Albert Londres doit disparaître

Albert Londres doit disparaître est un one shot, des éditons Glénat, paru dans la collection Treize étrange, en mai 2022. Une bande dessinée de Borris et Frédéric Kinder, qui oscille entre biopic et fiction, revenant ainsi sur le mystère de son dernier reportage.

Albert-londres-doit-disparaitre-bd-glenatLe 21 septembre 1914 La cathédrale de Reims en feu est un reportage d’Albert Londres, qu’il a pu écrire après le bombardement allemand. Le 12 mai 1920 Albert Londres est le premier journaliste français au cœur de la Russie des Soviets. Le 26 mai 1922, le même journaliste a été au bagne de Cayenne pour une enquête passionnante. Le 8 août 1923, l’envoyé spécial vient de parcourir la Chine du nord au sud pour faire découvrir la république de l’anarchie. Ainsi de suite, le reporter révèle de fabuleux articles proposant des interviews incroyables, dénonçant des injustices, partout dans le monde, révélant des vérités qui font mal… En décembre 1931, à Paris, au journal L’édition du soir, deux hommes se retrouvent. Le directeur explique qu’il vient d’apprendre qu’Albert Londres serait sur le point de partir, de nouveau, pour la Chine.

Albert-londres-doit-disparaitre-bd-glenat-extraitLe récit est très bien mené, avec un mystère bien gardé, qui plane assez longtemps, pour garder les lecteurs en haleine. Entre biopic, aventure et polar, la bande dessinée est captivante et revient sur la disparition tragique du mythique reporter. Le dernier voyage et le dernier grand reportage pour Albert Londres, qui part donc pour la Chine, afin d’enquêter sur du trafic d’opium et d’armes. Malheureusement, tout cela dérange et le journaliste d’investigation est en danger. Il est suivi, ses moindres faits et gestes relatés, pour savoir ce qui se trame, et tenter de l’arrêter à temps… Le récit est romancé, il propose une explication sur cette tragique disparition, qui laisse plein de suspense, sachant en plus, que des amis, à qui il s’était confié, sont morts accidentellement, avant de pouvoir faire éclater la vérité et un scandale d’état. Le dessin est plaisant, plutôt rond et doux, il est aussi assez simple, sans trop de fioritures.

Albert Londres doit disparaître est un récit complet, des éditions Glénat, qui revient sur la mort suspecte du grand reporter. Entre biopic et fiction, l’ouvrage offre un récit passionnant et captivant, proposant une explication, plus ou moins romancé, à cette fin tragique.

La bande dessinée Albert Londres doit disparaître sur Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

Les-5-Terres-t8-plus-morte-que-morte-Delcourt

Les 5 Terres, tome 8, Plus morte que morte

Plus morte que morte est le huitième tome de la saga Les 5 Terres, des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com