif du jour est toutefois repéré par le port d’un dossard blanc sur fond rouge, au lieu de l’habituel noir sur blanc.

L’édition 2015 du Prix de la Combativité est revenu à un français très attendu au départ du 102ème Tour de France. Après une 6ème place au général en 2014, Romain Bardet, coureur de l’équipe AG2R la Mondiale avait à cœur de montrer ses progrès. S’il a manqué de réussite sur les premières étapes, il a en revanche terminé très fort le Tour de France, s’adjugeant la 18ème étape dans les Alpes. Aux avant-postes sur les dernières étapes, à l’offensive dans les ascensions, il a aussi manqué de peu le maillot à pois de meilleur grimpeur.

Cette année, Antargaz a fêté ses 20 ans de partenariat avec le Tour de France. Depuis 1996, la marque a développé sa présence sur la Grande Boucle et elle fait désormais partie des partenaires historiques de la plus grande course cycliste au monde.

Depuis l’an dernier, le Prix Antargaz de la Combativité est représenté par Marion Rousse, connue aussi en tant que cycliste (championne de France sur route en 2012), consultante sur Eurosport, et femme de Tony Gallopin.

Marion Rousse représente parfaitement le prix de la combativité. Jeune, dynamique, passionnée elle est à l’image de cette euphorie que l’on ressent au cœur du Tour. Rencontré à quelques heures de l’arrivée sur les Champs-Elysées, dimanche dernier, elle nous a présenté ses journées où elle joue sur 2 casquettes. A la fois ambassadrice et consultante sur Eurosport, ses journées sont de vrais marathons : Levé très tôt pour ouvrir le village départ, accueil des clients, présentation du cyclisme féminin, explication de la course aux invités, interviews sur la ligne de départ pour Eurosport. Elle prend ensuite la route pour rejoindre la ville d’arrivée et suivre l’étape à la télévision. S’ensuit la remise du prix de la combativité à l’arrivée et le retour de son rôle de consultante sur le plateau d’Eurosport pour l’émission « Les Rois de la Pédale ». Pas le temps donc, de s’entraîner en ce mois de juillet et à la question de savoir si elle ne regrette pas de ne pas être au départ de la Course by Le Tour, elle avoue ne pas le regretter, n’étant pas préparé et surtout avec la pluie qui tombe à ce moment là. On comprend bien qu’elle apprécie son rôle d’ambassadrice mais que toutefois, en tant que compétitrice elle apprécierait quand même de participer à une course aussi prestigieuse, en plus sur les Champs-Elysées.

De ce Tour 2015, elle retient justement la bagarre omni présente. Comme elle le dit, « le Tour n’a pas connu d’étape de transition, de temps mort. Le Tracé y est pour beaucoup avec un chrono en introduction, les bordures en Hollande, le mur de Huy et les pavés dans le nord. Ce qui expliquerait que les coureurs finissent ce Tour plus fatigué que les autres années. »

Pour ce qui est des plus combatifs, elle retient plus les coureurs qui ont marqué la course par leur courage, plus que par leur résultat. A l’image de Michael Matthews tombé sur la troisième étape et qui a tenu a finir le tour, mais aussi Jean-Christophe Péraud qui n’a pas voulu abandonner, ou encore Peter Sagan, très présent aux avant-postes (5 fois deuxième), et bien sûr Romain Bardet, Super combatif du Tour 2015 (photo ci-dessous).

Marion Rousse, comme toutes les personnes présentent au sein de l’organisation du Tour de France sont encore dans l’euphorie du Tour à quelques heures de l’arrivée. Mais comme elle nous le dit, elle va apprécier les prochains jours, où elle pourra se poser et où dit t’elle en souriant, il va falloir retrouver les  habitudes de la vie quotidienne, aller faire les courses. Cela après un mois de juillet festif, un mois d’une vie en décalage et d’une belle aventure humaine.

Supercombatifromainbardet

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik’nblog, et animateur d’une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j’ai décidé de reprendre l’écriture sur FranceNetInfos. C’est un plaisir de participer à la diffusion d’informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l’environnement.

A lire aussi

Les Championnats de France en Loire Atlantique en 2019

Les Championnats de France en Loire Atlantique en 2019 Les Championnats de France de cyclisme ...

Lire les articles précédents :
Samsung présente la Galaxy Tab S2

Samsung vient de dévoiler sa dernière tablette Galaxy Tab S2 au design ultra fin et ...

L’ art de poser humblement des questions

L’ art de poser humblement des questions, d’Edgar H. Schein, est de loin l’œuvre que ...

La saison des déménagements est ouverte : il est temps de s’organiser !

Vous avez un projet de déménagement ? Regroupez votre mobilier et vos biens personnels dans ...

Fermer